référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-05/msg00032.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: "Larvatus prodeo" BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Un de mes étudiants, Stéphan Zarov, qui vient de déposer un
mémoire-création sur Descartes, m'a déjà demandé de lui fournir une
traduction littérale du texte dont l'expression "larvatus prodeo", que
vous citez, constitue l'excipit. Il s'agit du premier écrit du philosophe, 
texte court et  assez extraordinaire pour quiconque s'intéresse au
rapport philosophie/théâtre et pour tous ceux qui s'intéressent à la
célèbre métaphore de Shakespeare sur le théâtre du monde, car elle est
écrite, si ma mémoire est bonne, trois ans après le décès du barde
anglais. Comme je doute que Descartes ait alors lu Shakespeare, on peut
croire qu'ils puisent tous deux à une même tradition imaginaire. Voici le
texte de Descartes et ma traductton:
>
> Ut comoedi, moniti ne in fronte appareat pudor, personam induunt:
> sic ego, hoc mundi theatrum conscensurus, in quo hactenus spectator
> existiti, larvatus prodeo.
>
Comme les comédiens, à qui on a appris à ne pas laisser paraître de
sentiments sur le visage, se mettent un masque, ainsi moi, au moment de
monter sur la scène du monde où, jusqu'à maintenant j'ai été présent comme
spectateur, je m'avance déguisé.

À certains égards, "persona" et "larva" ont le même sens. Le premier plus
général et strictement théâtral (masque), le second plus spécifique à
l'origine (costume du spectre larvaire), mais tout aussi général à la fin
(masque). C'est pourquoi, me dit Stéphane Zarov (à qui il faut s'adresser 
pour plus de renseignements, notamment pour la référence exacte 
<gadou@sympatico.ca>), on en vint à désigner Descartes domme le philosophe
masqué. 

Il est intéressant de noter que le "persona" avait pour but, selon
Descartes, de dissimuler les sentiments qu'on dit aujourd'hui "personnels"
et de constater que l'utilisation de "persona" pour expliquer, si on peut
dire, la Trinité comme dieu en trois personnes, a rencontré beaucoup de
résistance parce qu'pelle faisait voir le ciel comme un theatre: une sorte
de "theatrun c¦li", pour paraphraser Descartes et Shakespeare..

Cordialement. André G. Bourassa.

On Fri, 14 May 1999, DR   DM WOOD wrote:

> Cher(e)s Balzacien(ne)s,
> 
> Quelle est l'origine exacte de la phrase "Larvatus prodeo", 
> c'est-a-dire "Je m'avance en me cachant [derriere un masque]"? On 
> l'utilise a propos du theatre et un collegue a suggere qu'on le doit 
> peut-etre a Descartes.
> 
> Merci a l'avance,
> 
> Dennis Wood 
>