référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-07/msg00021.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: les inter... Eric Vautrin



Le 28/07/03 2:27, spyridon@e-challenge.net <spyridon@e-challenge.net> a
écrit :

> La réforme.
> 
> En fait ce n'est en rien une réforme puisque le système est maintenu tel
> quel avec tous ses défauts. C'est juste un durcissement des conditions de
> durée de travail permettant d'avoir droit à des indemnités.
> Résultat : les employés qui en fait travaillent non stop continueront à
> bénéficier d'indemnités parfaitement inutiles alors que les pauvres
> comédiens qui ont du mal à enchaîner les contrats se verront exclus du
> système qui, à l'origine, était conçu pour eux.


bien d'accord sur tout le reste, mais pas tout à fait vrai à propos de la
"réformette"...
un des GROS changement est la disparition de la date anniversaire (si on
passe sur la franchise, rabaissée, pour les salaires élevés; et les
"détails" comme les congés formation ou maternité (moindres par rapport au
régime général et difficilement atteignables).

SURTOUT: jusqu'à présent, un intermittent qui avait fait ses 507 heures en
temps voulu ouvrait ses droits pour un an. c'est à dire qu'il avait une date
butoir, assez éloignée, qui lui permettait de "prévoir" plus ou moins sa
situation financière. à présent, par un système de calcul qu'il serait trop
long d'expliquer ici*, cette date** de fin de droit "glisse" devant lui, en
fonction de ses contrats... conséquence, par exemple, il devient délicat
pour lui de s'engager sur des projets "risqués" (de recherche ou autre), qui
risquent de réduire dangereusement cette courte "avance" qu'il a devant lui,
lui permettant en cas de "pb" de réagir, ou du moins de prévoir. cela
s'appelle la précarisation... sans compter le fait que effectivement, le
statut est effectivement plus difficile à obtenir, qu'il ouvre moins de
droits, qu'il favorise les hauts salaires et ceux qui travaillent bcp, et
qu'il ne résout en rien les pbs du statuts précédent (le fameux déficit)***.

en espérant être à peu près clair,
et vous être utile,
éric vautrin


* voir pour plus de détails sur ce calcul et le phénomène du "glissement",
la doc sur le site http://cip-idf.ouvaton.org

** le pb de cette date, c'est qu'à son approche, toutes les tricheries
s'inventaient pour obtenir à temps les 507 heures requises pour rouvrir des
droits. mais ces tricheries ne pèsent pas grand chose devant les fraudes
importantes, de l'audiovisuel notamment pour les raisons décrites dans le
message précédent, qui elles ne sont pas remises en cause par le nouveau
protocole d'accord (si ce n'est dans de belles déclarations d'intention).


*** et d'autres choses encore, mais ce serait trop long et peut-être pas le
lieu...

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--