référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-04/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

Programme du colloque sur La formation de l'acteur Josette Féral




Vous trouverez ci-joint le programme du colloque sur la formation de 
l'acteur qui doit se tenir à Paris (Théâtre de la Colline les 27-28 et 29 
avril 2001).

Les biographies des conférenciers et autres informations sur le colloque 
(inscriptions, hôtels...) sont toujours disponibles sur notre site web: 
<http://www.er.uqam.ca/formation.acteur>http://www.er.uqam.ca/formation.acteur

Enfin, pour tous ceux qui ne pourront pas être là, nous avons le plaisir de 
vous informer que le colloque sera retransmis en direct  et en différé sur 
le web à  l'adresse: theatre contemporain.net. Des extraits du colloque 
seront également retransmis sur le site du Théâtre de la Colline ( 
http://www.colline.fr)

Colloque international sur la formation de l'acteur
                 Former ou transmettre :
le jeu s'enseigne-t-il?
Programme

Jour I : Vendredi 27 avril  La formation dans les écoles

9h00-9h30       Ouverture du colloque

9h30-10h30      Conférence :  Eugenio Barba,  ISTA, Odin Teatret
         Présenté par Josette Féral, UQAM
11h00-13h00     Séance I :  Les enjeux principaux de la formation
         Président de séance: Jean-Louis Besson, Département des Arts du 
Spectacle, Paris X - Nanterre
Mario Raimondo, Civica Scuola Paolo Grassi, Milan
Bernd Sucher, Bayerische Theaterakademie, Prinzregententheater, Munich
Michel Nadeau, Conservatoire d’art dramatique de Québec
         Pau Monterde Farnés, Institut del Teatre de la Diputació de 
Barcelona
         Quelques questions fondamentales pour commencer : qu’est-ce que 
jouer? Qu’implique l’enseignement du jeu? Quels sont les enjeux principaux 
de la formation aujourd’hui? Quels sont les modèles de formation 
privilégiés? Quelles sont les forces et faiblesses de la formation actuelle?
14h30-16h30     Séance II :  L’entrée en formation
         Président de séance: Patrick Sommier, Maison de la Culture 93, Bobigny
         Margarete Schuler, Hochschule für Schauspielkunst « Esrnt Busch », 
Berlin
         Michel Laporte, École de théâtre / UQAM
                 Kevin Kuhlke, Experimental Theatre Wing of the Tish School 
of the Arts -New York University
André Steiger, Conservatoire de Lausanne

Quelles sont les qualités demandées à l’élève comme préalables à sa 
formation? On parle souvent de
« disponibilité au jeu »: que faut-il entendre par là? Comment repérer le 
talent? Comment le définir? Quelles sont les compétences que l’enseignement 
cherche à développer et dans quel but?
17h00-18h30     Table ronde I :  Le metteur en scène comme formateur
         Présidente de séance: Judith G. Miller, NYU in France
Brigitte Jaques, Metteur en scène, Compagnie Pandora
Daniel Benoin, École du Centre dramatique national de Saint-Étienne
Martine Beaulne, Metteur en scène, Montréal
         Brian Michaels, Folkwang-Hochschule Essen
En dehors des écoles de formation et des circuits connus, la transmission 
se fait aussi par le biais de pratiques artistiques de metteurs en scène 
prises comme exemples. Le metteur en scène y assume souvent le rôle de 
formateur. Comment opèrent la transmission et la sédimentation de tels 
savoirs?
Colloque international sur la formation de l'acteur
                 Former ou transmettre :
le jeu s'enseigne-t-il?



