référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-10/msg00017.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Eskabel Serge Ouaknine



. Je sais qu'au cours des années
>>soixante-dix, l'Eskabel a présenté une pièce où chacun des spectateurs
>>se voyait remettre une lampe de poche afin qu'il se dirige dans le noir
>>vers le lieu de représentation. Je ne sais toutefois pas s'il s'agit de
>>"La dernière scène" ou de "La chambre pourpre de l'Archevêque".
>>Quelqu'un pourrait-il, moi aussi, m'éclairer?
>>
>>Enfin, les lampes de poche étaient-elles, dans cette pièce, utilisées en
>>cours de représentation?

Hello
J'ai vu les deux spectacles en question. Je me souviens clairement d'un
changement de lieu, les spectateurs invités à un déplacement au milieu de
la représentation, mais je n'ai pas souvenance d'avoir reçu une lampe  de
poche... À cause de sa précarité économique, l'Eskabel fabriquait ses
projecteurs avec dans lampes de type "flood" placées dans de larges boites
de conserve ( jus de pomme Rougemont) en métal...
Bien à vous,
Serge

______________________
Serge Ouaknine
Montreal  (Quebec) Canada
Email : r34424@er.uqam.ca
______________________