référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2002-03/msg00034.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: social? Laitem



Title: Re: social?
Bonjour à tous,
 
Pour répondre à Erwan Tanguy, et la mission sociale du théâtre :
 
Je ne sais pas si le théâtre doit répondre à une mission sociale - n'est-ce pas plutôt le rôle de l'état ou  de personnels compétents ?!?
 
Votre phrase me fait bondir, réagir ! Laissez-moi vous renvoyer à  ce que Milan Kundera dit en citant Broch, à propos du roman  et que, à mon sens, l'on peut appliquer à l'art en général :
 
" Découvrir ce que seul peut découvrir un roman peut découvrir, c'est la seule raison d'être d'un roman. Le roman qui ne découvre pas une portion jusqu'alors inconnue de l'existence est immoral. La connaissance est la seule morale du roman."             (Milan Kundera, "L'Art du roman", in Folio, p. 16)
 
Ne devrait-on pas circonscrire pareillement la seule raison d'être du théâtre ? Qu'elle est-elle, à votre avis ?
Si le théâtre ne s'inscrit pas dans une communauté de gens, pour, avec et contre elle, si le théâtre ne comporte pas une part de social, en ce sens qu'il ne se pose plus en critique, en observateur, témoin de nos sociétés ; dénonciateur si nécessaire ; bien sûr alors il devient immoral !
Il n'est plus que du show bizz, et ce genre de liste de discussion est alors totalement inutile. Ce qu'elle n'est pas, bien sûr. 
Faire du théâtre c'est être artiste. Entre artiste c'est je crois, se sentir profondément interpellé par les problèmes de notre société.  Nous prenons la distance nécessaire, nous agissons avec cette distance qu'est le "médium"  théâtre, littérature, peinture, musique, art. Nous faisons un pas de côté afin de mieux observer la communauté dans laquelle nous vivons. Ensuite nous essayons d'agir, en créant, c'est-à-dire en donnant de soi. Parfois il y a de la casse, parfois il nous faut faire mal, parfois nous rions au éclats.
 
Si vous remettez la mission sociale à l'État - uniquement entre les mains de l'État je veux dire -, effectivement vous criez haut et fort que vous ne croyez pas au rôle social que devrait (à mon sens) avoir le théâtre. Particulièrement le théâtre, qui est un art d'équipe, c'est-à-dire un travail de plusieurs personnes, vers plusieurs personnes, vers un public. Ce seul fait, porte déjà le social en germe.
 
De là à dire que le théâtre, pour remplir sa part de mission sociale, doit sortir de son cadre de scène, de son lieu de représentation...  c'est une autre histoire, que je ne franchirai pas. Mais pourquoi non ?
Il me semble que l'on ne parle plus alors, de faire du théâtre, mais de faire du social grâce au théâtre. Ce qui n'est pas la même chose. Et je suis d'accord avec Serge Ouaknine : sortir du lieu usuel, change également les données sociologiques, ses raisons d'être : fabula, la comédie, donner à voir, à réfléchir. 
 
Bien à vous,
 
Barbara Laïtem 
 
laitembarbara@hotmail.com
 
 
----- Original Message -----
From: erwan.tanguy
To: Liste de discussion en francais sur le theatre
Sent: Monday, March 18, 2002 7:02 AM
Subject: Re: social?

Je ne sais pas si le théâtre doit répondre à une mission sociale - n'est-ce pas plutôt le rôle de l'état ou  de personnels compétents ?!?
Le théâtre peut sans doute aider certaines personnes, être détourné en thérapie ou je ne sais quoi, mais l'enjeu qu'il porte me semble être autre qu'une mission sociale. Reste à dire ou à définir s'il y a une nécessité aujourd'hui à faire du théâtre, rien n'est moins certain !
Pour ce qui est de jouer hors les murs pour approcher le plus de monde possible, je crois que cela fait plus de cinquante ans que des expériences sont tentées, réussies parfois. Avant "de permettre à tout le monde de profiter des bienfaits du théâtre" il faut déjà définir qu'elles sont ces bienfaits aujourd'hui, qu'ils soient évidents ou non, ou s'il y en a vraiment. Et aussi quelles nécessités nous poussent à faire du théâtre et à y croire. A partir de ces définitions, nous pourrons aller plus clairement vers le public (sans l'aspect économique), que ce soit en salle ou à l'extérieur, dans les rues.