référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-12/msg00015.html
     Chronologie       
     Conversation       

RE : Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998 makward



J e me contente d'un grain de sel (picotements possibles :-)... mais 
je suis etonnee de ne voir aucune mention de LA NEF DES SORCIERES... 
dans ce debat.

Christiane Makward

>Bonjour à tous,
>
>merci infiniment pour vos commentaires.
>
>L'élaboration d'un échantillon "représentatif", qui soit le plus objectif
>possible, est un défi de taille. La légitimité de cet échantillon est
>fondamentale! Cela dit, il est, par exemple, évident qu'un échantillon
>élaboré uniquement à partir de listes envoyées par des théoriciens, profs de
>théâtre, universitaires et autres spécialistes, critiques, etc., - une
>certaine élite donc -, sera différent d'un autre basé exclusivement sur la
>vente de billets, par exemple, ou sur l'unanimité de la critique ou encore
>selon les choix des spectateurs. Broue, par exemple.
>
>Je souhaiterais inclure "Les Voisins", de Meunier, par exemple, mais selon
>quels critères de sélection? Même situation avec le théâtre "jeune public".
>Pourquoi ne pas y inclure des textes anglo-québécois? Quels textes choisir,
>mais surtout quels ne pas choisir et pourquoi les écarter? Comment, en
>d'autres mots, ne pas sélectionner les textes qui justifieront ma thèse,
>mais plutôt les textes dramatiques québécois ayant marqués, représentés,
>influencés, bref, les textes pivots de la deuxième moitié du XX ième siècle?
>
>Toutes les listes envoyées jusqu'à maintenant contiennent, plus ou moins,
>les mêmes titres. Est-ce que cette liste est représentative ou le reflet
>d'une certaine unanimité?
>
>Respectueusement,
>
>Sylvain Marois
>
>----- Original Message -----
>From: BOURASSA ANDRE G <bourassa.andre_g@uqam.ca>
>To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
>Sent: Wednesday, December 10, 2003 8:25 AM
>Subject: Re:RE : Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998
>
>
>>  Bonjour!
>>  Je suis assez d'accors avec le choix d'Hervé Guay. Nous avons évidemment
>>  en commun le fait d'avoir eu à préparer maintes fois le cours d'histoire
>>  de la pratique théâtrale au Québec, ce qui donne une perspective
>>  particulière. Une étude sociocritique pourrait chercher d'autres ppomts
>>  de vue. Par exemple, je conprends l'hésitation à propos des pièces de
>>  Gélinas et Tremblay. J'hésiterais aussi sur Gauvreau et Robert
>>  Gravel/Alexis Martin.
>>  _Tit-coq_, _Les Belles s¦urs_ et _Les Oranges sont vertes_ sont des pièces
>>  initiales et même initiatrices. Elles comportent une part de dérision,
>>  surtout les deux premières. Mais _Bousille et les justes_, _À toi pour
>>  toujours, ta Marie-Lou_ et _La Charge de l'orignal épormyable_ sont
>>  apparemment plu proches des attentes des étudiants. Le monologue de la
>>  "vieille fille". celui du "verre de coke" et celui sur "le père [Legault]"
>>  demandent des mises en perspective historiques. Quant à _Albertine_, elle
>>  demande une grande familiarité avec l'ensemble de l'¦uvre de l'auteur pour
>>  qu'on en saisisse toute la portée.
>>
>>  Je suis donc hésitant entre Gravel et Alexis Martin, aussi bien que sur
>>  le choix d'_Albertine_, tout en reconnaissant la grandeur de cette pièce..
>>
>>  Il  me semble manquer une pièce de théâtre enfance-jeunesse, comme
>>  _Pleurer pour rire_ de Marcel Sabourin ou _Tsuru_ d'Anne-Marie Théroux. Il
>>  est difficile, dans une approche sociocritique du théâtre québécois,
