référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-02/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

Lettre d'information des EDITIONS THEATRALES lettreinfo



si vous ne pouvez pas lire cette lettre d'information, copiez et collez cette adresse dans votre navigateur :http://www.editionstheatrales.fr/newsletter_last.php
10-02-2010

Très belle entrée en collection

La collection "Théâtrales Jeunesse", dirigée par Françoise du Chaxel, accueille un nouveau dramaturge. Il s'agit de Henri Borstein, qui propose l'étonnant Mersa Alam. 

Une adolescente mal dans sa peau, mal dans sa famille, mal dans son corps. Un texte désespéré sur ces âges transitoires ?  Non, un monologue puissant, traversé de voix. Une jeune fille contre la bêtise crasse de son beau-père et l’atonie de sa mère. Et il est question d’une grande sœur partie en Afrique et des visions de notre protagoniste : la tête éclate à force…

Mais les apparences sont trompeuses : ce beau-père raciste ne cache-t-il pas une fêlure ? L’oncle policier ne peut-il pas être poète ? Ou clown? Autant de questions posées par Henri Bornstein dans ce texte au souffle vivifiant. 

À lire comme un roman-journal. À jouer pour dire la violence ordinaire.




Aux livres (jeunes) citoyens !

Dans Cent culottes et sans papiers, Sylvain Levey poursuit son entreprise politique et poétique d'éveil et d'alerte sur la réalité contemporaine, mais pose aussi un regard tendre sur de petits riens.

Sous sa plume, l’école devient le miroir de notre société et de sa consommation effrénée. Il recense ces affaires futiles ou utiles que la pub et les goûts tentent d’imposer aux enfants. 

Il montre ces choses qui révèlent ce qu’on est ; il dévide la complainte du progrès ; il dresse un inventaire sensible de ces objets inanimés racontant toute une histoire de France, des sans-culottes… aux sans-papiers.

À coups de petites chroniques poétiques ou d’aphorismes politiques, vrais matériaux pour la scène, l’auteur observe la relation entre les habits et les enfants et lance ici un pavé, comme un petit manuel d’instruction civique.




Les créations de février

Ce court mois de février est riche en nouvelles créations et en tournées (programme non exhaustif, jusqu'à notre prochaine lettre d'informations). 

Événement : Suzanne Lebeau entre pour la première fois à la Comédie-Française : Le Bruit des os qui craquent, mise en scène par Anne-Laure Liégeois, Studio-Théâtre de la Comédie-Française, du 11 au 21 février ; 

Invasion ! de Jonas Hassen Khemiri (traduction de Suzanne Burstein, en collaboration avec Aziz Chouaki) est créé cette semaine par Michel Didym à Metz, puis Nancy,Vire, Bourges avant Nanterre et Le Havre en mars ; 

Gregory Motton est à l'affiche à la Réunion avec deux créations (deux textes traduits par Nicole Brette) de la compagnie Acte 3 au Théâtre des Bambous de Saint Benoît de la Réunion, dans des mises en scène de Lionel Deverlanges) : Brien le fainéant du 13 au 18 février etGengis parmi les Pygmées du 22 au 24 ; 

Toujours à l'affiche : 

Yaacobi et Leidental de Hanokh Levin (traduction de Laurence Sendrowicz), mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, au Théâtre du Rond-Point de Paris jusqu'au 21, puis au Grand T de Nantes débu! t mars ; 

Menschel et Romanska de Hanokh Levin (traduction de Laurence Sendrowicz), mise en scène d'Olivier Balazuc au Théâtre de la Vieille Grille à Paris ; 

En en tournée : 

Une lune entre deux maisons de Dominique Richard, mise en scène de Patrick Ellouz à Langon, les 10 et 11 ; 
Bal-Trap de Xavier Durringer, mise en scène de Eve Weiss à Chartres, du 11 au 21 ; 

Kroum l'ectoplasme de Hanokh Levin (traduction de Laurence Sendrowicz), mise en scène de Jean-Jacques Mateu à Foix le 12 ; 

L'Orchestrion (d'après des textes) de Karl Valentin(traduction de Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil), par la troupe Soliles à Fresseneville le 12 et à Bellancourt le 13 ; 

Yaacobi et Leidental de Hanokh Levin (traduction de Laurence Sendrowicz), mise en scène de Alain Batis à Frouard le 12 ; 

Les Saisons de Rosemarie de Dominique Richard, mise en scène de Dany Simon à Nivillac le 12 février et àLamballe le 2 mars ; 

Belle des eaux de Bruno ! Castan, mise en scène de Vincent Morieux à! ; Collégien le 16 et à Saint-Romain-de-Colbosc du 25 au 27 ; 

Le Chemin des passes dangereuses de Michel Marc Bouchard, mise en scène de Laurent Crovella à Chaumont les 23 et 24 ; 

Le Journal de Grosse Patate de Dominique Richard, mise en scène de Jean-Jacques Mateu à La Souterraine les 23 et 24 ;

Les Souffrances de Job de Hanokh Levin (traduction de Jacqueline Carnaud et Laurence Sendrowicz), mise en scène de Laurent Brethome au Théâtre universitaire de Nantes du 2 au 4 mars ; 

Le Journal de Grosse Patate de Dominique Richard, mise en scène de François Gé! ;rard à Saint Martin Boulogne les 23 et 24 février et à Caudry le 2 mars ; 

Alice pour le moment de Sylvain Levey, mise en scène de Anne Courel à Décines les 1er et 2 mars et à Albertvilleles 3 et 5 mars ; 

L'Ogrelet de Suzanne Lebeau, mise en scène de François Gérard à Liévin du 4 au 7 mars ; 



crédit photo Le Bruit des os qui craquent : Christophe Raynaud de Lage






Pour toutes informations écrivez-nous à info@editionstheatrales.fr
pour vous désinscrire de la lettre d'information cliquez sur ce lien désinscription