référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-02/msg00052.html
     Chronologie       
     Conversation       

SF au =?iso-8859-1?Q?thÈ=E2tre?= Alexandre Fafard



Salut!
J'étudie en scénographie à l'UQÀM et je conçois présentement les décors
d'une adaptation d'une série de romans écrits par Isaac Asimov.  Son oeuvre
de science fiction, la série Fondation, traite de l'évolution de la race
humaine dans l'espace sur une durée de plus de mille ans. Dans l'histoire,
les différents événements qui tissent l'évolution humaine sont déjà prévus
par un scientifique qui pratique la psycho-histoire, lui permettant de
prévoir les mouvements sociaux prédominants dans le futur,  le tout étant
romancé d'une façon des plus captivante.

Le moins qu'on puisse en dire, Asimov nous amène très loin de la saga Star
War.  Même qu'en lisant les romans, on peut facilement s'imaginer l'action
avoir lieu dans le passé.  Asimov raconte dans le premier  tôme Fondation
que certaines planètes ont perduent la connaissance atomique, permettant
aux dirigeants de transformer les applications du savoir atomique en
religion, en forme de pouvoir religieux.  Ce genre de situation remet en
cause la science-fiction dans sa temporalité et dans le sens futuriste tel
qu'on l'entend aujourd'hui.

En s'appuyant sur une oeuvre de science-fiction pour monter un spectacle au
théâtre, on réalise rapidement que l'objectif premier est de transmettre
une prise de position par rapport aux messages prédominants du texte
initial.  La science-fiction nait alors d'elle-même puisque le contextel du
spectacle se rattache à la fiction d'une société existante en fonction de
circonstances ou de choix antérieurs qui sont différents des nôtres.

Ce type choix que l'on retrouvent dans le passé de ces sociétés, on peut
sûrement les retrouver dans des pièces qui ne sont pas classées en
science-fiction.  Je connais pas de pièce de théâtre de science-fiction en
tant que tel.  Par contre, la science-fiction au théâtre n'est pas une
impasse pour autant.  La preuve, on monte un show de SF !  Seulement
faut-il faire la part des choses entre le traitement visuel rattaché à la
science-fiction (progès technologique, extra-terrestres et batailles
spaciales) et la part humaine que l'on retrouve dans tout récits adaptés à
la scène, que l'on retrouve aussi dans tout récits d'une société qui
évolue.

Je dois t'avoue que la science-fiction au théâtre demeure encore un sujet à
réfléchir et à développer pour ma part puisque j'ai présentement de la
difficulté à me distancier du concept du spectacle que nous présenterons
dans quelques semaines.  Je ne crois pas non plus être en mesure de
répondre précisément à ta question.  Je te fais seulement part de mon point
de vue sur la science-fiction telle que je la conçoit.  Ça pourrait à la
limite t'amener sur des nouvelles pistes de réflexion.

 Je serais heureux d'échanger plus longuement à ce sujet.  Mon adresse est
la suivante: nfafard@vidéotron.ca.  Je t'invite aussi à venir voir la pièce
si jamais ça t'intéresse.  «FONDATION» mis en scène par Wajdi Mouaouad aura
lieu  à partir du 14avril au local J-2020 à l'UQÀM pour la modique somme de
5$ ou moins.




OK CIAO
Alexandre Fafard