référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-03/msg00038.html
     Chronologie       
     Conversation       

Voix didascalique Jean-Claude Vuillemin



Title: Voix didascalique
Je me permets d'ajouter quelques références bibliographiques inhérentes au problème des didascalies et, par parenthèse, je souhaiterais rappeler que les didascalies ne sauraient être toujours le fait de l'auteur du texte dramatique. L'on sait que pendant très longtemps la publication suivait la représentation et, au lieu d'être nécessairement les indications données par l'auteur en vue d'une représentation virtuelle de son texte, les didascalies pouvaient également être les traces éditoriales d'une mise en scène passée et, de la sorte, correspondaient non au choix du dramaturge mais aux décisions de telle ou telle troupe, au jeu de tel ou tel acteur/actrice, aux souvenirs et/ou à l'invention de tel ou tel autre intermédiaire. (Même lorsqu'elles étaient de la main du dramaturge, l'on peut raisonnablement penser qu'au lieu d'avoir une quelconque incidence sur le texte spectaculaire, les didsacalies en étaient largement tributaires). Ceci explique, et surtout légitime, la pratique aujourd'hui de certain(e)s de n'attacher que très peu d'importance à la voix didascalique. Pratique qui, souvent, choque le/la critique dramatique fidèle pour sa part au caractère prescriptif qu'il/elle accorde trop rapidement à l'ensemble du discours didascalique. Même si certains subodorent que les didascalies permettent un accès direct aux préférences interprétatives de l'auteur, la question de savoir si le metteur en scène et les acteurs doivent se plier à cette voix autoriale demeure entière. Puisque nous savons l'auteur mort, il me paraît qu'en donnant son texte au public le prétendu défunt doit nécessairement renoncer à une très grande partie de son contrôle: élaborant le texte (dramatique) il/elle n'a pas, en plus, à en prescrire la loi (spectaculaire)... .

Marvin Carlson, "The Status of Stage Directions," Studies in the Literary Imagination  24.2 (1991): 37-47.
Michel Issacharoff, "Voix, autorité, didascalies," Poétique 96 (1993): 463-74.
Tadeusz Kowzan, "Texte écrit et représentation théâtrale," Poétique 75 (1988): 363-72.
Mary Ann Frese Witt, "Reading Modern Drama: Voice in the Didascaliae," Studies in the Literary Imagination  25.1 (1992): 103-112.
Jeannette Laillou Savona, "La didascalie comme acte de parole," Théâtralité, écriture et mise en scène, éd. J. Féral, J. Laillou Savona, E. A. Walker (Brèches, 1985)
Jiry Veltrusky, Drama as Literature (Lisse: Peter de Rider Press, 1977).
Jean-Claude Vuillemin, "La parole en direct" et "La parole en différé" Baroquisme et théâtralité: le théâtre de Jean Rotrou (Paris-Seattle-Tübingen: PFSCL-Biblio 17, 1994): 190-203.