référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-12/msg00011.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: =?windows-1258?Q?RE_:_Sociocritique_du_th=E9=E2tre_qu=E9b=E9cois_de_1948_?==?windows-1258?Q?=E0_1998?= BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Je suis assez d'accors avec le choix d'Hervé Guay. Nous avons évidemment
en commun le fait d'avoir eu à préparer maintes fois le cours d'histoire
de la pratique théâtrale au Québec, ce qui donne une perspective
particulière. Une étude sociocritique pourrait chercher d'autres ppomts
de vue. Par exemple, je conprends l'hésitation à propos des pièces de
Gélinas et Tremblay. J'hésiterais aussi sur Gauvreau et Robert
Gravel/Alexis Martin.
_Tit-coq_, _Les Belles s¦urs_ et _Les Oranges sont vertes_ sont des pièces
initiales et même initiatrices. Elles comportent une part de dérision,
surtout les deux premières. Mais _Bousille et les justes_, _À toi pour
toujours, ta Marie-Lou_ et _La Charge de l'orignal épormyable_ sont
apparemment plu proches des attentes des étudiants. Le monologue de la
"vieille fille". celui du "verre de coke" et celui sur "le père [Legault]"
demandent des mises en perspective historiques. Quant à _Albertine_, elle
demande une grande familiarité avec l'ensemble de l'¦uvre de l'auteur pour
qu'on en saisisse toute la portée.

Je suis donc hésitant entre Gravel et Alexis Martin, aussi bien que sur
le choix d'_Albertine_, tout en reconnaissant la grandeur de cette pièce..

Il  me semble manquer une pièce de théâtre enfance-jeunesse, comme
_Pleurer pour rire_ de Marcel Sabourin ou _Tsuru_ d'Anne-Marie Théroux. Il
est difficile, dans une approche sociocritique du théâtre québécois,
d'ignorer ce phénomène d'éducation et l'importance, aussi bien économique
qu'artistique de l'implication de nos auteurs et de nos comédiens en ce
domaine.
Cordialement, André. G. Bourassa.
P.S.: Le théâtre d'autodérision a un double tranchant. En faisant porter
l'attention sur les petits travers sociaux, il amène parfoisà des vues
réductrices. Je pense au colloque sur le théâtre deClaude Meunier.

> Voici ma liste des textes significatifs de la période demandée. J'ai mis
> entre parenthèses ceux qui peuvent être omis au cas où il n'en faut qu'un
> par auteur.
>
> [1948	 	Tit-Coq de Gratien Gélinas]
> 1958		Bousille et les justes de Gratien Gélinas
> 1966		Au retour des oies blanches de Marcel Dubé
> 1968		Les Belles-S?urs de Michel Tremblay
> 1968		La charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau
> 1976		Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme
> 1980		C'était avant la guerre à l'Anse-à-Gilles de Marie Laberge
> 1981		Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard
> 1981		Provincetown Playhouse, 1919, j'avais 19 ans de N. Chaurette
> [1984		Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay]
> 1985		Being at home with Claude de René-Daniel Dubois
> 1988		Les Muses orphelines de Michel-Marc Bouchard
> 1991		Durocher le milliardaire de Robert Gravel
> 1993		Cendres de cailloux de Daniel Danis
> 1995		The Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay
> 1995		Les Quatre morts de Marie de Carole Fréchette
> 1997		Autodafé d'Olivier Choinière
> 1997		Littoral de Wajdi Mouawad
>
> Très cordialement.
>
> Hervé Guay
> Critique de théâtre
> LE DEVOIR (Montréal)
>
> -----Message d'origine-----
> De : owner-queatre@uqam.ca [mailto:owner-queatre@uqam.ca] De la part de
> Sylvain Marois - Cybertexte
> Envoyé : 4 décembre, 2003 08:36
> À : Liste de discussion en francais sur le theatre
> Cc : owner-queatre@uqam.ca; Queatre@Uqam. Ca
> Objet : Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998
>
> Bonjour à toutes et à tous,
>
> je travaille présentement à la rédaction d'une thèse de doctorat portant sur
> l'étude des diverses représentations et évolutions des mécanismes
> hégémoniques dans le texte dramatique québécois de 1948 à 1998 (Le titre de
> ma thèse est : « Soumission et symbiose : dialectique de l?hégémonie ? Les
> appareils d?hégémonie et leurs représentations dans le théâtre québécois de
> 1948 à 1998 »).
>
> Mon principal objectif est, pour l'instant, d'établir un échantillon de
> textes dramatiques « représentatifs » de cette période. J?ai utilisé, par
> exemple, les textes suggérés aux pages 422, 423, 424 de l'ouvrage, « Vie et
> mort du théâtre
> au Québec » , de Janusz Przychodzen, comme base d?un « répertoire
> national ». Accepteriez-vous de m?envoyer une liste, "votre" liste des 10 à
> 15 textes dramatiques les plus significatifs de la période 1948 ? 1998. Ce
> petit « sondage » pourrait grandement accroître la légitimité et l?intérêt
> de mon échantillon. Merci de votre participation.
>
> N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.
>
> Merci à l'avance!
>
> Sylvain Marois
> Université Laval
>
>
>
>
>

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--