référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2007-12/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

Appel à communications: Colloque « La mise en s cène avant la mise en scène (1650-1880) » Andre G. Bourassa



Bonjour,
Pour celles et ceux d'entre vous dont le chemin mène toujours à Rome.
Cordialement,
André G. Bourassa
École supérieure de théâtre, UQÀM

Début du message réexpédié :

De : Laura Naudeix <laura.naudeix@WANADOO.FR>
Date : 5 décembre 2007 04:01:36 HNE
Objet : Appel à communications: Colloque  « La mise en s cène avant la mise en scène (1650-1880) »

Appel à communications:
Colloque

« La mise en scène avant la mise en scène (1650-1880) »



Organisé par les Universités de Paris Sorbonne (Centre de recherches en histoire du théâtre) et Roma I La Sapienza ( Dipartimento di Italianistica e Spettacolo) et

Paris les 24-25 octobre et  Rome 21-22 novembre 2008


Tout le monde sait, ou croit savoir que la mise en scène en Europe est née à la fin du XIXe siècle, avec les Meininger, en Allemagne, Antoine en France, Craig en Angleterre, aussi bien éviterons-nous de poser la question du commencement. Nous entendons lui substituer une autre: mais comment diable s’y prenait-on auparavant? L’histoire du théâtre a certes proposé quelques réponses: on a mis en lumière tantôt le chaos, tantôt le rôle hégémonique d’un comédien, d’un directeur, d’un décorateur ou d’un auteur; mais elle s’est consacrée plus particulièrement à l’étude des acteurs, des troupes, des salles, des décors, des répertoires sans répondre à notre question sinon incidemment. Ces études, nous voudrions donc les reprendre en leur adressant la question précise de l’organisation du spectacle, de sa régie, de sa maîtrise en un mot. Comment les différents artistes ou artisans du théâtre travaillaient-ils ensemble ? Comment le spectacle s’élaborait-il? Comment l’unité plastique pouvait-elle se constituer? Comment l’impression unique sur le spectateur était-elle obtenue, à supposer qu’elle le fût ?

Des documents nombreux peuvent être sollicités et interprétés à cette fin: correspondances, témoignages, images, mémoires. Plusieurs directions sont offertes à cette investigation: le contrôle du jeu des comédiens, celui de l’image scénique, celui de l’interprétation des textes. Des personnalités, acteurs, auteurs, peintres, artisans ou artistes, peuvent sortir de l’ombre pourvu qu’on étudie précisément et concrètement leur rôle. Enfin, s’agissant d’un phénomène qui a concerné toutes les traditions théâtrales, nous pensons que cette étude doit être menée sur le plan européen, et pour une période qui s’étendrait des années 1650 (après le mémoire de Mahelot) jusqu’aux années où l’on s’accorde à situer l’apparition de celui que nous appelons le “metteur en scène”.

Les deux universités de Paris IV Sorbonne (Centre de Recherches en Histoire du Théâtre) et de Roma I La Sapienza se proposent de s’associer pour organiser, à Paris et à Rome, un colloque international sur cette question: nous appelons donc les spécialistes les plus divers à nous proposer leurs approches de ce phénomène et leurs réponses à la question que nous posons.

Le colloque comprendra quatre sections :

-        Spectacles : étude de cas (échecs et succès)

-        Les auteurs et leurs pièces

-        Acteurs et Directeurs de troupe

-        Scénographes et décorateurs

 

Langues du colloque: français, italien.

Dates : Paris les 24-25 Octobre et  Rome 21-22 novembre 2008

 

Adressez vos propositions de communication avant le 15 avril 2008 à Pierre Frantz
et à Mara Fazio :
Pierre.Frantz@paris-sorbonne.fr
marafazio@tiscali.it

 
The direction before the direction (1650-1880)

 

Organize by University Paris IV Sorbonne ( Centre de Recherche en Historie du Théàtre ) and Roma1 La Sapienza (Dipartimento di Italianistica e Spettacolo ).

 

Paris, 24-25 october and Rome 21-22 november 2008

 

It is known, or it’s common belief, that the staging in Europe began at the end of the XIX century with the Meininger in Germany, Antoine in France, Craig in England. Our intent is not to discuss the question of it’s origins but concentrate on this: how was a play staged before direction was born? History of the theatre has given some answers pointing out at times the chaos, the leading position of an actor, of a manager, of a stage designer, or of an author; but concentrating principaly on the study of actors, companys, theatre halls, stage design, repertoire without answering directly our question.

Starting from current researches we would like to tackle in particular the question of the organization of the play, of  the staging; in other words to make clear to whom the responsability of the production should be given.

How did artists and theatre craftsman relate to one another? How was the play put together? How could they obtain a plastic unity? And, assuming that was one, how could the audience get the impression of the unity of the play? Following this idea we can study and interpret a large number of documents: letters, testimonies, pictures, memoirs. It’s a research that can advance in many directions: the study of acting, of scenography, of interpretation of the text. It will be possible to highlight the personality of actors, authors, painters, jack of all trades and artists - sometimes left in the shade - and to define precisely in actual fact their role. Besides, being a phenomenon that concernes all the theatrical tradition we think that this research should be carried out from an european  point of view and covering a period that goes from the 1650 (after the Mahelot’s memoirs) up to the appearance of what we commonly call metteur en scene.

The two university of  Paris IV Sorbonne (Centre de Recherche en Histoire du théàtre) and Rome both intend getting together in order to organize, in Paris and Rome an international meeting on this subject: therefore we will refer to a variety of specialists with the scope of  comparing their different attitudes towards the phenomenon and their answers to the question “the direction before the direction”.

The meeting will consists of four branches:

- Performances: A study of peculiar cases (Hits and Flops)

- The authors at the rehearsals

- Actors, producers and actor-managers

- Set designers and Set dressers

 

Meeting languages: French and Italian.

 

Pierre.Frantz@paris-sorbonne.fr
marafazio@tiscali.it