référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-01/msg00017.html
     Chronologie       
     Conversation       

Une Entree libre de Jeu InfoJeu



Le 28 janvier 2003

Bonjour à tous et à toutes,

Voici le communiqué de notre prochaine Entrée libre. Pourriez-vous
l'afficher et faire circuler l'information. Nous espérons que vous y
assisterez en grand nombre.

CAHIERS DE THÉÂTRE JEU
460, rue Sainte-Catherine Ouest, porte 838, Montréal (Québec) H3B 1A7
www.revuejeu.org

COMMUNIQUÉ

POUR OU CONTRE LE MODÈLE QUÉBÉCOIS DU THÉÂTRE

Une «Entrée libre» de Jeu

Le dossier de Jeu 105 sur les directions artistiques nous rappelle que le
secteur public du théâtre québécois se caractérise par une succession de
spectacles présentés peu de temps. Des metteurs en scène, des scénographes,
des concepteurs et des interprètes à la pige donnent, d'un théâtre à
l'autre, des productions éphémères qui finissent par se ressembler. Ils
doivent assumer plusieurs spectacles par saison, les acteurs se dispersant
dans de multiples occupations pendant les répétitions, qui ne sont pas
payées, contrairement à ce qui se passe chez les anglophones, même à
Montréal.

Au lieu de la diffusion de plusieurs pièces en alternance par des troupes de
répertoire, ce système favorise l'événement en accordant beaucoup
d'importance à la promotion, à la publicité, aux relations publiques et aux
impressions que les vedettes formulent à brûle-pourpoint à la sortie de la
première. La critique qui compte le plus est celle qui s¹inscrit dans
l¹événement plutôt que celle qui se nourrit de réflexion. Résultat : le
public désorienté a du mal à suivre, surtout en période d¹engorgement comme
au début de l¹automne ou en janvier. Certains condamnent ce modèle,
considéré comme une fuite en avant, notamment au nom d¹une approche
citoyenne qui vise une meilleure diffusion de l¹offre. D¹autres le vantent
comme une formule stimulante, unique au monde et dont raffolent les vrais
amateurs de théâtre.

On estime souvent notre théâtre public précaire malgré ses succès. Les
subventions y jouent un r ôle important, avec des contraintes particulières
liées au mandat artistique, à la structure de la compagnie, au nombre de
spectacles, aux cachets aux artistes, à la diffusion, aux abonnements, etc.
Cependant, entre l¹enflure et l¹originalité, le modèle québécois est-il
viable ? 


Lundi 3 février 2003, de 17 h 30 à 19 h
au foyer du Théâtre d¹Aujourd¹hui
3900, rue Saint-Denis, Montréal

Invités : Raymond Cloutier (comédien),
Marie-Thérèse Fortin (directrice artistique du Trident),
Janusz Przychodzen (théâtrologue)
et Jacques Vézina (codirecteur du Théâtre d¹Aujourd¹hui)

Animation : Michel Vaïs

Entrée libre

Source : Michèle Vincelette
Cahiers de théâtre Jeu
Information : (514) 875-2549



_________________________________________________________

Veuillez noter notre nouvelle adresse de courriel :  info@revuejeu.org
Notre nouveau site est maintenant en ligne : www.revuejeu.org
_________________________________________________________



---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--