>>  d'ignorer ce phénomène d'éducation et l'importance, aussi bien économique
>>  qu'artistique de l'implication de nos auteurs et de nos comédiens en ce
>>  domaine.
>>  Cordialement, André. G. Bourassa.
>>  P.S.: Le théâtre d'autodérision a un double tranchant. En faisant porter
>>  l'attention sur les petits travers sociaux, il amène parfoisà des vues
>>  réductrices. Je pense au colloque sur le théâtre deClaude Meunier.
>>
>>  > Voici ma liste des textes significatifs de la période demandée. J'ai mis
>>  > entre parenthèses ceux qui peuvent être omis au cas où il n'en faut
>qu'un
>>  > par auteur.
>>  >
>>  > [1948 Tit-Coq de Gratien Gélinas]
>>  > 1958 Bousille et les justes de Gratien Gélinas
>>  > 1966 Au retour des oies blanches de Marcel Dubé
>  > > 1968 Les Belles-S?urs de Michel Tremblay
>>  > 1968 La charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau
>>  > 1976 Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme
>>  > 1980 C'était avant la guerre à l'Anse-à-Gilles de Marie Laberge
>>  > 1981 Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard
>>  > 1981 Provincetown Playhouse, 1919, j'avais 19 ans de N. Chaurette
>>  > [1984 Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay]
>>  > 1985 Being at home with Claude de René-Daniel Dubois
>>  > 1988 Les Muses orphelines de Michel-Marc Bouchard
>>  > 1991 Durocher le milliardaire de Robert Gravel
>>  > 1993 Cendres de cailloux de Daniel Danis
>>  > 1995 The Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay
>>  > 1995 Les Quatre morts de Marie de Carole Fréchette
>>  > 1997 Autodafé d'Olivier Choinière
>>  > 1997 Littoral de Wajdi Mouawad
>>  >
>>  > Très cordialement.
>>  >
>>  > Hervé Guay
>>  > Critique de théâtre
>>  > LE DEVOIR (Montréal)
>>  >
>>  > -----Message d'origine-----
>>  > De : owner-queatre@uqam.ca [mailto:owner-queatre@uqam.ca] De la part de
>>  > Sylvain Marois - Cybertexte
>>  > Envoyé : 4 décembre, 2003 08:36
>>  > À : Liste de discussion en francais sur le theatre
>>  > Cc : owner-queatre@uqam.ca; Queatre@Uqam. Ca
>>  > Objet : Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998
>>  >
>>  > Bonjour à toutes et à tous,
>>  >
>>  > je travaille présentement à la rédaction d'une thèse de doctorat portant
>sur
>>  > l'étude des diverses représentations et évolutions des mécanismes
>>  > hégémoniques dans le texte dramatique québécois de 1948 à 1998 (Le titre
>de
>>  > ma thèse est : « Soumission et symbiose : dialectique de l?hégémonie ?
>Les
>>  > appareils d?hégémonie et leurs représentations dans le théâtre québécois
>de
>>  > 1948 à 1998 »).
>>  >
>>  > Mon principal objectif est, pour l'instant, d'établir un échantillon de
>>  > textes dramatiques « représentatifs » de cette période. J?ai utilisé,
>par
>>  > exemple, les textes suggérés aux pages 422, 423, 424 de l'ouvrage, « Vie
>et
>>  > mort du théâtre
>>  > au Québec » , de Janusz Przychodzen, comme base d?un « répertoire
>>  > national ». Accepteriez-vous de m?envoyer une liste, "votre" liste des
>10 à
>>  > 15 textes dramatiques les plus significatifs de la période 1948 ? 1998.
>Ce
>>  > petit « sondage » pourrait grandement accroître la légitimité et
>l?intérêt
>>  > de mon échantillon. Merci de votre participation.
>>  >
>>  > N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.
>>  >
>>  > Merci à l'avance!
>>  >
>>  > Sylvain Marois
>>  > Université Laval
>>  >
>>  >
>>  >
>>  >
>>  >
>>
>>
>

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--