référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-05/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

L'INCONTOURNABLE Christiane Gerson



CECI EST UN ENVOI GENERAL CAR DES ERREURS CE SONT GLISSEES PARMI LES
ADRESSES DES PERSONNES QUI ONT PROPOSE L'OUVRAGE JUGE "INCONTOURNABLE" AU
SUJET DE LA RECEPTION DU SPECTATEUR.

>Chers collaborateurs,

>J'offre mes remerciements a J.-C. Vuillemin, Serge Ouaknine, Didier
>Plassard, Sylviane Robardey-Eppstein, Jean-Jacques Delfour, Gilbert David,
>Daniel Laflamme, Alvina Ruprecht et Jean-Marie Pradiern pour vos
>confidences a propos de l'ouvrage incontournable sur la "reception du
>spectateur".
>DANS CERTAINS CAS JE VOUS TRANSMETS NON SEULEMENT L'OUVRAGE PROPOSE, MAIS
>EGALEMENT LE COMMENTAIRE, CAR IL POURRAIT FAIRE NAITRE UNE DISCUSSION SUR
>L'INTERET OU NON D'UNE THEORIE DE L'ESTHETIQUE DE LA PERCEPTION A MULTIPLES
>PERSPECTIVES.
>1- MARINIS (DE), Marco _Semiotica del teatro_ traduit par Áine O'Healy, The
>semiotics of performance_ (Bloomington : Indiana University Press, 993).
>2- ARTAUD, Antonin, Le théâtre et son double
>3- BRECHT, Bertolt
>4- GROTOWSKI,
>5- Une enquête par Marie-Madeleine Mervant-Roux à la fois théorique et
>pratique, basée sur un grand nombre de relevés et d'analyses, et qui
>examine les interactions entre le public et la représentation théâtrale.
>MERVANT-ROUX (Madeleine), L'Assise du théâtre, Paris, CNRS Editions,
>1998 (Collection Spectacles et société). - PROPOSE 4 FOIS)
>6- UBERSFELD, Anne, Lire le théâtre II, L'école du spectateur (Belin, coll.
>Lettres sup, Paris, 1996)
>Elle analyse la question avec beaucoup de pertinence et de clarté. Son
>dernier chapitre notamment (Le travail du spectateur) devrait vous
>intéresser.
>7- DIDEROT, Denis,  Le paradoxe sur le comédien_.
>8- PROUST, Marcel, _A la recherche du temps perdu_.
>9- JAUSS, Hnas Robert, POur une esthetique de la reception
>10- il me parait important d'eviter l'effet "Coran" ou "Bible", cad de se
>referer a un "ouvrage", dans un domaine ou les ecoles, perspectives,
>disciplines proposent chacune un point de vue partial et different - dans
>le meilleur des cas complementaires. Mieux vaut consulter des articles
>(sciences cognitives; anthropologie; ethnologie) - et surtout ceux qui ne
>paraissent pas dans le domaine des etudes theatrales - trop
>monodisciplinaires.
>11- J'ajoute a cette liste deux ouvrages a propos du jugement de verite car
>le spectateur doit bien se siteur par rapport a l'oeuvre percue :
>DAVIDSON, Donald, Enquêtes sur la vérité et l'interprétation, trad. de
>l'américain par Pascal Engel, Nîmes, Éditions Jacqueline Chambon, 1993, 416
>p. Davidson y defend le Principe de charite, a partir de l'idee de Quine
>pour le langage naturel. Transpose pour un langage theatral, ce principe
>veut que le spectateur considere l'enonce du personnage comme etant vrai.
>Ce jugement de verite favorise une relation dynamique entre le personnage,
>appartenant a l'univers fictif, et le spectateur faisant partie du monde
>reel.
>MARCHAND, Hélène, Fiction, Semblance et crédibilité, Candiac (Québec), Les
>Éditions Balzac, coll. L'Univers des discours, 1993, 190 p. Le Principe de
>semblance de Marchand a ete elaborer pour une oeuvre litteraire de fiction
>et il fonctionne de maniere assez semblable. C.A.D. selon le contexte et
>les circonstances de la fiction ce que je lis me semble vraisemblable ou
>non, parce que Š Le discours elabore par le lecteur afin de justifier son
>jugement constitue son interpretation.
>Cordialement,
>
>!!!!!!!!!!!
> ^   ^
> @  @
>  ..
>  0 ~
>
>Christiane Gerson
>PhD,études et pratiques des arts (rédaction)
>Universite du Quebec a Montreal
>
>cgerson@rocler.qc.ca
>20 rue Recollet
>Salaberrry-de-Valleyfield
>Quebec, Canada, J6S 2H5
>

!!!!!!!!!!!
 ^   ^
 @  @
  ..
  0 ~

Christiane Gerson
PhD,études et pratiques des arts (rédaction)
Universite du Quebec a Montreal

cgerson@rocler.qc.ca
20 rue Recollet
Salaberrry-de-Valleyfield
Quebec, Canada, J6S 2H5