référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2008-10/msg00021.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Enseignement de la direction d'acteurs Marcel freydefont



Bonjour

La question me paraît mal posée.Les questions simples qui nous sont soumises 
par notre ami doctorant ( Existe-t-il selon vos connaissances des écoles à 
travers le monde qui enseignent la direction d'acteurs, ce qu'on leur dit, 
comment on le dit, à quels moments ?) ne peut être formulée ni résolue, me 
semble-t-il, sans situer la problématique complexe qu'elles induisent dans 
leur simplicité apparente et plus précisément sans s'interroger sur l'art du 
théâtre. Par définition, les écoles de théâtre comportent toutes une 
formation de l'acteur. Il est nécessaire donc de relier la question posée à 
celle de l'acteur et de sa formation pratique (peut-on imaginer un 
professeur de clarinette qui ne saurait pas jouer de la clarinette?) et de 
préciser le contexte de cette formation .Ce qui revient très vite à définir 
quelle est la conception que l'on se fait du théâtre. Il n'y a pas de 
catégorie naturelle telle la direction de l'acteur ou sa formation, 
détachable de l'ensemble qui la détermine. Il y a des conceptions pratiques 
de l'acteur qui découlent d'une conception pratique du théâtre (Romeo 
Castellucci n'a pas la même conception du théâtre que Constantin 
Stanilavsky, et les deux divergent sur leur conception pratique de l'acteur 
au sein de la représenation théâtrale; il suffit de lire leurs écrits 
respectifs sur le sujet pour en faire le constat et répondre au pasage à la 
question posée de la direction d'acteurs).Une manière de répondre à la 
question est donc d'examiner les différentes théories de l'acteur en 
fonction des conceptions que l'on se fait du théâtre et d'examiner ensuite 
le contenu de diverses formations d'acteurs. Mais cette réponse, 
indispensable, ne suffit pas.

La question pédagogique renvoie évidemment  à la question essentielle, la 
question artistique et esthétique, qui doit être abordée dans une 
perspective historique. Il est évident que la question de  la direction de 
l'acteur ne peut pas être détachée de celle de la mise en scène. Or la mise 
en scène - dont la condition esthétique s'est imposée au cours du XXème 
siècle comme la fonction  prééminente dans la réalisation théâtrale et l'art 
du théâtre, sinon comme une fonction essentielle - conduit parfois à une 
situation paradoxale. Sur le plan de la pratique théâtrale, le metteur en 
scène est clairement en charge de la direction d'acteurs ( le plus souvent, 
c'est lui qui établit la distribution d'une pièce, enrôle les acteurs, et 
les dirige). Il se trouve parfois -et il est intéressant de chercher ces cas 
de figures, assez rares - que figure dans le générique d'un spectacle à côté 
du nom du metteur en scène celui d'un directeur d'acteurs. Que signifie 
cette situation sur un plan pratique (qui fait quoi?).

Pour revenir sur le plan de l'enseignement professionnel, s'il existe dans 
toutes les écoles de théâtre, dans les conservatoires, des classes 
d'acteurs, il existe moins fréquemment des sections de mise en scène 
(certains considèrent que ce domaine ne s'enseigne pas); mais cette 
formation à la mise en scène existe malgré tout assez largement. En France à 
l'Ecole supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg 
(ESAD-TNS), ainsi qu'à l'Ecole nationale supérieure des arts et technqiues 
du théâtre (ENSATT_Lyon), il y a une classe de mise en scène. A mon sens, 
toute classe d'acteur est par définition une classe de direction d'acteur 
(la question est donc : comment forme-t-on les acteurs?). Par ailleurs, quel 
le contenu des formations à la mise en scène?

Une autre interrogation qui n'est pas ouverte dans la question posée est 
celle de la notion de direction d'acteurs.

Si l'on se réfère aux études sur le théâtre du XVIIIème siècle (Pierre 
Peyronnet, La mise en scène au XVIIIème siècle, Nizet, Paris 1974), on 
constate que ce qui est souvent mis en avant concernant l'état du théâtre 
d'alors et principalement la question des conditions de la représentation et 
d'un certain nombre d'obstacles à sa bonne tenue. C'est-à-dire que les 
auteurs - alors maîtres du théâtre- se plaignent de ce qui se passe sur 
scène. Principalement l'anarchie des acteurs, interprétant sans règle, à 
leur guise, les textes est une question centrale. Cette quête d'une "unité 
qui se cherche" (Diderot) au sein de  représentation conduira au début  du 
XIXème siècle à la naissance de la mise en scène et au début du XXème à 
celle de metteur en scène (l'oeil unique, "le régisseur idéal' selon Craig). 
Et de fait, il est apparu que l'acteur devait être dirigé ou régi. Notons au 
passage la question terminologique, loin d'être indifférente : mise en scène 
(vocable français) ou régisseur (en usage en Allemagne, en Italie, etc.)

Mais après un siècle de mise en scène, l'on trouve des conceptions pratiques 
qui récusent la notion même de direction d'acteur (par exemple le théâtre 
flamand contemporain) et même la notion de mise en scène. La conception de 
l'acteur comme auteur - et non seulement comme interprète- agent autonome et 
de plein exercice qui ne saurait être caporalisé s'est beaucoup développée 
dans les trente dernières années, et cette voie mériterait d'être explorée. 
La question qui doit être alors explorée est comment travaille un acteur 
dans l'élaboration d'un spectacle? Est-il dirigé, régi, conseillé, regardé, 
écouté, coaché, accompagne, entraîné?

Marcel Freydefont
Responsable scientifique
Département Scénographie
Ensanantes école nationale supérieure d'architecture de Nantes
ministère de la culture et de la communication
+33 (0) 2 40 16 01 21
+33 (0) 6 82 39 73 83 freydefont.marcel@numericable.fr
adresse postale
rue Massenet BP 81931 44 319 Nantes cedex 3
adresse du Département Scénographie
15, rue Lanoue Bras de fer (Ile de Nantes)
Site web : www.nantes.archi.fr


----- Original Message ----- 
From: "CERT" <cert@uqam.ca>
To: "Liste de discussion en francais sur le theatre" <queatre@uqam.ca>
Sent: Thursday, October 23, 2008 11:05 PM
Subject: RE: Enseignement de la direction d'acteurs


> Oui, allez voir au Centre de création scénique, sous la direction de 
> Martin
> Mercier
> www.creationscenique.org
>
>
>
>
>
> -----Message d'origine-----
> De : owner-queatre@uqam.ca [mailto:owner-queatre@uqam.ca] De la part de
> Yannick Legault
> Envoyé : 23 octobre 2008 14:20
> À : Liste de discussion en francais sur le theatre
> Objet : Enseignement de la direction d'acteurs
>
>
> Bonjour à vous chers passionnés de questions théâtrales,
>
> Au Québec, il ne me semble pas qu'il existe d'école qui enseigne la
> direction d'acteurs. Peut-être à l'École nationale ? Existe-t-il selon vos
> connaissances des écoles à travers le monde qui enseignent la direction
> d'acteurs, ce qu'on leur dit, comment on le dit, à quels moments ?
>
> Merci de vos réponses.
>
> Yannick Legault
> Doctorant sur l'acteur en action
>
>
>
> 

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels traînant toute
une série de messages antérieurs. Pour connaître les interventions
précédentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--