référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2004-02/msg00014.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Qu'est-ce que la dramaticité (suite et re-suite ...encore...) ? Serge Ouaknine



Cher André

Ce que tu dis du drame est limpide. Mais je doute vraiment de l'idée d'une « dramaticité »…«
absolue »…  Mon essai tentait justement de rôder autour du relatif, et pourtant de quelque chose
de déjà répertorié dans les arts visuels où, sans doute, l’image immobile offre un flanc plus
fragile à une forme de réduction, alors que le théâtre lui passe ( généralement) d’un état textuel
à une incarnation interprétative…
En d’autres termes, le dramatique  relève de la fable et la dramaticité de la performance.  S’il y
a plus une plus fine approche,  je serai heureux de la rejoindre.
Le dramatique relève donc de l’action discernable dans la texture de l’écrit dramatique et non
obligatoirement dans l’action in situ.  Alors que la dramaticité se verrait attachée davantage à
la représentation conséquente et plus complexe des discours actuels où de nouvelles variables
entrent en jeu : comme la redondance, la superposition, la mise en abyme, le glissement, la
polysémie, l’intertextualité de variables techniques ou esthétiques et qui font  que le drame
classique est dissout, voire mis en errance.  Il y a selon l’expression de Wladimir Krysinski, une
forme « d’auto-représentativité » dans le dramaturgies et les discours scéniques modernes…  Voilà
pourquoi je sens mieux de relier la dramaticité l’appel d’une perception consciente du public,
sans pour autant la réduire à lui. Je n’affirme pas cela. Je le pressens ainsi. Je ne place pas la
dramaticité " seulement" chez le récepteur, mais dans le lien nomade qui se dessine aujourd'hui
entre le drame certain d'hier et la dramaticité scénique plus floue d'aujourd'hui.
Le dramatique est linéaire. La dramaticité est rhizomatique.
Le dramatique relève, comme sa racine grecque le dit de « drama »,  l’action propre à
l’enchaînement de la narration. C’est un fait nommable simple : qui fait quoi avec ou contre qui
et à l’aide de qui ou de quoi. Point. La dramaticité est moins limpide.  Elle fait entendre une
introspection propre aux actants. Un mystère non lisible par le flux des actes. Et donc il y va de
la substance de la présence plus que de la nature de l’action.   
 
Je ne suis pas un « fana » de la dramaticité ( ah ah… ) , je prends au vol quelque chose qui
m’interpelle par sa provocation cognitive. À un concept nouveau correspond un état d'être
différent.  La question posée par Camille Rebetez, de ce point de vue, est  une belle et saine
provocation. Ainsi, en fouillant la « musicalité  neuve » attachée à "dramaticité" on peut lire un
quelque chose un tantinet " précieux "  et qui implique la conscience auto-réflexive de son
destinataire dans le miroir de son émetteur…  En quelque sorte,  une perception suraiguë de la
représentation par le fait qu’une action est en représentation consciente ou encore nous désigne
comme récepteur de cette action. 
Autrement, faisons simple, la caractère dramatique devrait suffire! Si le terme émerge c’est qu’il
cherche à cerner quelque chose de surgissant et c'est,  je le pressens,  autour de cette émergence
non encore sédentarisée (arrêtée)  qu‘il conviendrait de fouiller… 
Avec mon affection, cher André, pour ta rigueur habituelle.

Serge Ouaknine


=====
Serge Ouaknine
Directeur du Doctorat en Études et pratiques des arts
Université du Québec à Montréal
Pavillon Judith-Jasmin, Local J-2681
C.P. 8888, succ. Centre-Ville
Montréal (Québec)  H3C 3P8 Canada

Tél. :(1-514) 987-3000, poste 8456#
Télécopie :(1-514) 987 3571

Site du Doctorat : www.unites.uqam.ca/doctorat_arts/plan.htm

Info UQAM : www.unites.uqam.ca/doctorat_arts 

Secrétatriat: Diane Lafrance, Pavillon J 2680 - tél. 987 3000 poste 1697#  
Courriel: lafrance.diane@uqam.ca


	

	
		
Yahoo! Mail : votre e-mail personnel et gratuit qui vous suit partout ! 
Créez votre Yahoo! Mail sur http://fr.benefits.yahoo.com/

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--