référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-07/msg00003.html
     Chronologie       
     Conversation       

Congrès mondial de la critique de théâtre àBucarest Michel Vaïs



Title: Congrès mondial de la critique de théâtre à Bucarest
Chers membres de Queatre,

Voici l’annonce du XXIe congrès mondial de la critique de théâtre, auquel sont invités tous les critiques de théâtre et les théâtrologues.

Au plaisir de vous voir à Bucarest.
--
Michel Vaïs, Secrétaire général de l’AICT
54, avenue Elmwood
Arrondissement Outremont
Montréal, Québec
Canada  H2V 2E4
Tél.: 514.278.5764
Courriel :
mvais@mlink.net
Téléc. : 514.278.5521


Juin 2003
Chers Collègues,
Nous avons le plaisir de vous inviter officiellement au 21e Congrès mondial de la critique de théâtre, qui se tiendra à Bucarest (Roumanie) du 1er au 8 novembre 2003 (date de départ), dans le cadre du Festival de théâtre I. L. Caragiale, lequel durera du 1er au 9 novembre. Chaque Section nationale de l’AICT est invitée à faire part de cette invitation à ses membres.

Le programme du congrès comprend un colloque, l’assemblée générale de l’AICT, des tables rondes avec des gens de théâtre roumains, un tour de Bucarest et une excursion dans la ville historique transylvanienne de Sibiu.  Chaque Section nationale en règle de cotisation peut inscrire deux délégués au congrès, en plus des membres actuels du comité exécutif de l’AICT et du Bureau. Les délégués officiels, les membres individuels de l’AICT (venant de pays sans Section nationale) et les membres d’honneur, à titre d’invités des organisateurs du congrès, auront une chambre d’hôtel partagée, les repas et les billets de théâtre. (Les membres individuels devront acquitter des frais d’inscription minimes.) Les organisateurs n’assumeront pas les dépenses pour les délégués de Sections qui ne sont pas en règle. Il sera aussi possible de réserver, moyennant supplément, une chambre simple ou partagée avec un invité accompagnant un délégué. Toute autre personne désirant prendre part au congrès (colloque, pièces de théâtre, repas, excursions, etc.) est invitée à s’inscrire comme « participant indépendant » et acquitter des frais d’inscription. Ces frais varient selon l’inclusion ou non du séjour à l’hôtel et de l’excursion à Sibiu.  Compte tenu des considérations qui précèdent, les participants sont priés de remplir soigneusement la formule d’inscription ci-incluse et de nous la faire parvenir au plus tard le 1er août.

Quiconque désire faire une communication au colloque intitulé Le théâtre comme force de changement : social, politique, personnel, esthétique doit aussi en soumettre le titre et un résumé en une page (200 mots) au plus tard le 1er août. Les organisateurs du congrès choisiront les textes qui feront l’objet d’une communication et arrêteront l’horaire définitif le 1er octobre. Vous trouverez davantage de détails sur le Congrès dans le document joint.  Dans l’attente du plaisir de vous recevoir à Bucarest, comme délégué ou à titre d’autre participant, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Ludmila Patlanjoglu
Présidente de la Section roumaine de l’AICT
uniter@fx.ro

XXIe Congrès de l’Association internationale des critiques de théâtre

Bucarest, Roumanie
1er-7 novembre 2003


Le 21e Congrès de l’Association internationale des critiques de théâtre aura lieu à Bucarest, en Roumanie, du 1er au 7 novembre 2003, dans le cadre du Festival de théâtre I. L. Caragiale, lequel se déroulera du 1er au 9 novembre. Les délégués sont invités à arriver le samedi 1er novembre pour assister à la cérémonie d’ouverture du Festival en soirée, suivie par une réception patronnée par le Président de la Roumanie. (Le Comité exécutif sortant et les membres du Bureau de l’Association sont priés d’arriver le vendredi 31 octobre, pour leur dernière réunion le matin ou l’après-midi du samedi 1er novembre.) Tous les participants pourront ensuite prendre part — en tant que conférenciers ou auditeurs — aux deux journées de débats et d’échanges (les 2 et 3 novembre), divisées en quatre séances en fonction du thème du Congrès, Le théâtre comme force de changement : social, politique, personnel, esthétique. Le mardi 4 novembre sera consacré à des échanges sur la situation actuelle du théâtre roumain, avec la participation de certains de ses principaux artistes. Le mercredi 5 novembre, l’Assemblée générale de l’Association permettra d’élire les membres du nouveau comex et de déterminer le programme des deux prochaines années. L’après-midi du mercredi 5 novembre, les délégués pourront rencontrer la presse roumaine.  Le nouveau comex tiendra sa première réunion le matin du jeudi 6 novembre et, dans l’après-midi, les participants partiront en excursion pour la ville universitaire et historique de Sibiu, en Transylvanie, pour voir une pièce de théâtre et visiter certains sites magnifiques de la région. De retour à Bucarest le jour suivant, vendredi 7, les délégués pourront repartir samedi 8 novembre en matinée.  Ceux qui voudront rester jusqu’à la fin du Festival Caragiale seront les bienvenus, mais à leurs frais. Il en est de même pour ceux qui arriveront avant la date officielle du 1er novembre.

Délégués au Congrès
Selon les statuts de l’Association, les sections membres qui ont acquitté leur cotisation et qui sont en règle pour l’année 2003 peuvent envoyer deux délégués, qui recevront gratuitement l’hébergement, les repas, les excursions et les billets de théâtre pendant toute la durée du Congrès, en plus du transport aller et retour de l’aéroport ou de la gare de Bucarest jusqu’à leur hôtel. Le coût du voyage de l’étranger jusqu’à Bucarest n’est pas couvert, mais les participants s’adressent habituellement à leur ministère de la Culture ou à d’autres organismes du genre. Tout cela relève de la responsabilité de chaque délégué.

