référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-08/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Quel serait l’acteur parfait d’aujourd’hui ? Serge Ouaknine



Bonjour Yannick, 
 
Je ne répondrais  brièvement qu'à une seule de vos questions.

« Quel serait l’acteur parfait d’aujourd’hui ? »

Il n'y a pas d'acteur parfait, il y a des inconscients créateurs plus ou moins
disciplinés. 

Comment faire passer le fantasme à l'état de langage. .That is the question!

L'acteur ne devrait pas se préoccuper de la manière de  « produire des émotions
» mais distiller des "sensations" qu'il porte et qui iront libérer ensuite,
dans le canevas d’un discours scénique, la perception d’un spectateur qui
réagira de  ses émotions. La sensation de l’acteur engendre l’émotion du
public. L’émotion de l’acteur ne produit rien! Que  du redondent. 

L’émotion est ce que l’acteur ne peut pas nommer car son  travail ne procède
pas d’elle mais d’une sensation physique  traduite en action. L’émotion est
cause de la sensation et non le contraire.C’est le public qui génère l’émotion
du spectacle du fruit sensoriel et distillé de l’acteur. Malheureusement 
Stanislavski mal digéré en Occident nous fait croire le contraire. Il a parlé «
d’actions physiques » et pas d’émotion qui sont les conséquences secondaires
des actions...

Encore une fois, pardon, mais je dois  réitérer mon point de vue déjà cité il y
a 2 mois :
Il me semble que ce désir urgent de trouver « une science du jeu »  fait en
sorte que l’on confonde le processus créateur de l’artiste avec  la recherche
de procédure productive des effets du produit. 
C’est confondre l’arbre en son arborescence avec la boîte de fruit au
Supermarché. 

Être à même de confronter son propre « vide » et non son désir de « plein »
telle est la  question qu’Hamlet pose à l’acteur qui en approche le rôle... Ici
Shakespeare nous donne une véritable éthique créative de théâtre... Ce qui fait
son personnage  c’est la réponse à jamais inachevée de sa nature... Point de
sciences sinon celle de savoir interroger... Words words words... Science si
approximative qu ‘ Hamlet est toujours à réinventer. Et vous ne trouverez nulle
part le «  truc »  pour le  rendre intéressent ... Un « truc » 
scientifiquement renouvelable c’est bien cela que vous cherchez...  Vous ne
pouvez qu’à votre tour être atteint par la  question qu’il vous pose... 

Je ne parle pas ici de dramaturgie mais du processus créateur capable de
générer le personnage...  Il n’y a pas de technique capable de se substituer à
un acteur qui n’aime pas... et, s’il ne porte pas d’amour, qui  ne s’interroge
pas... Le  premier devoir consiste à transformer la question en action.

Vous ne pouvez pas contourner, par des procédés  fabricateurs, la question
métaphysique du théâtre... Sinon vous faites de « l’animation théâtrale », vous
ne faites pas de la création...

Cela ne signifie pas que tout  reste dans l’innommable, le mystère et la
béatification du  talent...  Non...

L’acteur doit d’abord  être mis en condition de pouvoir « plonger » dans le
non-savoir ... Pour jouer il faut une bonne dose de « non-savoir » et être
capable de le vivre, mais si votre obsession est de combler ce vide alors vous
devenez un acteur de clichés  pas un acteur créateur... Hélas les choses sont
ainsi... Lisez les premières pages de « L’Espace vide » de Peter Brook.. elles
sont édifiantes du ratage  qui fut le sien sur ce chemin  normatif...

Au-delà du vide entendu (donc une mort symbolique de soi) seulement  à ce
moment-là, peut advenir un souffle imaginatif... ( à ne pas confondre avec  des
émotions intimes ) . L’acteur improvise, tâtonne, hésite, coupe, recommence,
découpe,  altère figures et rythmes,  et  parfois  un trait de génie le porte 
et qu’il va structurer. On structure après, pas avant... Tous les acteurs et
metteurs  en scène agissent ainsi.. Même les plus cartésiens et même ceux qui
s'entourent d’un « dramaturg » ... Il faut que du non savoir, de l’inconscient
soit  à l’oeuvre. C’est la science!
L’inconnu matrice de l'inconscient créateur pose une question à l'univers et la
réponse se  trouve en chemin... Ce sont les universitaires et les critiques qui
cherchent  les recettes de l’objet, pas les artistes qui sont possédés par le
sujet...
amitié
Serge Ouaknine


--- THÉÂTRE 3R <theatre3r@sympatico.ca> a écrit :

