référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-11/msg00042.html
     Chronologie       
     Conversation       

Le Barbier de Séville Virginia Baciu



Bonjour!
La lecture intégrale de la deuxième scène du 'Barbier' et surtout le  bref
'C. V.' de Figaro (repris et développé dans le grand monologue de Figaro du
'Mariage de Figaro', acte V, scène VIII ) me font croire tout de même que
c'est la réplique du COMTE qui est une antiphrase. Figaro ne peut pas être
réellement 'gros et gras' puisqu'il se présente là, après une succession
d'infortunes et d'échecs, comme  'riant de ma misère' et 'prêt à servir de
nouveau Votre Excellence en TOUT ce qu'il lui plaira m'ordonner.' Même s'il
est parvenu à en rire, il semble vivre toujours dans la misère ou au moins
démuni, survivant grâce à son seul rasoir. Et puis, il est trop disponible.
Un peu plus loin, il résume ainsi sa philosophie, engendrée par ce qu'il
appelle 'l'habitude du malheur': 'Je me presse de rire de tout de peur
d'être obligé d'en pleurer.'
Quant au premier interprète de Figaro, c'est le professeur Donald Spinelli,
grand spécialiste de Beaumarchais et l'un des deux auteurs de la plus
prestigieuse Bibliographie de Beaumarchais, qui pourrait vous aider. Je vous
donne son adresse e-mail:    D.C.Spinelli@wayne.edu mais il ne répond en
général pas pendant le week-end.
Cordialement,
                          Virginia Baciu
                                                    (Roumanie)