référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-07/msg00035.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Des nouvelles d'Avignon 2000 Emile Zeizig



Vous avez raison de dire qu'Avignon pendant le Festival n'a rien à voir avec
Avignon hors festival... Mais combien d'entre nous sont revenus justement
hors festival pour apprécier dans le calme... cette cité historique dont
chaque ruelle reflète la grandeur passée.
Et les habitués du festival connaissent-ils avec autant de détails d'autres
cités de cette taille ? Le marathon du festivalier lui fait parcourir chaque
année des dizaines de kilomètres à pied, ce que nous ne faisons même plus
dans nos villes de résidence où nous prenons la voiture pour faire 500
mètres !
Cette ville est exceptionnelle de richesses architecturales, elle vit avec
une intense passion un mois par an, mais elle possède un charme tout aussi
attractif hors festival.
Ces deux visages de la cité des papes me rappellent les deux visages de
Venise : La Venise colorée et bruyante de la journée et la douceur magique
des nuits d'été lorsque les flots de touristes ont regagné leurs hôtels de
l'autre côté de la lagune...
Bonnes vacances à tous

Émile Zeizig
zeizig@easynet.fr
zeizig@sepr.edu
Mascarille, le CD Rom du Théâtre

----- Original Message -----
From: Service culturel Mairie de Mormoiron <culture.mormoiron@wanadoo.fr>
To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Sent: Thursday, July 27, 2000 8:27 AM
Subject: Re: Des nouvelles d'Avignon 2000


> A la lecture de ce compte-rendu, tout à fait intéressant du point de vue
de
> la création artistique, je voudrais juste que vous ayez une petite pensée
> pour les Avignonnais, dont je fais partie, et pour lesquels (mis à part
les
> restaurateurs) le festival est une période difficile. Il y a les problèmes
> de circulation bien sûr, mais on s'en accommode. Après tout, Avignon est
une
> ville un peu excentrée de la Côte d'Azur mais qui lui correspond tout à
fait
> : morte en hiver, bondée en été (et surtout du 6 au 30 juillet). Le
festival
> d'Avignon donne une si fausse image de la ville qu'il laisse un goût amer
> aux habitants de cette ville. Les spectacles sont "importés", la création
> locale est un infime pourcentage parmi le off, nul parmi le in bien sûr.
Le
> festival se prépare à Paris et n'a pratiquement aucun lien avec la ville
> tout au long de l'année. Et le pire, cette ville magnifique que les
> touristes pourront découvrir en ce moment (dépêchez-vous, c'est jusqu'à
> dimanche !), avec ses petits cafés et restos sympas, cette foule avide de
> création et de nouveauté, joyeuse, sera morte à partir de lundi prochain.
> Les 3/4 des cafés ouverts en ce moment sont fermés le reste de l'année,
> seuls subsistent les brasseries et restaurants de la fameuse place de
> l'Horloge, mais le charme de la ville pendant le festival n'y sera plus.

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--