référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2002-01/msg00036.html
     Chronologie       
     Conversation       

Appel à contribution Carole AUROUET



Bonjour à tous,

---------------------------------------------------------------------------

APPEL A CONTRIBUTION

II Congrès International du Groupe de Recherches sur les Ecritures
Subversives GRES

« Stratégies de l’Illisible »
(juin 2003)



 Il n'y a rien d’incompréhensible
 Isidore DUCASSE

Tout vrai langage est incompréhensible
 Antonin ARTAUD

Rien n’est jamais illisible, rien n’est jamais complètement lisible
 Philippe SOLLERS


 La littérature ne vise pas une communication transparente, ou alors
elle devient discours utilitaire; elle cache plutôt dans son épaisseur
des voies, peut-être infinies, qui sont à la recherche du sens. Cette
épaisseur suppose un illisible constitutif de toute écriture qui échappe

au commercial et aux modes, qui se pense comme geste authentique de
révolte contre la doxa et tous les pouvoirs. Comme le dit Pierre Guyotat

“si vous ramenez le mot dans son gîte, qui est le sens, vous êtes
illisible.”
 Mais, en même temps, l’écriture d’avant-garde, et plus largement toutes

les écritures qui prétendent créer un nouvel espace de sens, se
nourissent d’illisible et organisent des stratégies capables de le
gérer.
 Nous voudrions réféchir sur cette notion, en souligner ses valeurs,
voir ses rapports au politique... Nous souhaiterions penser ces
écritures, expérimentales, subversives, hermétiques, dans leurs
relations au corps, au sujet, à la langue ou à l’histoire.
 Nous proposons quatre grands axes :


1. Excentriques, inclassables et fous du langage

De Rabelais à Guyotat, en passant par Jarry ou Roussel, la langue est
pensée comme matière essentielle du texte, une langue qui s’invente mot
à mot, et qui devient illisible à force de créer l’espace de son futur.

2. Le Surréalisme face au roman

On connaît la gêne des surréalistes face au roman; pourtant, certains
textes, romans ou récits, ont supposé un nouveau rapport au genre et
demandent à être relus : Crevel, Carrington, Desnos...

3. Destruction du romanesque et écritures de la révolte

L’Illisible est souvent lié à un refus idéologique d’accepter des
écritures qui, au-delà d’une réalité quotidienne, se présentent comme
des pratiques qui remettent en cause les fondements de la société. En
même temps de l’illisible naît un rythme propre qui situe l’écriture du
côté de la voix : Artaud, Nathalie Sarraute, Tony Duvert…

4. Littératures du Moi et autofictions

Entreprise à haut risque ou facilité d’écriture, la littérature de
l’intime n’en finit pas d’évoluer. De Sollers aux derniers textes
pornographiques de Millet ou Breillat, comment la fiction était-elle
capable de cerner la réalité du désir et d’en faire, après Sade, une
machine de subversion ?


 Peut-être, au fil des propositions, faudra-t-il créer un cinquième axe.




 Le Congrès se tiendra à Barcelone (Espagne) pendant le mois de juin
2003.
Les résultats de ce Congrès seront publiés entièrement en ligne (revue «

Sidéline ») et nous publierons un choix de textes sur papier.
 Les propositions de communications comprendront  titre et resumé d’une
vingtaine de lignes  et seront accompagnées d’un bref curriculum vitae.
 Date limite : 30 mai 2002
à
ricard.ripoll@uab.es
----------------------------------------------------------------------------------------------------

Carole Aurouet
Modératrice de la Liste de diffusion sur le Surréalisme de l'Université
de Paris III/Sorbonne Nouvelle
(http://www.cavi.univ-paris3.fr/Rech_sur/index.html)
Docteur en Littérature française à l'Université de Paris III/Sorbonne
Nouvelle
ATER à l'Université de Marne-la-Vallée

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--