référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-03/msg00087.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: théâtre et éducation philippe.rousseaux



Bonjour Thierry Lorel,

Tout d'abord merci de votre courrier. Je suis personnellement très sensible
au questionnement éthique fondamental que vous posez. S'il s'agit pour moi
de faire connaître, de la manière la plus rationnelle possible, les atouts
professionnells susceptibles d'accompagner une formation aux pratiques
théâtrales dans la formation générales des enseignants, j'ai bien conscience
que j'ai aussi pour tâche de rendre compte d'un mésusage, toujours possible,
jamais évitable complètement, des compétences que l'on acquiert en
pratiquant cet art. Au niveau de la recherche, il en va toujours de même: il
en ira du théâtre comme de la découverte d'Einstein: on pourra utiliser
celle-ci soit  pour guérir des cancers, soit pour fabriquer la bombe
atomique. Comme vous le précisez vous-même, le théâtre peut être, comme la
langue d'Esope, la meilleure comme la pire des choses. Il m'est donc tout à
fait indispensable de réfléchir aux limites - voire aux dangers - d'une
telle formation mal conçue ou mal réinvestie. Si vous connaissez des
articles, des ouvrages, ou si vous avez vous même en tête des expériences
concrètes plutôt négatives par rapport à l'utilisation du théâtre dans
l'éducation, je vous serai infiniment reconnaissant de me les indiquer.

Je suis bien entendu disponible pour toute poursuite de cet échange. Bien
cordialement.
Philippe ROUSSEAUX
Responsable de l'Atelier de Pratiques Théâtrales
IUFM de Lorraine
46 bis rue des épinettes - 88000 Epinal
tél dom.: 03 29 34 87 78
philippe.rousseaux@free.fr ou bien Philippe.Rousseaux@lorraine.iufm.fr


----- Original Message -----
From: thierry lorel <gabrielange@hotmail.com>
To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Sent: Monday, March 27, 2000 11:41 AM
Subject: Re: théâtre et éducation


> Dans la dialectique du théâtre et de l'éducation plusieurs questions
> fondamentales doivent être posées.
> Antrefois, les religieux utilisaient l'activité théâtre, via des textes
> choisis pour transmettre certaines valeurs spécifiques. Les roles
femminins
> étaient tenus par les hommes dans les écoles de garçons et inversement.
Plus
> tard dans certains régimes totalitaires, on demandait aux enfants
> d'apprendre tel oui tel pièce devant cervir la propagande. Aujourd'hui,
> certains pensent que le théâtre s'est l'expression de la jeunesse,
d'autres
> que c'est celui de l'institution
> Nous le savons, selon l'usage que nous en faisons le théâtre peut être la
> pire des choses comme la meilleure.
> Les questions peuvent donc être les suivantes :
> - S'agit d'un théâtre pour améliorer, pour rendre plus libre, plus
> démocrate, plus adulte, et rendre plus respectueux avec les autres les
> enfants ?
> - Ou le théâtre est-il un instrument subtil de colonisation de
l'imaginaire
> de l'enfant?
> ______________________________________________________
> Get Your Private, Free Email at http://www.hotmail.com
>
>
>

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--