référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-06/msg00026.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Benigni / Walser M / Canard vilain et jaune / Lanzmann Emile Zeizig



En réponse à la première question :

WALSER Martin - Le cygne noir (Der Schwarze Schwan / 1964 )
Gallimard - Coll. Théâtre du Monde Entier - 2070303659 / 1968 - Adaptation
de Gilbert Badia.

Les enfants découvrant le passé criminel d'anciens nazis de leurs parents,
passé qu'on a vainement tenté de leur dissimuler...
Un fils se demande comment il se serait comporté s'il s'était trouvé dans la
situation de son père sous la tyrannie nazie. Aurait-il accepté ou refusé le
crime ? Pouvait-on choisir, d'ailleurs ?
Le fils se suicidera faute d'avoir réussi à faire condamner son père, ne
trouvant que par le suicide la possibilité de protester.

Emile ZEIZIG
zeizig@easynet.fr
Mascarille, le CD Rom du Théâtre
mjc.stefoy@wanadoo.fr
http://assoc.wanadoo.fr/mjc.stefoy/


-----Message d'origine-----
De : Jean-Jacques Delfour <jjdelf@club-internet.fr>
À : Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Date : mercredi 9 juin 1999 02:59
Objet : Benigni / Walser M / Canard vilain et jaune / Lanzmann


>Bonjour
>
>1
>Engagé dans la rédaction d'un article de fond sur _La vie est belle_
>de R. Benigni, je cherche les références d'une pièce de Martin Walser,
>_Schwarzer Schwan_, littéralement le 'cygne noir'. C'est la
>psychanalyste A.L. Stern qui l'évoque dans un papier sur Benigni,
>_Point de suture_ publié par les _Carnets de l'Ecole de psychanalyse
>Sigmund Freud_, n°21-22, Paris, janvier-février 1999.
>Quelqu'un connait-il cette pièce? est-elle éditée en allemand,
>traduite en français?
>
>Plus généralement, quelqu'un connait-il à quel thème ou à quel
>personnage peut bien faire référence une des énigmes de _La vie est
>belle_:
>"je suis vilain, gras et tout jaune, quand tu m'appelles je fais
>quoi-quoi et po-po. J'ai pensé "petit canard", mais non, ce n'est pas
>un caneton." Quand Guido confirme : "Si, c'est un caneton", Lessing
>répète en colère, et en allemand, même dans la version française :
>"Fett, fett, hässlich, häßlich und ganz gelb ! (gras, vilain et tout
>jaune). Je ne trouve pas la solution, j'ai essayé de traduire cela en
>italien, je ne dors plus et ne mange plus. C'est un vétérinaire de
>Vienne qui me l'a envoyé et avant d'avoir trouvé la solution, je ne
>peux pas moi lui poser une autre devinette."
>
>Le vétérinaire de Vienne est sans doute Freud. Mais cela ne dit rien
>sur la devinette elle-même: peut-être est-ce une piste, peut-être une
>impasse. Mais si l'un ou l'une d'entre vous avait une idée?
>
>2
>Dans le même ordre d'idée, je voudrais utiliser le texte de Claude
>Lanzmann, _La représentation impossible, in _Le monde_, 3 mars 1994;
>mais, en cherchant ds mes "archives", je ne mets plus la main dessus.
>Quelqu'un l'aurait-il sous la main?
>
>Cordialement
>
>--
>Jean-Jacques Delfour
>Professeur de philosophie
>mailto:jjdelf@club-internet.fr
>
>