Les mêmes conditions s’appliquent aux membres du Comité exécutif et du Bureau de l’Association, ainsi qu’aux membres individuels. Les personnes accompagnant les délégués devront acquitter les frais de séjour et de repas, mais leurs billets de théâtre et les excursions (sauf celle à Sibiu) seront gratuits, selon la disponibilité. L’Association se chargera aussi d’inviter des responsables d’organismes voisins comme l’ASSITEJ, l’IIT, l’UNIMA, l’UTE, etc., ainsi que des personnalités théâtrales importantes.

Ceux qui désirent participer au Congrès doivent en avertir les organisateurs le plus tôt possible, surtout s’ils ont besoin d’une invitation formelle pour obtenir un visa, une bourse de voyage, etc. Les non-membres de l’Association désirant prendre part au Congrès sont invités à s’inscrire à l’AICT à titre individuel (s’il n’y a pas de Section dans leur pays) ou à adhérer à leur Section nationale s’ils y sont qualifiés.

Lieu du Congrès
Le Congrès et ses réunions corollaires se dérouleront au Musée national d’Art roumain, dans l’ancien Palais Royal. Le Palais se trouve au c?ur de la ville, à proximité des hôtels du Congrès et des principaux théâtres. Les travaux seront facilités par un service complet d’interprétation simultanée dans les deux langues officielles de l’Association, soit le français et l’anglais. Un Club du Congrès constituera pour les délégués un lieu de rencontre informel, où ils pourront lire la presse du pays et boire un verre en fin de soirée.

Communications
Ceux qui désirent présenter une communication au Congrès, dans l’une des quatre séances prévues, sont invités à en envoyer le titre et un résumé en une page (200 mots) au plus tard le 1er août 2003. Ils seront ensuite prévenus le plus tôt possible si leur communication est retenue, puis, leur texte devra être reçu par courrier électronique, en français ou en anglais, avant le 1er octobre 2003. Ces exposés, d’une durée maximale de vingt minutes afin de laisser place à la traduction, constitueront l’essentiel des quatre séances publiques du Congrès, de trois heures chacune. Ceux qui ne seront pas acceptés pour livrer une communication complète, de même que ceux qui enverront leur texte ou leur résumé après les dates de clôture, seront invités à soumettre et à livrer un exposé écrit d’une durée maximale de cinq minutes, si l’horaire le permet. Les textes des exposés envoyés à temps seront traduits et distribués au Congrès, et les Actes seront publiés  à une date ultérieure.

Hôtels du Congrès
Les délégués seront logés dans une gamme d’hôtels allant du modeste au luxueux. On trouvera tous les détails dans la fiche d’inscription.

Représentations théâtrales
Le Congrès se déroulera pendant le Festival de théâtre I. L. Caragiale, qui réunit les meilleures pièces roumaines de la saison écoulée. La programmation comprend de grands spectacles tous les soirs, suivis de productions plus petites et expérimentales dans le off en fin de soirée. On y trouvera sans doute les derniers travaux des plus importants metteurs en scène de Roumanie, dont certains sont de réputation internationale. En 2003, s’ajouteront des spectacles invités de l’étranger, notamment de Grande-Bretagne et de France. Notre excursion à Sibiu nous permettra de voir un spectacle presque sans paroles, inspirée de l’Othello de Shakespeare. La pièce sera jouée par une troupe de trente acteurs et musiciens dirigés par le controversé jeune metteur en scène ukrainien Andriy Zholdak, lauréat de plusieurs prix.

Élection des cadres
Le but de l’Assemblée générale, qui est au c?ur du 21e Congrès de l’AICT,  est de faire un bilan des travaux de l’Association depuis le dernier Congrès (Montréal, 2001), de proposer des activités pour les deux années à venir et d’élire les cadres et le Comité exécutif qui les mettront en ?uvre.

Le Président de l’Association et le Secrétaire général présenteront leurs rapports, de même que la trésorière (dont les comptes seront approuvés par les deux Commissaires aux comptes) et la Directrice des stages pour jeunes critiques. Les nouvelles Sections nationales sont les bienvenues à cette assemblée.

Les Sections désirant poser leur candidature au Comité exécutif constitué de dix pays, ou aux autres postes électifs, sont invités à en informer le secrétariat avant le Congrès. Ils devront alors livrer un court exposé en appui à leur candidature. Seuls les pays ayant acquitté leur cotisation pour l’année 2003 pourront voter à l’Assemblée générale ou présenter une candidature.

Partenaires du Congrès
Le Congrès sera placé sous le haut patronage du Président de la Roumanie, S.E. Ion Iliescu. Outre l’AICT, les organisateurs sont le ministère des Affaires culturelles et religieuses, qui couvrira tous les coûts avec la Section roumaine de l’AICT ; l’Union théâtrale de Roumanie-UNITER ; ainsi que la Télévision nationale roumaine. Un soutien sera assuré par le personnel et les étudiants du Département de théâtrologie de l’Université nationale de théâtre et de cinéma I. L. Caragiale. Enfin, l’AICT remercie également pour leur contribution le Théâtre Radu Stanca de Sibiu, le British Council, et l’Institut Français.

Ian Herbert, Président, Association internationale des critiques de théâtre
Ludmila Patlanjoglu, Présidente, Section roumaine de l’AICT
uniter@fx.ro
On trouvera davantage d’information au fur et à mesure sur le site de l’AICT : <http://www.aict-iatc.org/>