référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2002-12/msg00018.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Polyxene, de Moliere d'Essertines BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Je suis souvent renversé par la générosité des membres de cette liste, et
je remercie chaleureusement celles et ceux qui nous ont fourni des
réponses si précises.
Vous aurez compris que je me suis intéressé à _Polixène_ (plutôt que
_Polyxèns_?) dans ma recherche des sources du personnage d'Alceste, qui
s'y trouve. Et de celui de Philinte qui se trouve dans la _Vraie suite_ de
Sorel, siton dans la _Suite_ de Molière d'Essertines. Les noms, du moins,
sinon les "caractères".
Roman ou tragédie? Il faudra examiner l'édition originale de 1620, si elle
est trouvable. Mais il y a roman et roman. On risque fort de se retrouver
devant un récit épique qui puisse autant se jouer que se lire.
Molière l'aurait-il joué? Chose certaine, l'épisode de cette fille des
dieux amoureuse d'Achille et sacrifiée sur sa tombe fait partie de
_Psyché_, ce collectif auquel Molière a collaboré.
Amitiés, andré G. Bourassa.

P.S.: J'aurais dû écrire que Molière d'Essertines a été tué (en duel) et
non assassiné. Quant au lieu près de Pézénas, il faudrait savoir s'il
portait  ce nom avant la présence de Molière ou l'a tiré de lui; mais
c'est un fait que, sur certaines pages-titres, on a écrit "Monsieur DE
Molière", comme on dit de Forget qu'il était SIEUR DE Molière. Cette
désignation par le lieu abrège souvent la signature des seigneurs de
Nouvelle-France: les Chartier de Lotbinière, Hertel de Rouville, Lemoyne
de Longueuil, Rigaud de Vaudreuil ou Vassal de Monviel, par exemple,
signaient le plus  souvent  Lotbinière, Rouville,  Longueuil,Vaudreuil ou
Monvieltout court, du nom  de leurs terres de France ou de
Nouvelle-France, plutôt que leur  patronyme. En pareil cas, c'est une
marque de  noblesse, petite ou grande, ET NON UN PSEUDONYME.  Si Molière
tire son nom d'un lieu qu'ìl a habité ou mêmne nommé, toutes les gloses
sur le pseudonyme choisi pour protéger le patronyme familial s'écroulent.

On Thu, 12 Dec 2002, Anne-Caroline d'Arnaudy wrote:

"Lu dans "Histoire de la vie et des  ouvrages de Molière" par M.J.
TASCHEREAU troisième édition (1830)
"Le nom de Molière avait déjà été porté par l'auteur d'un volume  in 8-°,
publié en 1620, intitulé "la semaine amoureuse" (par François
Molière, sieur d'Essertines) et par celui d'un autre roman ayant  pour
titre Polixène, publié en trois volumes dans la même année, et réimprimé
plusieurs fois, notamment en 1635, en deux volumes. On lit dans la vie de
Molière, par Voltaire, et dans plusieurs dictionnaires et histoires du
théâtre français, que ce dernier homonyme de l'auteur était comédien, et
qu'il fit une tragédie intitulée Polixène ; comme on n'y mentionne pas
son roman du même titre, il nous parait constant qu'il y aura une erreur
de la part des ces historiens, qui auront fait un tragique de ce
romancier. cette opinion est celle de M.Beuchot (voir l'article Molière
d'Essertines dans la biographie universelle)"




---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--