référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-12/msg00046.html
     Chronologie       
     Conversation       

Reflexions sur l'humour t.francois



Bonjour,
 
Je me permets de vous envoyer a tous ces quelques mots apres avoir pris connaissance des multiples messages echanges ces deux derniers mois sur QUEATRE.
 
1) A priori, le sens de l'humour est cruellement absent des debats et doit sans doute faire partie de ces tares humaines fustigees par les universitaires. La societe des savants n'a-t-elle donc pas progresse d'un pouce depuis l'inquisition ? Relisez donc "le nom de la rose". Y a-t-il des rigolos parmi nous ? Voyez comme le terme "rigolo" est devenu pejoratif.
 
2) Je n'ai pas cette tendance a... comment dire ? ... sodomiser les dipteres. Lorsque j'ecris, et que j'ai un message a faire passer, c'est toujours le plus simplement du monde que j'essaye de le faire. Si le public deserte le theatre, si la majorite des creations n'apparaissent que dans les capitales, c'est parce qu'il faut etre agrege de philo pour comprendre ce qu'a dit l'auteur. Il n'y a que dans les grandes cites universitaires que l'on trouve cette faune et les snobs qui papillonnent autour.
 
3) Le debat recurrent sur la critique m'a fait lui aussi beaucoup rire. Laissons-les vivre! Le probleme n'existe que si l'on confie a la critique le role d'eduquer le spectateur. Si j'ai bien compris, la difficulte reside dans la communication objective et impartiale d'emotions forcement subjectives engendrees par l'experimentation d'une seance de theatre. Avec un tel defi, que les bons critiques levent le doigt.
 
4) Recemment j'ai lu un ouvrage agricole traitant des effets de la lune sur le developpement des cultures. Avez-vous par hasard remarque une influence de cet astre sur le comportement des publics, ou sur les appreciations des critiques ? Apres tout, ce sont des legumes comme les autres ! Je veux dire, comme vous et moi... surtout moi, peut-etre...
 
En bref, j'aimerais savoir si je suis le seul ici a m'ecrouler de rire en voyant "Quand la chine telephonera", "Je peux tout vous expliquer" ou  autre excellent boulevard ou cafe-theatre. Pensez-vous tous qu'il faille retirer le mot theatre a cafe-theatre ?
 
J'attends impatiemment vos reactions.
 
Cordialement,
 
Thierry FRANCOIS -
 
 
e-mail : t.francois@wanadoo.fr
URL : http://www.chez.com/tfrancois1auteur