référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2002-03/msg00052.html
     Chronologie       
     Conversation       

Tjrs changer le monde odile.taze



A vrai dire, ma question est plus large et plus précise : comment le théâtre influence-t-il l'évolution d'une société, comment la société influence t'elle l'évolution du théâtre?
Ce qui quelque part dépeint un rôle ou côté social au théâtre ...
 
Et à la fois plus resserrée.
Comment ? par quel processus? Qui est le principal acteur de ce changement ?
le théâtre, le créateur, le public, la société  ?
 
 
Je suis tout à fait d'accord, je fais du théâtre, et je suis heureuse que tu en fasses et qu'ils et elles en fassent. Mais si le théâtre n'était pas un de mes outils de création, donc de transformation, donc d'évolution, donc de changements personnels et de prise de parole pour l'évolution de la planète sur, dans et avec qui je vis. Et bien je ferais de la trottinette, c'est pas mal aussi la trottinette, ça peut résoudre quelques problèmes de pollutions...
Le théâtre n'est pas ma religion et pourtant il est partie intégrante de mon lien à l'univers. Je fais du théâtre dans cette considération religieuse que si Dieu a créé l'homme à son image, il l'a avant tout fait créateur, responsable de sa création dans cette sagesse qui est folie qui nous invite à la créativité et au partage. 
J'irais jusqu'à dire que le principal malaise de notre société est que l'humain y est privé de son côté divin créateur en étant dans des carrières professionnelles principalement de pur exécutants et de comptables du temps, de l'argent et des dons. Il y est donc aussi privé de l'accès à sa  sagesse.
 
Étant d'une personnalité de communication, j'ai choisi le théâtre ou bien il m'a choisi, j'espère les deux... pour participer à cette éternelle re création du monde dont je suis responsable tout autant que les milliards d'autres. Création qui en son temps pèse dans l'évolution de ce monde parce qu'elle pèse dans ma propre évolution et je lui rends cette transformation à chaque fois que je la côtoie et elle même se rend à la re création du monde, qu'elle le construise ou qu'elle le détruise.
Cette création,  avec ou sans moi, est éternité ...
Pardon si je divague...
 
Pour interroger plus précisément donc :
A -t'on analysé, a-t'on réfléchi sur le processus d'inter action, de va et viens entre théâtre, créateurs et société, qui font que les uns et les autres changent, évoluent ?
Y a t'il un poète, un sociologue, un psy..., un écrivain, un dramaturge, un prophète, un anthropologue, un quelconque quelqu'un qui ait posé une hypothèse et observé des cycles ?
 
 ex : la catharsis qui me semble t'il avant d'arriver au spectateur :
  [katarsis] n. fém.
 1. Chez Aristote, «purgation», «purification» des spectateurs par le théâtre.
 2. PSYCHAN. Méthode thérapeutique ­ inaugurée par Breuer (qui la pratiquait sous hypnose), puis reprise et approfondie par la psychanalyse ­ qui consiste à faire ressurgir de l’inconscient des souvenirs refoulés, de manière à provoquer une décharge émotionnelle plus ou moins forte, à valeur libératrice.
 © Hachette Livre, 1998,
 touche le processus de création de l'auteur et celui du comédien pour son personnage.
 
A t'on mesuré l'impact que cette catharsis fait sur l'évolution du créateur, du comédien, du public et donc de la société, le temps qu'il prend ? peut- on le faire ?
 
et instinctivement, par expérience, vous en dites quoi ?
 
Autre exemple : en théâtre éducation, on sait quelles transformations le théâtre opère sur les jeunes au niveau de la concentration, de l'écoute, de la prise de parole, de la mémoire, etc... et de son posittionnement citoyen.
 
 
Est ce plus clair à présent ?
 
Merci encore.
 
Nora.
odile.taze@wanadoo.fr