référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-03/msg00025.html
     Chronologie       
     Conversation       

CESAR: Un Bilan Jeff Ravel



Chers amis et utilisateurs de CÉSAR,

        Comme vous le savez sans doute, Barry Russell, co-fondateur et directeur du Calendrier électronique des spectacles sous l'Ancien Régime (CÉSAR) est décédé à Oxford en Angleterre ce 10 février 2003. Barry fut l'animateur et le concepteur inspiré de notre collaboration; il va de soi que ses connaissances du théâtre de l'Ancien Régime combinées avec sa virtuosité "digitale" seront impossibles à remplacer. Pourtant, avant de nous quitter, Barry avait pu obtenir une subvention importante pour la réalisation et lancement de CÉSAR, recruter et former une excellente équipe de développement, et mettre en place un plan ambitieux pour en guider la croissance immédiate. Depuis sa mort, ses co-éditeurs, David Trott (Université de Toronto) et Jeff Ravel (MIT), travaillent étroitement avec le Doyen John Perkins et d'autres collègues de l'université de Barry (Oxford Brookes) en vue d'assurer une structure éditoriale et administrative susceptible de guider le projet CÉSAR à son objectif d'être un outil de recherche efficace, libre d'accès et autonome. Nous aimerions vous rendre compte de nos efforts jusqu'à date.

        Bien que Barry fût irremplaçable, son collègue, le Professeur Mark Bannister (École de langues à Oxford Brookes), a bien voulu assumer le rôle de directeur du développement en cours de CÉSAR et entrer dans le groupe des éditeurs. Mark Bannister est un spécialiste internationalement reconnu de la littérature française du dix-septième siècle, et tout particulièrement du roman et de l'histoire des mentalités de cette époque. Il est également créateur du site web Textes et Contextes du XVIIe Siècle (http://solinux.brookes.ac.uk/mark/textes/index.html). Il s'est plongé depuis sa nomination dans les complexités technologiques et les détails éditoriaux des bases qui constituent CÉSAR pour en gérer les multiples tâches quotidiennes. Trott et Ravel, de pair avec tous les membres de l'équipe de développement en Angleterre et en France travaillent avec lui pour que sa maîtrise du fonctionnement et des visées du projet se fasse non seulement vite mais bien.

        Le plan global que Barry et son équipe ont mis au point en décembre dernier sert de guide à l'expansion du site. Les objectifs sont à la fois d'enrichir le contenu et de perfectionner le fonctionnement technologique. Pour ce qui est du premier, nous travaillons à augmenter les informations sur les troupes et les interprètes individuels (comédiens, musiciens, danseurs, etc...), créant dans la mesure du possible des liens entre ces deux ensembles et les personnages dans telle pièce lors d'une représentation donnée. L'équipe vise également à amplifier les données sur les éditions (et ré-éditions) des pièces, les rendant littéralement visibles par moyen d'images de pages de titre et de frontispices. Et quant au côté technologique, la programmation est en cours pour perfectionner une interface déjà conviviale. Les possibilités de recherche de "Personnes", de "Troupes", de "Lieux" et de "Dates" seront régulièrement améliorées, et le dépouillement des collections de pièces dans certaines bibliothèques est désormais entamé (voir, par exemple, la "Bibliothèque" à l'Université de Toronto...).

        CÉSAR va bientôt entrer dans la dernière des trois années de financement rendu possible par une subvention généreuse du "Arts and Humanities Research Board (AHRB)" du gouvernement britannique. Les éditeurs se réuniront cet été avec l'administration d'Oxford Brookes et d'autres collaborateurs pour envisager la continuation à long terme du projet, touchant, entre autres, sur des questions telles que le financement, la gestion et la validation scientifique. En conformité avec le voeu de Barry, CÉSAR fonctionne actuellement à partir d'un serveur commercial et indépendant de toute affiliation institutionnelle, payé par des sources privées. L'Université d'Oxford Brookes et les éditeurs s'entendent pour souhaiter que l'administration de la base continue à partir d'Oxford Brookes, même si elle réside sur un site privé. Les éditeurs proposent d'élargir le groupe éditorial et scientifique et d'établir aussi une équipe de conseillers techniques pour assurer que CÉSAR reste à la pointe de l'utilisation de l'informatique dans les recherches humanistes.

        Nous voudrions clore ce compte rendu en lançant un appel ouvert. Barry avait conçu CÉSAR comme une communauté d'amateurs et de spécialistes engagés dans des échanges passionnants d'informations et d'interprétations en ligne. Chaque "personne", "lieu" et "événement" (représentation ou édition) comporte son propre babillard permettant aux abonnés d'entamer des débats ou d'inscrire des échanges de faits. L'architecture du site permettra en outre à des chercheurs reconnus de saisir ou rectifier directement eux-même des données. Nous invitons toutes celles et tous ceux qui s'y intéressent à profiter de ces espaces virtuels de discussion et d'échange. Tout individu particulièrement désireux de s'associer au projet CÉSAR est prié de nous contacter en ce qui concerne sa collaboration dans le groupe éditorial et/ou dans l'équipe de développement technique. Barry n'y participe plus en direct, mais la possibilité de consulter et de mener des recheches sérieuses à distance sur Internet constitue peut-être sa contribution la plus vivante, à nous qui continuons de travailler dans le domaine du théâtre français d'Ancien Régime.


Cordialement,
Les éditeurs de CÉSAR
Mark Bannister (Oxford Brookes University)
Jeff Ravel (MIT)
David Trott (University of Toronto)