référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2009-10/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

Études théâtrales n°44 Christian Biet



Une nouvelle bonne nouvelle à annoncer :
voici la présentation du numéro d'Études Théâtrales qui est désormais disponible.
Christian Biet

Mémoires de l’oubli :
Aux marges du répertoire de l’Antiquité à nos jours
 
Études théâtrales n°44, septembre 2009
 
Conçu et dirigé par Tiphaine Karsenti et Martial Poirson

 
 
 
 
ARGUMENTAIRE

Le présent volume s’interroge sur une notion clef des pratiques de mise en scène historiques et contemporaines, celle de répertoire, en la prenant à revers, à partir de ses silences et de ses marges. Aux confluents de la politique culturelle, de la sociologie des pratiques théâtrales, de l’histoire littéraire, de l’histoire de l’édition et de l’analyse des spectacles, ce recueil d’articles et d’entretiens articule paroles de chercheurs en arts du spectacle et de praticiens du plateau : il ouvre la voie à une réflexion nouvelle sur les processus de légitimation, parfois implicites, qui orientent aussi bien la forme de nos pratiques artistiques que la façon dont se constituent nos jugements esthétiques, nos catégories de pensée et de perception, nos systèmes de représentation. Il s’agit, à partir de cas symptomatiques puisés dans le corpus des oubliés du répertoire théâtral depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, de tenter de cerner les mécanismes d’accréditation et d’identifier les acteurs de processus de sélection et d’exclusion qui conduisent à reléguer certaines pièces, certains auteurs et certaines cultures dans les limbes de nos théâtres. Au fil de ces études se dessinent en outre les contours d’un autre répertoire possible à travers lequel se révèlent les traits d’une contre-histoire des pratiques scéniques, réelle et continue, à défaut d’être officielle et reconnue, qui témoigne de tensions toujours à l’œuvre au sein d’un champ artistique pris en étau entre besoin de reconnaissance symbolique et potentiel de mise en question du monde et des principes qui l’organisent.
 
 
 
 
 

TABLE DES MATIERES

 
INTRODUCTION PROBLEMATIQUE
 
« L’exception sur la scène : un crime de lèse-répertoire »
Tiphaine Karsenti et Martial Poirson

 
 
PREMIÈRE PARTIE
 
FORMES CODÉES, THÉÂTRALITÉS OUBLIÉES

1.
    Jacqueline Razgonnikoff, La mise en scène du chœur dans les tragédies grecques
 
2.
    « Un saut direct d’une sorte d’épave archaïque dans le théâtre contemporain » : table ronde autour de la comédie romaine réunissant Brigitte Jaques-Wajeman, metteur en scène, et Florence Dupont, dramaturge et traductrice. Propos recueillis par Tiphaine Karsenti et Martial Poirson.
 
3.
    « Un creuset d’où tout le théâtre pourrait sortir » : table ronde autour du théâtre du Moyen-âge réunissant Jacques Rebotier, metteur en scène, et Jacques Darras, dramaturge et traducteur. Propos recueillis par Tiphaine Karsenti et Martial Poirson.
 
4.
    Judith Leblanc et Benjamin Pintiaux, La tragédie lullyste sur la scène en 2008 : un opéra baroque et sa parodie
 
 
SECONDE PARTIE
 
LES CLASSIQUES A L’ENVERS : PETITS OUBLIS POUR GRANDS AUTEURS

 
   5. Romain Piana, Les intermittences du répertoire : le cas Aristophane
 
   6. Catherine Treilhou-Balaudé, Shakespeare, la France, la scène : une histoire
 
   7. « Une pièce terrible » : entretien avec Ned Grujic à propos du Barbier de Séville de Beaumarchais. Propos recueillis par Éloïse Lièvre.
 
   8. Sylvain Ledda, « Ma pièce est jeune et je suis vieux » : les dernières pièces d’Alfred de Musset
 
 
TROISIEME PARTIE
 
LE POIDS DE L’HISTOIRE : EXCLUS D’UN JOUR, EXCLUS DE TOUJOURS

 
   9. « Un théâtre d’herbes folles, un théâtre ébouriffé » : entretien avec Jean-Marie Villégier à propos de la « libre adaptation » et de la mise en scène des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare. Propos recueillis par Martial Poirson.
 
10.  « Grand peur et misère du Grand Guignol » : table ronde autour du Grand Guignol réunissant Philippe Adrien, metteur en scène, Geneviève de Kermabon, comédienne, et Agnès Pierron, spécialiste et éditrice. Propos recueillis par Tiphaine Karsenti et Martial Poirson.
 
  11. « Une façon de s’archiver au présent » : entretien avec Daniel Mesguich à propos du théâtre de Jean-Paul Sartre. Propos recueillis par Eloïse Lièvre et Martial Poirson.
 
 
QUATRIEME PARTIE
 
MARGINALITÉ AU CARRÉ : VOIX RÉGIONALES, VOIX MINORITAIRES

 
  12. Karel Vanhaesebrouck, Le patrimoine flamingant sur la scène flamande contemporaine : reconstruction ou déconstruction identitaire ?
 
  13. « Donner la parole à ceux qui ne l’ont jamais » : entretien avec Aziz Chouaki, auteur dramatique algérien de la pièce Une Virée, à l’occasion de sa création par Jean-Louis Martinelli. Propos recueillis par Tiphaine Karsenti et Martial Poirson.