référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-01/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

Annonce colloque formation de l'acteur. Josette Féral




Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons désormais un site web (en français et en anglais) mis à jour régulièrement  et qui annonce le programme, les participants, les modalités d'inscription du Colloque sur la formation de l'acteur ainsi que d'autres détails touchant l'organisation de l'événement.  Cordiialement,
Josette Féral


 http://www.er.uqam.ca/formation.acteur


Colloque international sur la formation de l'acteur

FORMER OU TRANSMETTRE : LE JEU S'ENSEIGNE-T-IL?


27-28-29 avril 2001

Théâtre de la Colline, Paris

 Organisation du projet

Département de théâtre de l' Université du Québec à Montréal  (UQAM ): Josette Féral

Co-organisation (en France):

Centre National du Théâtre CNT : Danièle Naudin (pour M. Jacques Baillon)

Paris X, Département des Arts du Spectacle:  Christian Biet et Jean-Louis Besson
 
Adresse courriel : colloque.formation.acteur@uqam.ca
Le colloque se déroulera sur trois jours, chaque jour étant consacré à un aspect particulier de la formation en jeu. Le programme comprendra essentiellement des communications ainsi que des conférences . Elles seront suivies de  discussion avec le public. Quelques conférences-démonstrations seront programmées en fonction du temps disponible ainsi que des projections d'extraits de films et de vidéos. Neuf séances et tables rondes sont prévues autour des sujets suivants:

Séance I : Les enjeux principaux de la formation

Séance II : L'entrée en formation

Séance III : Les bases techniques de l'apprentissage

Séance IV : Les formations parallèles

Séance V : Les formations parallèles II

Séance VI : Incidence des conditions économiques sur la formation

Séance VII : Quelle formation pour quel théâtre?

Table ronde : Le metteur en scène comme formateur

Table ronde : Les acteurs comme formateurs

Ont  confirmé leur présence :
Bayerische Theaterakademie (Allemagne)
Hochschule fur Darstelland, Kunst " Ernst Busch " (Allemagne)
Folkwang-Hochschule Essen (Allemagne)
Conservatoire de Liège (Belgique)
École nationale de théâtre du Canada (Canada)
Primus theater (Canada)
Banff Center (Canada)
Département de théâtre , UQAM (Québec)
Le Dojo pour acteur de Pol Pelletier (Québec)
Conservatoire d'art dramatique de Québec (Québec)
Institut del Teatre, Diputacio de Barcelona, Escola Superior d Art Dramatic (Espagne)
Conservatoire National de Paris (France)
ENSATT, Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (France)
ESAD, Ecole supérieure d art dramatique du Théâtre national de Strasbourg (France)
Conservatoire national de région de Bordeaux (France)
Conservatoire national de région de Montpellier (France)
Ecole de théâtre du Théâtre national de Bretagne (France)
Ecole du Centre dramatique national de Saint-Etienne (France)
Ecole régionale d acteurs de Cannes (France)
Le Jeune Théâtre national (JTN) (France)
Ecole internationale de théâtre Jacques Lecoq (France)
L'ARTA (France)
Civica Scuola Paolo Grassi de Milan (Italie)
ICRA International Centre for the Research of the Actor (Italie)
Istituto Internationale per la Ricerca Teatrale (Italie)
London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA) (Royaume-Uni)
School Physical theater et Theatre Complicité (Royaume Uni)
Laban Center London (Royaume-Uni)
Conservatoire de Genève (Suisse)
Conservatoire de Lausanne (Suisse)
Coût de l'inscription : 200 FF avant le 15 mars 2001
Après le 15 mars : 250 FF
Étudiants : 50 FF
Acteurs: 50 FF

Pour information et inscription :

Josette Féral
Département de théâtre
Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, Succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) Canada H3C 3P8
Téléphone : (514) 987-3000, poste 3255#
Télécopie : (514) 987-7881
Courriel : colloque.formation.acteur@uqam.ca

 A Paris :
CCIFQ
Tel : 01 42 84 50 82

 programme :

Séance I : Les enjeux principaux de la formation
Deux questions fondamentales pour commencer : qu'est ce que jouer? Qu'implique l'enseignement du jeu? Quels sont les enjeux principaux de la formation aujourd 'hui? Que doit-on enseigner? (Qu' a-t-on le droit d'enseigner? disait Vitez). Quels sont les modèles de formation privilégiés? Quelles sont les forces et faiblesses de la formation actuelle?

