référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-07/msg00013.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Grille d'evaluation d'un spectacle Christiane Gerson



Cher Costas,
Pourquoi le critique de theatre doit-il prendre le role du juge qui mene le
proces d'une oeuvre artistique? Sa fonction est-elle de determiner les
criteres du succes et agir ainsi comme collaborateur des subventionneurs
qui preferent faire reposer leur selection sur le jugement du public, qui
est en fait celui des critiques? Ou "d'informer et d'eclairer" le lecteur,
le spectateur? Le conflit politique reside dans le role qu'on veut faire
jouer a la critique.

Il existe d'autres avenues pour parler d'une oeuvre. Par exemple, au lieu
de mettre en application  un  procede de jugement,  "sanctionnant" de
maniere favorable ou defavorable l'oeuvre theatrale, si le critique tentait
de rendre compte de l'appreciation qu'un quelconque spectateur pourrait en
faire, du plaisir qu'il pourrait en retirer. Rendre compte de ce que ce
"spectateur" pourrait voir, entendre, decouvrir, apprendre au cours de
l'evenement theatral. Le critique agirait alors comme un veritable
journaliste. Le spectateur potentiel serait, ainsi informe, en mesure
d'evaluer, selon ses connaissances et ses croyances, et de determiner
l'interet qu'il pourrait trouver dans l'evennement theatral en question et
meme anticiper le plaisir que l'experience lui procurera.

L'approche anthropologique permet de mettre en lumiere la demarche
heuristique du spectateurface a une oeuvre artistique. Je ne veux pas
defendre a tout pris les grilles fondees sur une telle approche, ce n'est
qu'une suggestion.

Cordialement,

!!!!!!!!!!!
 ^   ^
 @  @
  ..
  0 ~

Christiane Gerson
PhD,études et pratiques des arts (rédaction)
Universite du Quebec a Montreal

cgerson@rocler.qc.ca
20 rue Recollet
Salaberrry-de-Valleyfield
Quebec, Canada, J6S 2H5