référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2007-01/msg00008.html
     Chronologie       
     Conversation       

parution Paul Aron



Chers membres de la liste,
Voici une annonce de parution qui devrait vous intéresser.

Les éditions Le Cri/CIEL-ULB-ULG ont le plaisir de vous signaler la  
parution de l’ouvrage

Vers un théâtre politique. Belgique francophone 1960-2000.
de Nancy Delhalle


«  L’histoire du théâtre belge de langue française peut se prévaloir de
quelques grands noms, tels ceux de Maurice Maeterlinck, de Fernand
Crommelynck ou de Michel de Ghelderode. Mais, joués en Belgique
selon les normes d’une dramaturgie toute classique, ces auteurs n’ont
pas en leur temps généré une mobilisation et une remise en cause de
l’institution théâtrale comparable à celle qui a agité dans le même pays
les trente dernières années du XXe siècle lorsque sont apparus les  
tenants
de ce que l’on a appelé les jeunes compagnies. L’ouvrage de Nancy
Delhalle, que l’on va ici lire, rapporte et analyse l’histoire de ces  
années,
histoire, à son échelle, d’un champ en effervescence. Certes, Nancy
Delhalle fixe avant tout son attention sur les textes qui furent  
écrits et
joués durant la période. Mais elle n’en parle qu’en reliant ces mêmes
textes et leurs auteurs à un contexte politique, à des groupes et  
projets
de création, à des débats sur les conceptions de la mise en scène et du
spectacle vivant. [   ] Elle a aussi pris appui sur des « agents »  
repères,
ceux dont les noms reviennent tout au long du travail, de Louvet à  
Piemme
et de Liebens à Delcuvellerie. [  ]

S’il est un fil rouge qui traverse tout l’ouvrage, c’est la question
commune à ceux qui donnèrent vie au nouveau théâtre : comment « sortir
de Brecht », sans pour autant perdre le bénéfice de ses leçons ? Certes,
on voulait rompre avec un passé lourd mais les solutions de rechange
n’existaient pas. C’est que, au théâtre plus qu’ailleurs, sévissait  
une crise
de la représentation, entretenue par diverses expériences  
dramaturgiques,
depuis le théâtre de l’absurde et jusqu’au théâtre du corps. Et la  
question de
la représentation était d’autant plus cruciale qu’elle s’avérait  
double : 1°
le théâtre peut-il encore « figurer » ? 2° comment représenter un  
politique
devenu opaque, au temps de la péremption des grandes doctrines et des
rationalités rassurantes ? Restait alors à mettre en oeuvre des  
moyens de
fortune pour conjoindre malgré tout théâtralité et sens politique.  
Seront
convoqués tour à tour le recours à des expériences immédiates, la  
relance
des subjectivités, l’appel à l’aspect le plus mémoriel de  
l’historicité. Cela
peut sembler mince. Ce n’en est pas moins à l’origine de ce que Nancy
Delhalle nomme un nouveau paradigme, où seront interrogés les signes
incertains auxquels le réel donne accès, indices ici, symptômes là.

De toute sa démarche, Vers un théâtre politique nous donne à voir
qu’une nouvelle manière de concevoir l’histoire culturelle est possible
et qu’elle est en marche. »

Extrait de la préface de Jacques DUBOIS – Professeur émérite   
Université de Liège.


L’ouvrage est disponible en librairie au prix de 20 €, ainsi que sur  
www.lecri.be



Paul Aron
FNRS-ULB
50, av. F. Roosevelt, CP 175
B-1050 Bruxelles
Tél: 32-26502174 (le mercredi après-midi)


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels traînant toute
une série de messages antérieurs. Pour connaître les interventions
précédentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--