Programme

         Jour II : Samedi 28 avril  Les bases de la formation

9h00-11h00      Séance III :  Les bases techniques de l’apprentissage
         Président de séance: Roger Mirza, Université de Montevideo
         Roberto Scarpa, Teatro di Pisa; Prima del Teatro: Scuola Europea 
per l'Arte dell'Attore
Richard Armstrong, Banff Center
         Didier Abadie, École régionale d’acteurs de Cannes
Serge Ouaknine, École de théâtre, Université du Québec à Montréal
Quelle est la place du travail technique? La technique libère-t-elle 
vraiment l’acteur et lui permet-elle de mieux créer? Quel rôle occupent les 
exercices dans la formation? Quelle est leur nature? Leur fonction? Leur 
utilité? Quelles sont les autres formes d’art convoquées dans la formation 
du comédien (danse, escrime, cirque, chant, mime, théâtre de rue…) et quel 
est leur apport spécifique?
11h30-12h30     Discussion avec Thomas Ostermeier et Alain Françon
         Animée par Jean Jourdheuil, Paris X-Nanterre
14h00-16h00     Séance IV :  Les formations parallèles I
         Président de séance: Perry Schneiderman, Ryerson University, Toronto
         Thomas Prattki, École internationale de théâtre Jacques Lecoq
         Jean-François Dusigne, Association de Recherche des Traditions de 
l'Acteur
         Marion North, Laban Center London
         Michele Monetta, International Center for the Research of the Actor
Ron East, School of Physical Theatre, London
Certaines écoles indépendantes ont été créées afin de donner aux acteurs 
une formation différente de celle qu’ils peuvent recevoir dans les écoles 
institutionnelles. Qu’apportent ces écoles para-institutionnelles que les 
autres écoles de formation ne peuvent pas fournir? Comment intégrer 
certains de leurs acquis  dont on reconnaît le bien-fondé  dans une 
formation traditionnelle? Quelles sont les bases de ces formations parallèles?
16h30-18h30     Table ronde II :  L’acteur comme formateur
         Président de séance: Jean-Louis Besson, Département des Arts du 
Spectacle, Paris X-Nanterre
Yann Collette, Acteur
Nada Strancar, Actrice
Larry Tremblay, Acteur
André Wilms, Acteur
Stanislas Nordey, École de théâtre du Théâtre National de Bretagne
Comment l’acteur devient-il pédagogue? Que cherche-t-il à transmettre? 
Comment son expérience se nourrit-elle de sa propre expérience comme 
artiste? Les acteurs seront invités à témoigner de leur expérience au 
sortir de leurs années de formation. Se sentaient-ils préparés? Que leur 
a-t-il manqué? Et aujourd’hui, comment entrevoient-ils la formation, celle 
qu’ils donnent comme celle qu’ils observent auprès des jeunes avec lesquels 
ils sont appelés à travailler?
Colloque international sur la formation de l'acteur
                 Former ou transmettre :
le jeu s'enseigne-t-il?
Programme
Jour III : Dimanche 29 avril  Les ponts entre les formations
9h00-11h00      Séance V :  Les formations parallèles II
Président de séance : Gilbert David, Université de Montréal
Richard Fowler, Primus Theater et «La Tofa»
Alain Knapp, Metteur en scène et auteur
Paul-André Sagel, Acteur et metteur en scène
Alice Ronfard, École nationale de théâtre du Canada
Une pédagogie de la création est-elle possible? Quelle forme de théâtre 
peut en émerger? Peut-on envisager l’école comme serre et non comme moule? 
L’on parle volontiers d’une pédagogie de la porosité et de l’obstacle : que 
faut-il entendre par là?
11h30-12h30  Conférence :  Anne Bogart School of the Arts -Columbia 
University; SITI Company
Présentée par Josette Féral, UQAM

14h00-15h30     Séance VI :  De la formation à la vie professionnelle :
incidence des lois du marché sur la formation
Président de séance: Emmanuel Wallon, Paris X-Nanterre
Marc Sussi, Le Jeune théâtre national
                 John Bashford, London Academy of Music and Dramatic Art
Paul Lazar, Wooster Group; Big Dance Theater Company
Les conditions économiques et les lois du marché incitent de nombreux 
acteurs à acquérir une formation par zapping, cumulant les formations 
diverses leur permettant de pouvoir être malléables et adaptés à diverses 
esthétiques de jeu (ainsi qu’au cinéma et à la télévision). Que penser de 
cette formation? De ses nécessités? De ses incidences sur l’enseignement?
16h00-18h00     Séance VII :  Quelle formation pour quel théâtre?
         Président de séance: David Lescot, Département des Arts du 
Spectacle, Paris X-Nanterre
Marcel Bozonnet, Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris
Gérard Laurent, Conservatoire national de région de Bordeaux
Claude Stratz, Conservatoire de Genève
Max Parfondry, Conservatoire de Liège; Théâtre et Publics
Stéphane Braunschweig, École supérieure d’art dramatique du Théâtre 
national de Strasbourg
Enfin quelle forme de théâtre visent toutes ces formations? Visent-elles le 
théâtre d’aujourd’hui ou tentent-elles de repenser le théâtre de demain? Se 
pourrait-il que l’état de l’enseignement du théâtre soit dissocié d’une 
véritable vision du théâtre?
18h00-18h30     Séance de clôture

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--