référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2009-05/msg00012.html
     Chronologie       
     Conversation       

RAPPEL : Journées d'études « Effets de présence et effets de réel - Formes indisciplinées » - 28 et 29 mai - UQAM Edwige Perrot



RAPPEL
Communiqué pour diffusion immédiate,
  
 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL 
  
EFFETS DE PRÉSENCE et EFFETS DE RÉEL
dans
LES ARTS DE LA SCÈNE et LES ARTS MÉDIATIQUES
 
Volet 2
Formes indisciplinées
 
 
Journées d’études
Les 28 et 29 mai 2009
 
De 9 h à 18 h

  
Le 28 mai de 9 h à 13 h                            Le 28 mai de 14 h à 18 h
Avec Janet Cardiff                                Et le 29 mai de 9 h à 18 h
 
Cinémathèque québécoise                                        Salle A-1330
335, De Maisonneuve Est                               Pavillon Hubert-Aquin
10 $ - 5 $ (étudiants)                                                        400, Ste-Catherine Est
 
 
Métro Berri-UQAM

 
 

Renseignements et réservations : 514 987 3000, 3255 #
www.effetsdeprésence.org 

 

Organisées par Josette Féral et Edwige Perrot dans le cadre du groupe de recherche Â« Performativité et effets de présence Â», avec le soutien de l'École supérieure de théâtre de l'UQÀM et du FQRSC. 

 
 
 
Les nouvelles technologies pénètrent plus que jamais les productions artistiques et contribuent largement à l’évolution des langages scéniques actuels, modifiant profondément les conditions de représentation et intensifiant toujours plus les effets de présence et les effets de réel. Projections, installations interactives, environnements immersifs, spectacles sur la toile : les sens(ations) se trouvent souvent sollicité(e)s  toutes ensemble (voir les mises en scène de Cardiff ou Goebbels).
Ces modalités d’émergence des effets de présence en scène suscitent l’apparition de nouveaux paradigmes, voire de nouvelles formes scéniques qui transgressent les limites des disciplines et se caractérisent par une identité instable, mouvante, en perpétuelle redéfinition. Les spectacles qui en résultent ne se limitent plus à l’assemblage, même heureux, des disciplines et des technologies. Ils ne sont ni danse, ni théâtre, pas plus qu’ils ne relèvent des seuls arts visuels ou médiatiques. Ils se distinguent par leur in-discipline. 

 

La notion d’« effets de présence » sera, cette année encore, au cÅ“ur de nos journées d’étude.  Nous y interrogerons la diversité des effets explorés (personnages réels ou virtuels, simulateur de sensations, dispositifs d’immersion…), l’impact des technologies sur la représentation scénique, les diverses modalités d’interpénétration entre le virtuel et le réel dans ces formes d’art. Nous tenterons  aussi d’aller au-delà et d’identifier les esthétiques émergentes dans le paysage artistique contemporain. 
Les interrogations soulevées par ces formes scéniques nouvelles baliseront notre réflexion : Qu’est-ce qui crée le sentiment de présence ? Selon quels dispositifs, quelles interfaces le recours aux technologies, si multiple et si varié, renouvelle-t-il la dynamique entre le performeur,  l’espace et le temps de la représentation ? Quelle relation s’établit entre l’œuvre et le public dès lors que les effets de présence et les effets de réel dominent l’esthétique du spectacle ? Comment les Å“uvres travaillent-elles la relation entre le sensible et l’intelligible ? 
 
 
 
PROGRAMME
 

Jeudi 28 mai 2009

 
Environnements immersifs : autour de Janet Cardiff
 
8 h 30 – 9 h 00 : Inscription (Cinémathèque québécoise) - café â€“ croissants
 
Ouverture
9 h 00 : Josette Féral (UQAM)
 
Séance 1 : Promenade dans l’œuvre de Janet Cardiff par Janet Cardiff
9 h 30 – 10 h 45 : Janet Cardiff
 
10 h 45 – 11 h 15 : Pause
 
Séance 2 : Dialogue entre O. Asselin, M. Fraser et W. Moser sur l’œuvre de J. Cardiff 
11 h 15 – 13 h 00 : Olivier Asselin (UdeM), Marie Fraser (UQAM) et Walter Moser (Université d’Ottawa)
 
Modératrice : Marie Fraser (UQAM)
 
 
Opacité et transparence de la représentation 
 
Séance 3 : La représentation spectrale
14 h 30 – 15 h 15 : Daniel Bougnoux (Université de Grenoble - France)
 
Séance 4 : Présences instables. La scène interactive entre distance et immersion
15 h 15 – 16 h 00 : Emanuele Quinz (École des Beaux-Arts Brera de Milan et Université Paris VIII)
 
16 h 00 – 16 h 30 : Pause
 
Séance 5 : Table ronde
16 h 30 – 17 h 30 : Edwige Perrot (UQAM) / Enrico Pitozzi (Université de Bologne)
 
Modératrice : Jeanne Bovet (UdeM)
 
17 h 30 – 19 h 00 : Cocktail

Vendredi 29 mai 2009
 
Effets de réel : entre son et image
 
9 h 00 – 9 h 30 : Café – croissants
 
Séance 6 : Comment réactiver le processus d’individuation par la participation : exemple du projet XY, installation sonore immersive et interactive 
9 h 30 – 10 h 15 : Vincent Tiffon (Université Lille III)
 
Séance 7 : Tous spectateurs ou tous voyeurs ? Vidéo et jeu avec le champ/hors-champ scénique dans trois spectacles de Frank Castorf
10 h 15 – 11 h 00 : Christine Hamon-Siréjols (Université Paris III Sorbonne-Nouvelle)
 
11 h 00 – 11 h 30 : Pause
 
Séance 8 : Table ronde
11 h 30 – 12 h 30 : Virginie Lachaise (UQAM)  / Marie-Christine Lesage (UQAM)  
 
Modératrice : Renée Bourassa (Université Laval)
 
 
 
Différentes modalités de la présence : des fils à la toile
 
Séance 9 : Â« Turning Small: Constructing Presence on Miniature Stages Â»
14 h 00 – 14 h 45 : Mark Sussman (Université Concordia)
 
Séance 10 : La représentation théâtrale et Internet : les registres de présence non-incarnée
14 h 45 – 15 h 30 : Yannick Bressan (artiste chercheur, Bordeaux)
 
15 h 30 – 16 h 00 : Pause
 
Séance 11 : Table-ronde
16 h 00 – 17 h 00 : Isabelle Choinière /  Jessie Mill (UQAM)
 
Modératrice : Louise Poissant (UQAM)
 
17 h 00 – 17 h 30 : Clôture de la rencontre
 
17 h 30 : Vin et fromages
 
 
 

=?ISO-8859-1?Q?Programme_-_Journ=8Ees_d'=8Etudes_=C7_effets_de_p?==?ISO-8859-1?Q?r=8Esence__et_effets_de_r=E9el_=BB.p