référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-04/msg00032.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: lecture publique Jill Mac Dougall



Voici une reponse tardive et pas tres eclairante au message de Ginette
concernant la lecture mise en espace. C'est quasiment un genre en soi qui
me semble beaucoup plus developpe au Quebec qu'aux Etats Unis. Je trouve
que c'est une forme tres riche, tres libre pour les realisateurs et pour le
public. Je cherche a developper plus cette forme dans la region de
Washington DC ou je me trouve en ce moment.
Je serais aussi tres interessee de connaitre des ecrits sur ce sujet. 
Bonne recherche!
Jill Mac Dougall
jillmacd@wt.infi.net

At 05:33 PM 3/4/99 -0500, you wrote:
>Chers membres Queatre,
>
>
>		Auteure dramatique et etudiante en maitrise en art
>dramatique, je suis en processus d'ecriture d'un texte que je presente en
>lecture publique dans de petits lieux afin de valider, sur le vif et
>périodiquement, certaines options artistiques.  Ce processus de creation
>suscite pour moi de nombreuses questions (rapports au public, a la scene,
>interpretation, les conventions de lecture et/ou de representation, etc.) 
>
>
>	Depuis quelques annees, la lecture publique, comme support de
>diffusion du texte dramatique, connaît un essor marquant (du moins ici au
>Quebec):   banc d'essai, etape preliminaire de creation, manifestation
>intime, les "metteurs en lecture" s'autorisent de plus en plus de
>transgressions hors du contexte de lecture (deplacements, effets sonores
>ou d'eclairage) empietant outrageusement, pour certains, le territoire
>spectaculaire.  Ce sont ces transgressions qui m'interessent mais je
>dispose de peu de references. 
>
>
>	Auriez-vous eu connaissance d'articles  ou de groupes ou auteurs
>ayant experimenté la lecture publique comme outil de recherche ou réfléchi
>à la question?  Merci a l'avance de vos lumieres.
>
>
>
>Ginette Racine
>
>racine.ginette@uqam.ca
>
>
>