référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-04/msg00033.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: lecture publique [long] Le Loup



----- Message d'origine -----
De : Jill Mac Dougall <jillmacd@wt.infi.net>
À : Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Envoyé : mardi 20 avril 1999 06:42
Objet : Re: lecture publique

Bonjour à toutes et tous !
Si cela vous intéresse, voici un petit témoignage concernant la pratique des
lectures publiques.
Depuis un an, la compagnie que je dirige organise des "soirées lecture
animée" thématiques, à raison d'une soirée tous les 2 mois environ.
La commune rurale (2300 habitants) (Vignacourt à 17km d'Amiens - Somme -
Picardie - France) où nous sommes basés ne disposant pas d'infrastructure
adéquate pour accueillir des spectacles de théâtre "évolués" (pas d'accroche
pour les projecteurs, pas de loges, une scène ridicule, une acoustique à
pleurer) et le public n'existant pour ainsi dire pas, nous avons fait en
sorte de proposer aux gens ce type de sortie en alternative à la
traditionnelle "soirée télé".
Nous limitons le public à 40 personnes (pour des raisons de convivialité)
dans une petite salle (qui n'est pas du tout une salle de spectacle, d'où un
rapport très fort entre le public et les comédiens). Nous choisissons des
thèmes "porteurs" et en même temps "non-neutres" (il ne s'agit pas de donner
à entendre du "prêt-à-digérer" ou du "politiquement correct") :
* littérature érotique (du très "soft" au très "hard")
* littérature et chasse (un sujet sensible dans nos campagnes)
* littérature et gastronomie (au moment de Noël)
* littérature et sexisme (la guerre des sexes, avec des textes très
provocateurs de part et d'autre)
* le diable dans la littérature
* témoignages de guerres (tristement d'actualité)
Chaque texte est plus ou moins mis en scène et accessoirisé (mais nous
n'utilisons pas de costumes ni de décors) : il ne s'agit jamais d'une simple
lecture fixe. Chaque texte est joué par la voix et par le corps. Un texte
non dramatique peut même être interprété par plusieurs comédiens qui vont
alors le jouer comme un texte dramatique... des adaptations minimes sont
parfois nécessaires.
Enfin, chaque soirée est coupée par un entracte au cours duquel nous servons
en dégustation une boisson alcoolisée (il y a du jus de fruit pour les
enfants et les adultes qui ne boivent pas d'alcool) et un petit quelque
chose à grignoter, boisson et grignotis ayant toujours un rapport avec le
thème abordé (par ex : pour le diable, nous offrons - car c'est compris dans
le prix d'entrée - une bière de marque "Belzébuth" et des petits fours qui
s'appellent "démons à cheval").
Ca fait une soirée qui dure entre 1h30 et 2h, entracte compris, et qui coûte
30 FF à 35 FF par spectateur (minime : moins cher qu'une place de cinéma).
Inutile de vous dire que nous ne faisons pas ce genre de soirées pour gagner
de l'argent (au contraire !).
Cordialement,
Hervé LOTH
---------------
LE LOUP THEATRE
spectacles, centre de documentation
http://w1.neuronnexion.fr/~leloup
leloup@neuronnexion.fr