référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-01/msg00018.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: personnages de théâtre et maladie mentale Didier PLASSARD



Title: Re: personnages de théâtre et maladie mentale
Bonjour,

la définition de maladie mentale paraît considérablement s’élargir... je suggèrerais, pour ma part, de partir des catégories d’analyse propres à chaque contexte culturel : non pas de ce que nous pensons aujourd’hui relever du champ des pathologies mentales, mais de ce qui l’était comme tel dans les schémas de pensée de l’époque. A ce titre, par exemple, la catégorie de “furor”, caractéristique de la tragédie latine selon les analyses de Florence Dupont (voir L’Acteur-roi, Les Belles-Lettres, 1985), me paraît une référence incontournable. Et pour les Grecs, je conseillerais La Folie d’Héraclès d’Euripide ou l’Ajax de Sophocle plutôt que cette pauvre Antigone qu’on sert à toutes les sauces...

Pour un exemple plus récent, le répertoire du Théâtre du Grand Guignol, très riche en représentations de la folie, pourrait constituer aussi un très bon point de départ : Le Système du Docteur Goudron et du Professeur Plume, La Folie blanche, Une leçon à la Salpêtrière, Un concert chez les fous, ou ces Détraquées qui avaient si fort troublé André Breton (voir Nadja) : tous textes réunis dans l’anthologie réalisée par Agnès Pierron, Le Grand Guignol, Robert Lafont, coll. “Bouquins”, 1995.

Bonnes lectures,

Didier Plassard
Université Montpellier 3