référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-08/msg00017.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: renouveau mise en scène (BIS) Tibor Egervari



Cher Serge,
Ma question concernant l'artiste des cathédrales avait pour but de susciter des doutes.
Manifestement j'ai mal visé car l'assurance de ton cours court sur l'histoire de l'artiste et de
l'art va exactement dans le sens opposé.
Je me méfie des mots qui ont trop de significations (art, artiste, culture, professionnel etc.)
car ils sont autant d'auberges espagnoles de la pensée. Au lieu de l'éclairer la plupart du temps
ils concourent à l'opacité du discours. Je crois qu'on ne devrait les utiliser qu'avec prudence et
parcimonie.
Quant au théâtre, qui est une activité collective, il est, me semble-t-il, presque toujours
l'oeuvre d'artisans, souvent  honnêtes, parfois  médiocres, mais enthousiastes. (Sans fausse
modestie aucune je me compte parmi les médiocres enthousiastes) Il rénovent et réinventent,
réécrivent et redécouvrent. Ça donne des frissons au public fidèle, et c'est bien ainsi. Ca peut
aussi donner de l'urticaire aux critiques. C'est une maladie professionnelle bénigne. Ca permet
également aux bureaucrates des agences de subvention et aux mandarins de discourir sur les vertus
de la Kultur.
Et puis de temps en temps il y a Beckett et le monde s'arrête un instant devant le génie.

Tibor Egervari
Département de théâtre
Université d'Ottawa

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--