référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-03/msg00025.html
     Chronologie       
     Conversation       

appel de communications Robert Viau



APPEL DE COMMUNICATIONS


LA CREATION LITTERAIRE DANS LE CONTEXTE DE L'EXIGUITE

 	Colloque organise par l'Association des professeurs des
litteratures acadienne et quebecoise de l'Atlantique (APLAQA) et qui aura
lieu a Fredericton, sur les campus de l'Universite du Nouveau-Brunswick et
de l'Universite Saint-Thomas, dans le cadre du Sommet de la Francophonie,
du 21 au 23 octobre 1999.
	Site du colloque: http://www.unb.ca/french/aplaqa
	Site du Sommet de la Francophonie: http://www.sommet99.org/

invites d'honneur au colloque:
	Francis Bebey (Cameroun)
	Pierre Nepveu (Montreal)
	Amadou Lamine Sall (Senegal)

	Ce que nous appelons les litteratures de l'exiguite, en nous
inspirant de l'ouvrage fondamental de François Pare, ce sont des
litteratures minoritaires, souvent embryonnaires, mais conscientes de leur
originalite et tres vivantes et vitales.  Ces litteratures emanent de
communautes culturelles et ethniques minoritaires, fragiles.  Au Canada,
peuvent etre dites exigues les litteratures acadienne, franco-ontarienne et
franco-canadienne de l'Ouest.  Ces litteratures sont florissantes, a divers
degres, et s'epanouissent en ce sens qu'il y a creation, critique et un
reel public lecteur.  Nous pourrions aussi evoquer le cas des litteratures
minoritaires, c'est-a-dire les oeuvres litteraires produites par des
minorites dans une langue qui n'est pas la langue officielle du pays ou qui
n'est qu'une des nombreuses langues du pays.  Ce serait le cas de plusieurs
litteratures africaines d'expression française.
	Dans toutes ces litteratures se pose la question de l'usage du
français et de l'affirmation de soi dans le respect des cultures et des
langues partenaires.  Pour certaines minorites, une litterature ecrite en
français est un symbole du refus de disparaitre.  Pour d'autres, il s'agit
d'engendrer une structure institutionnelle unique qui leur permette de se
demarquer de la metropole parisienne.  Enfin, il faudrait se pencher sur le
cas de la litterature quebecoise qui, ayant conquis une autonomie relative
(structure institutionnelle, regroupement d'auteurs, maisons d'edition,
auteurs reconnus mondialement, prix et distinctions litteraires, etc.),
occupe une position de pouvoir, du moins eu egard aux autres litteratures
franco-canadiennes.
	Le theme de la creation litteraire dans le contexte de l'exiguite
permet d'aborder de nombreux sujets et de comparer les pratiques d'ecriture
dans diverses litteratures francophones.  Ainsi, comment ecrire sous le
regard de l'Autre? comment assurer l'emergence et le developpement d'une
«petite» litterature? quel est le role des institutions litteraires dans la
permanence de certaines oeuvres et de certains ecrivains dans l'histoire?
sur quel systeme de valeurs et de normes ideologiques repose cette
selection?
	  Outre ce theme precis, le colloque se veut, comme dans les annees
anterieures, un forum ouvert et accueille les projets de communication
portant sur tout sujet relie a la litterature francophone.  Une session
speciale sera reservee aux nouveaux chercheurs (etudiants des etudes
superieures).  Les conferences et activites sont publiques et ouvertes a
tous.
	Les organisateurs prevoient une soiree de poesie internationale.
M. Marc Arseneau de la revue Eloizes a deja accepte de parrainer cette
soiree de poesie qui reunira une douzaine de poetes du Nouveau-Brunswick,
de meme que des poetes du Quebec et d'Afrique.  Nous avons aussi prevu une
soiree de theâtre.  Le Theâtre populaire d'Acadie presentera une piece de
theâtre (titre a determiner) dans le cadre du colloque.
	Somme toute, ce colloque permet d'examiner les derniers
developpements de la litterature dite «exigue» au Canada et dans la
francophonie, d'echanger des idees novatrices dans une ambiance appropriee,
de reflechir a la creation litteraire dans le contexte de l'exiguite et a
ses problematiques, et de creer des echanges fructueux.  Nous avons
l'intention de publier un livre qui reunira les meilleures communications
presentees dans le cadre du colloque.

Vous pouvez vous inscrire electroniquement a:
	http://www.unb.ca/french/aplaqa/forme.htm
ou ecrire a:


Robert Viau (rviau@unb.ca)
Etudes francaises
Universite du Nouveau-Brunswick
C.P. 4400
Fredericton (Nouveau-Brunswick)
E3B 5A3
telephone: 506-447-3244
telecopieur: 506-453-3565
Departement d'etudes francaises: http://www.unb.ca/web/french/
Association des professeurs des litteratures acadienne et quebecoise de
l'Atlantique: http://www.unb.ca/french/aplaqa