référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-07/msg00011.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Théâtre arabe Nabyl07



Cher Monsieur,

Pour le besoin de votre recherche, vous évoquez la problématique de l'ancrage
du théâtre dans la civilisation arabe.

Permettez-moi de vous écrire que ce débat a déjà eu lieu au cours des années
60 70, il était transcrit par cette interrogation :
« Le théâtre arabe est-il originaire de la civilisation mère, authentique à
celle-ci ou au contraire issu de la culture occidentale et greffé à elle par
conséquent ? "

En fait, vous succombez à votre tour à ce qui a justement stérilisé d'une
certaine manière le débat de cette époque quand vous évoquez « le théâtre
dans sa forme aboutie."

Qu'est ce que c'est que justement "le théâtre dans sa forme aboutie" ?

Et si justement des pratiques théâtrales que l'on classerait trop vite dans
le pré-théâtral étaient des formes abouties.

Pour Tayeb Saddiki, dramaturge marocain de renom, les "Maquamat" ou séances
de Al-Hamadani, à titre d'exemple, sont un théâtre moderne et "ficelé à cent
pour cent" selon l'expression propre de Saddiki lui-même.

En résumé, ce débat aujourd'hui est largement dépassé par les chefs de file
du débat eux-mêmes car il reposait sur la définition que l'on veuille bien
donner du "Théâtre moderne."

Je vous souhaite bonne continuation.

Nabil Elhilali