référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-08/msg00002.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: suggestion de =?UNKNOWN?Q?pi=E8ce?= ginette racine



Bonjour,

Au cours de la dernière saison scolaire, j'ai dirigé une création collective avec
une vingtaine d'étudiants du secondaire.  La production, divisée en deux parties, a
réuni une première douzaine d'étudiants autour du projet d'écriture et de
conception scénographique puis une seconde douzaine d'étudiants pour
l'interprétation et la réalisation.

Au départ, comme je me retrouvais à nouveau avec une troupe de filles, j'ai
imposé une contrainte exigeante:  pas question que des filles interprètent des
rôles de gars.  Une forte résistance a alors suscité de nombreuses questions:
pourquoi les garçons dans notre école ne répondent plus à l'appel du théâtre?
Comment représenter notre monde sans eux?  Comment, préoccupation obsessive toute
naturelle -  parler d'amour sans eux?  Les débats ont soulevé d'autres questions
plus graves:  les inégalités sociales, la survie de l'espèce et... du français!  Le
texte est écrit en trois niveaux de langues:  le "fran-chatte" (un massacre en
règle), un français "français" (une farce de snobisme, d'emprunts et d'imitations)
et un français archaïque"?" (en vers et alexandrins).

La pièce - Alerte bleue! -  comprenant 8 scènes dialoguées et une scène finale,
ouverte, sur canevas, pour une distribution de 16 rôles - essentiellement féminins,
a donné lieu à quatre représentations qui a obtenu une adhésion immédiate du public
adolescent et des jeunes adultes.  Texte-prétexte pouvant très certainement
bénéficié d'une  mouture collégiale, tant au plan de l'écriture que de sa structure
dramatique, je crois que vous y trouveriez là une matière stimulante pour vos
étudiants.

En voici le prologue:

En l'an 2999,  à quelques jours du passage au 4e millénaire,  il n'y a plus
d'écoles. Il n'y a plus d'argent, plus d'arbres, plus de familles, plus d'animaux,
plus… d'hommes!!!  Du moins, plus d'hommes intelligents.  Bétail élevé pour
l'agriculture humaine,  les mâles sont exploités en état végétatif  pour leurs
semences qu'on manipule génétiquement à grande échelle dans d'immenses laboratoires
de reproduction.

Seules survivantes d'une catastrophe nucléaire, depuis neuf  siècles les femmes ont
lutté pour leur survie et travaillé d'acharnement à rebâtir un monde meilleur:
sans guerre, sans violence, sans injustice.  Un monde où dominent  le contrôle et
la discipline sous le regard maternel d'un Système informatique de Haute
Surveillance.

Dans cette société de femmes, la mère c'est l'état, l'Amerzone. Trop occupées à
refaire le monde, les mères biologiques confient leurs filles à l'Amerzone dès leur
conception in vitro. Les filles ne connaissent jamais leur génitrice et passent de
la petite enfance à l'âge adulte à  travers une série d'institutions qu'on appelle:
pépinière, pouponnière, jardin d'enfants,  maison des jeunes.  Leur seul lien avec
le monde adulte c'est… Big Mama,  l'ordinateur de l'Amerzone…

Une dernière note, presque une anecdote:  au départ, les filles de la troupe
avaient l'espoir de ré-introduire le "mâle" dans la suite de l'histoire du monde.
Mais les contraintes de temps ont imposé cette fin ouverte, pleine de points de
suspension...  Si la pièce vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter.

Ginette Racine,
Dramaturge.

Anderson Boisvert a écrit:

> Bonjour à tous,
>
> Quelqu'un connaît-il une pièce de théâtre comprenant une vingtaine de
> personnages?  Les acteurs seront des étudiants au collégial sans aucune
> formation théâtrale.
>
> Merci à l'avance.
>
> Nathalie Boisvert
>


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--