référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-10/msg00066.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Gao Xingjian BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Voilà qui est éclairant. De toutes façons, le théâtre expérimental n'est
guère écrit pour être lu dans un fauteuil. Les extraits de la méthode
Assimil inclus par Ionesco dans _La Cantatrice chauve_ sont parfaitement
ennuyeux à la lecture. Tout est dans le travail d'écrioture scénique. J'ai
pour ma part mis en scène, alors que j'étais professeur de collège, une
page du bottin téléphonique (10 Mars 1963, sur une invitation intitulée
"Soirée académique). Le plaisir était dans le jeu, quand même pas dans le
texte! Encore qu'il y a dans la lecture du bottin un côté litanique qui
n'est pas sans un certain pouvoir d'incantation :-) 
Que les gens du fégime n'aient pas apprécié l'¦vre de Gao Xingjian n'a
rien d'étonnant dans le contexte "académique" au premier degré que nous
décrit ici-dessous Jean-Marie Pradier.
Cordialement, André G. Bourassa.

On Fri, 20 Oct 2000, Jean-Marie Pradier wrote:

> pour la petite histoire : a l'universite de Beijing (departement des 
> arts du spectacle) ou l'on ne pouvait passer sous silence l'oeuvre 
> dramatique de Gao on apprenait aux etudiants a le considerer comme 
> ennuyeux et mineur. Pour le moment la presse en langue chinoise - et un 
> site web en chinois - s'interesse surtout aux trois compagnes supposees 
> du nouveau Nobel, ce qui n'est pas sans les agacer serieusement surtout 
> lorsque la supposition est sans fondement.
> 
> 

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--