> Bonjour à tous,
> 
> Merci à Bernard da Sousa pour avoir répondu très logiquement à ma question.
> Évidemment la théâtrologie est la science du théâtre, c'est-à-dire celle 
> qui recouvre tous les discours autour de cet objet qui est le théâtre. 
> Tout « chercheur » qui étudie le théâtre, ses différentes natures, est 
> donc un théâtrologue.
> Je précise le sens du mot « dramaturgie » qui n'est pas qu'une pratique 
> comme le précise le Petit Robert, mais « l'art de la composition 
> dramatique ». Et qui dit art réfère à « l'ensemble des moyens, de 
> procédés réglés qui tendent à une certaine fin », toujours selon le 
> Petit Robert. La dramaturgie n'est pas que pratique, elle étudie la 
> pratique de la composition une représentation et tous les éléments qui 
> entrent dans sa composition.
> Je précise donc ma question à travers plusieurs :
> Y aurait-il une science, parmi la théâtrologie, qui étudie les 
> différents mécanismes en action chez l'être humain dans le cadre d'une « 
> représentation » (telle que définie habilement par Menez Chapleau en 
> juillet dernier) ?
> Je me répète, une science qui porte une attention toute spéciale au 
> fonctionnement du système nerveux des êtres humains ? Qui donnerait des 
> pistes aux principes de mise en scène des actions dans le but de 
> produire des émotions que l'on peut calibrer afin de construire une 
> ligne « émotive » du spectateur. Est-il possible de contrôler les 
> émotions produites, de les « prévoir »? Quels sont les qualités de 
> l'acteur capable de tout et comment atteindre ces objectifs? Quels sont 
> les effets réels de l'entraînement sur les muscles des acteurs, leur 
> système nerveux?
> Gordon Craig parlait de super marionnette, capable de chanter, danser, 
> dire un texte en sachant produire et décortiquer tous les effets. Quel 
> serait l'acteur parfait d'aujourd'hui ? Ne serait-ce pas l'acteur habile 
> technicien, capable de se fondre à toutes les situations de production 
> et de calibrer ses énergies afin de les utiliser efficacement au maximum 
> de leur potentiel, capable de recevoir et comprendre tous les 
> commentaires afin de les transformer en propositions d'actions 
> dramatiques pertinentes?
> Et quoi encore, pourquoi l'ordinateur ne serait pas capable de produire 
> seul des histoires «intéressantes» pour l'être humain? Quels sont tous 
> les vecteurs des actions dramatiques qu'il faut calibrer pour qu'il y 
> ait une représentation? Je tourne toujours autour du même pot. Selon 
> moi, la dramaturgie, qui étudie la pratique de la composition 
> dramatique, ne peut faire abstraction d'une étude plus approfondie du 
> fonctionnement de l'ensemble du système nerveux des êtres humains alors 
> qu'ils produisent une représentation et(ou) qu'ils la perçoivent.
> 
> Sur ces questions et réflexions (qui nous changent de la situation 
> internationale), bonne mi-août!
> 
> Yannick Legault
> 
> 
> Bernard da Sousa a écrit:
> 
> >Bonjour,
> >D'accord pour l'objectif, mais pas pour le mot. Il y a déjà "théâtrologie",
> >dont la désinence signifie, justement, "discours sur", ou "science de",
> >comme dans "neurologie". "La désinence de "dramaturgie" réfère, il me
> >semble, à une pratique, comme dans "chirurgie"
> >Mais l'objectif de la théâtrologie est si vaste qu'il faut nécerssairement
> >se tailler un créneau d'approche; la sémiologie en est un, et
> >l'anthropoligie un autre.
> >Cordialement, Bernard da Sousa.
> >
> >
> >  
> >
> >>Tous les arts ont leur science, la  musique a la musicologie,
> l¹architecture a
> >>ses principes, comme la  peinture et la sculpture, enseignés aux
> beaux-arts, >
> >>la littérature a  aussi plusieurs «sciences» du langage [...]. Et [...] la
> >
> >>    
> >>
> >science du théâtre, c¹est la dramaturgie ! 
> >
> >
> >  
> >
> 
> 



	
 p4.vert.ukl.yahoo.com uncompressed/chunked Wed Aug 16 00:14:11 GMT 2006 
	
		
___________________________________________________________________________ 
Découvrez un nouveau moyen de poser toutes vos questions quelque soit le sujet ! 
Yahoo! Questions/Réponses pour partager vos connaissances, vos opinions et vos expériences. 
http://fr.answers.yahoo.com 

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--