Séance II : L'entrée en formation Quelle forme de théâtre visent les formations dans les écoles? Quelles sont les qualités demandées à l'élève comme préalables à sa formation. On parle souvent de " disponibilité au jeu ". Que faut-il entendre par là? Et comment ne pas glisser vers cette notion souvent utilisée de talent? Comment le repérer? Comment le définir? Quelles sont les compétences que l'enseignement cherche à développer et dans quel but?
Séance III - Les bases techniques de l'apprentissage
Quelle est la place du travail technique? Vitez parlait de " technique de base " et de " technique pure ". La technique libère-t-elle vraiment l acteur et lui permet-elle de mieux créer? Quel rôle occupent les exercices dans la formation? Quelle est leur nature? Leur fonction? Leur utilité?

Quelles sont les autres formes d'art convoquées dans la formation du comédien (danse, escrime, cirque, chant, mime, théâtre de rue&) et leur apport spécifique.
Séance IV Les formations parallèles
Certaines écoles indépendantes (Laban Center à Londres, Drama Center London, École Jacques Lecoq, École de mime de Montréal, ARTA, ICTRA en Italie) ont été créées afin de donner aux acteurs une formation différente de celle qu ils peuvent recevoir dans les écoles institutionnelles. Pourquoi ces formations se sont-elles développées? Quel rôle remplissent-elles? Qu apportent ces écoles para-institutionnelles que les autres écoles de formation ne peuvent pas fournir? Comment intégrer certains de leurs acquis dont on reconnaît le bien-fondé-- dans une formation traditionnelle? Quelles sont les bases de ces formations parallèles?
Séance V Les formations parallèles II
Une pédagogie de la création est-elle possible? Quelle forme de théâtre peut en émerger? Peut-on envisager l école comme serre et non comme moule? L'on parle volontiers d'une pédagogie de la porosité et de l'obstacle : que faut il entendre par là?
Séance VI Incidence des lois du marché sur la formation
Les conditions économiques et les lois du marché incitent de nombreux acteurs à acquérir une formation par zapping, cumulant les formations diverses leur permettant de pouvoir être malléables et adaptés à diverses esthétiques de jeu (ainsi qu au cinéma et à la télévision). Que penser de cette formation? De ses nécessités? De ses incidences sur l'enseignement?
Séance VII Quelle formation pour quel théâtre?
Enfin quelle forme de théâtre visent toutes ces formations? Visent-elles le théâtre d'aujourd hui ou tentent-elles de repenser le théâtre de demain? Se pourrait-il que l'état de l'enseignement du théâtre soit dissocié d'une véritable vision du théâtre?
Table ronde : Le metteur en scène comme formateur
En dehors des écoles de formation et des circuits connus, la transmission se fait aussi souvent par le biais de pratiques artistiques de metteurs en scène prises comme exemple alternatif à l apprentissage. Le metteur en scène y assume souvent le rôle de formateur. Plus courantes autrefois qu'aujourd hui, ces formes alternatives de formation n'en demeurent pas moins présentes, créant une toile où metteurs en scène et acteurs émergent comme exemples à suivre. Comment opèrent la transmission et la sédimentation de tels savoirs? Comment (et pourquoi) les metteurs en scène ont-ils pris le relais dans certains conservatoires? Cette pratique, courante en France, ne l'est pas dans les pays anglo-saxons. Que révèlent ces différences culturelles?

Les metteurs en scène seront invités à donner leur vision des choses et à témoigner de leur expérience avec les acteurs. Ils analyseront la force et l'insuffisance des formations reçues. En quoi la pratique de leur art a-t-elle influencé leur enseignement? En quoi leur enseignement a-t-il influencé leur pratique artistique? 
Table ronde : L'acteur comme formateur
Comment l'acteur devient-il pédagogue? Que cherche-t-il à transmettre? Comment son expérience se nourrit-elle de sa propre expérience comme artiste? Les acteurs seront invités à témoigner de leur expérience au sortir de leurs années de formation. Se sentaient-ils préparés? Que leur a-t-il manqué? Et aujourd hui, comment entrevoient-ils la formation, celle qu'ils donnent comme celle qu'ils observent auprès des jeunes avec lesquels ils sont appelés à travailler?

  Adresse courriel : colloque.formation.acteur@uqam.ca

Nous  avons également un site web que vous pouvez consulter: http://www.er.uqam.ca/formation.acteur











 


-----
Josette Féral
Département de théâtre, UQAM
CP 8888, Succ Centre-Ville
Montréal (Qué.) Canada H3C 3P8
Tel: Bureau (514) 987 3000  ext:3255
        Personnel: (514) 342 2297
        Fax: (514) 987 7881

-----
Josette Féral
Département de théâtre, UQAM
CP 8888, Succ Centre-Ville
Montréal (Qué.) Canada H3C 3P8
Tel: Bureau (514) 987 3000  ext:3255
        Personnel: (514) 342 2297
        Fax: (514) 987 7881