référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-03/msg00028.html
     Chronologie       
     Conversation       

Pirandello BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Quelqu'un aurait-il des informations précises sur le débat qui a entouré
la présentation à Montréal (par le Théâtre Club, peut-être) de la pièce de
Pirandello, _Chacun sa vérité_? Je me souviens d'articles et de lettres
aux journaux sur l'idée que chacun puisse avoir sa vérité, dans un milieu
tourné vers l'orthodoxie, au temps où le chancelier de l'Université de
Montréal était l'archevêque, le conseil d'administration comporenanit les
évêques, et le recteur était un monseigneur. Je me souviens également - et
il me semble que ce fut lié au débat - que lors d'une collation des grades
où j'étais parmi les diplômés et où le récipiendaire d'un doctorat
honorifique éttait le nouveau premier ministre Jean Lesage - que nous
aimions pourtant  bien - il lança la  triste formule de notre commune 
"possession tranquille de la vérité". Le père de la Révolution tranquille,
qui fut un personnage-dlé concernant l'entrée du Québec dans la modernité
politique et économique, venait décidément de mettre le pied sur un savon.

Il y eut auparavant un incident lors de la mise en scène d'_Henri IV_ de
Pirandelle par de Père Émile Legault. Le critique et dramaturge Claude
Gauvreau écrivi,t dans le journal de gauche _Haut-Parleur_, un premier
article de présentation: "Les Compagnons jouent une ¦uvre de Pirandello"
(20 octobre 1951, p. 5). Mais la semaine suivante, choqué d'entendre
Legault présenter la pièce comme un boulevard (en l'occurence deux hommes
pour une même femme), qui gommait toute approche métaphysique, Gauvreau
interjeta son "Pirandello cocu" (27 octobre, p. 5). Le moins qu'on puisse
dire, c'est que les Automatistes, dont faisait partie Gauvreau, avaient
compris chez Pirandello un élément essentiel qui échappait à d'autres. Le
débatr sur _Chacun sa vérité_ que j'ai évoqué plus haut se situe
probablement une dizaine d'années plus tard. 
Cordialement, André G. Bourassa.

---------- Forwarded message ----------
From: Alexandra Karl <alexandrakarl@yahoo.com>
Subject: Re: Pirandello

I would [...] be *very* grateful to you for the
exact date of the "violent discussions" in Montreal of
"Chacun sa verite", this would be a tremendous help. 

With many thanks for your help, 
Alexandra Karl



---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--