référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-10/msg00070.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Theatre d'extreme droite serge ouaknine



Bonsoir
Il me semble que le plus vaste théâtre d'extrême droite fut la mise
en scène d'Hitler à Munich par Leni Riefenstal. Les textes de son
journal sont troublants, son apologie de la Grèce antique  cache un
culte du corps athlétique dans la ligne verticale des aspirations
nazies, avec  des références douteuses sur l'usage des ''mythes'',
porte ouverte limpide à un paganisme rampant, un texte charnel qui
justifiera les plus sombres desseins de la barbarie...

Plus près de nous les Jeux Olympiques (et particulièrement la danse
aquatique me donne une sensation de spectacle d’extrême droite…). Les
Jeux  sont une allégorie à peine voilée d'un rapport
corps-productivité-nationalisme qui peut déraper à tout instant...

Mais j'entends que votre question s'adresse à la dramaturgie...
Je réfléchis beaucoup ces temps ci à la notion de ''sacrifice'' et à
ses pratiques à travers l'histoire, je suis perturbé par mes propres
conclusions, mais… l'acte théâtral n'est il pas ( quand il n'y a pas
de distance ludique ) ce lieu ou du sacrifié se donne au désir?
Il me semble que la source de la pensée d'extrême droite commence là
, quand il y a jouissance devant le sang ou l'idée du sacrifice
rituel de l’autre... Alors toutes les tragédies pourraient être des
textes d'extrême droite...? Non  si l’idée d'une ‘’altérité
salvatrice’’ n’était présente dans le rite pour sauver le ‘’plaisir
du mortifère’’ que vient chercher le spectateur. C'est ce qui
différencie Wagner de Verdi.h
La mort chez Verdi regarde la perte de la vie par ratage de l’amour
quant cHez Wagner elle jouie de rejoindre la mort parce que tel est
le destin de l’amour… Ce qui est bien différent. 
 
Je crois que là est la frontière, entre le rituel qui purge l’âme en
laissant au désir une aura lumineuse, de cette mort ‘’appelée’’ et
qui celui pousse à la complaisance de l’ombre.
C’est notre rapport à la mort qui signifie si une dramaturgie est de
droite ou… humaniste.
Toute dramaturgie où se tricote  une jouissance sacrificielle bascule
vers le fascisme en un atome de seconde. 
Et il y a sans doute des pièce dites de gauche qui sont en fait des
rites de droite…
Je me demande si Heiner Muller ou Botho Strauss ne font pas partie de
cela ( une droite mais non extrême, à l'inverse même des propos et
intentions de leurs auteurs).  Mais je doute encore car il y va peut
être, depuis les années 80, de l’impacte des mises en scène sur ces
textes… la traversée d’un voile obscure qui veut laver l’Allemagne 
sans atteindre son but… et il est difficile ici de départager le
réseau textuel du tissu scénique.
bien à vous
Serge Ouaknine...
--- asbl art324bis <asbl.art324bis@yucom.be> a écrit : > Encore une
question très précise....
> 
> Chère amies, chers amis
> 
> Existe t il une écriture dramatique d'extrême droite ?  Ou plus
> exactement
> un théâtre politique de tendance d'extrême droite ?
> 
> Merci pour votre aide,
> 
> laurent bouchain - Belgique
> 
>
> 



=====
Serge Ouaknine - Montpellier - France

Email : Serge_Ouaknine@Yahoo.fr 
Sites Internet via :  http://www.khryss.net/r34424/kdr02.html

___________________________________________________________
Do You Yahoo!? -- Pour dialoguer en direct avec vos amis, 
Yahoo! Messenger : http://fr.messenger.yahoo.com

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--