référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2011-03/msg00044.html
     Chronologie       
     Conversation       

appel à contribution pour colloque: l'acteurau 19e: une figure héroïque? Anne Pellois



Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bonjour,
Veuillez trouver ci-joint un appel =E0 contribution pour un c= olloque sur l'acteur au 19e =E0 Lyon, fin mars 2012.
Cordialement,
Anne Pellois.


L?acteur au 19e si=E8cle : un= e figure h=E9ro=EFque ?

Colloque organis=E9 par l?UMR LIRE (Lyon II, ENS d= e Lyon, CNRS 5611), l?=E9quipe d?accueil 4160 Passages XX-XXI (Lyon II) et = l?Institut des Arts (ENS de Lyon), les 29-30-31 mars 2012 =E0 l?Universit= =E9 Lyon II, =E0 l?ENS de Lyon et au Th=E9=E2tre des C=E9lestins.
Equipe d?organisation : Anne Pellois (ENS de Lyon ? LIRE), Mireille= Losco-Lena (Lyon II, Passages XX-XXI), Olivier Bara (Lyon II ? LIRE).

Comit=E9 scientifique :
Olivier Bara, Martin Barnier, Mi= reille Losco-Lena, Florence Naugrette, Anne Pellois, Romain Piana, Jean-Lou= p Rivi=E8re, Jean-Claude Yon.

Ce colloque se donne pour objecti= f d?=E9tudier la figure de l?acteur au 19e si=E8cle comme figure h=E9ro=EFq= ue, =E0 la fois d?un point de vue th=E9=E2tral, =E0 travers l?=E9volution d= e l?interpr=E9tation des personnages h=E9ro=EFques, mais =E9galement d?un p= oint de vue sociologique et politique, =E0 travers son inscription dans la = soci=E9t=E9 de son temps.
La figure de l?acteur au 19e si=E8cle est l= oin d?=EAtre absente des publications et des travaux actuels, mais elle est= trait=E9e le plus souvent sous forme de monographie. Parmi les publication= s les plus r=E9centes, on peut citer l?ouvrage de Bruno Villien et les trav= aux de Florence Filippi sur Talma, de Sophie-Aude Picon sur Sarah Bernhardt= , ou d?Anne Penesco sur les fr=E8res Mounet. Lorsqu?une d=E9marche plus tra= nsversale est adopt=E9e, la perspective est fr=E9quemment sociologique, soi= t =E0 travers l?=E9tude de l?ensemble de la cat=E9gorie des com=E9diens, co= mme le fait par exemple Christophe Charle, soit =E0 travers l?=E9tude d?une= partie de la population des artistes de th=E9=E2tre, avec une forte pr=E9d= ilection pour le versant f=E9minin de la profession, plus riche en repr=E9s= entations, anecdotes et documents, comme le font par exemple Sylvie Jouanny= ou Anne Martin-Fugier. Enfin, quelques ouvrages et travaux adoptent une pe= rspective technique et artistique, comme par exemple Julia Gros de Gasquet = dans son ouvrage consacr=E9 =E0 l?=E9volution de la diction tragique du 17e= au 20e si=E8cles.

Ce colloque se propose de mettre en perspecti= ve des personnalit=E9s souvent =E9tudi=E9es de mani=E8re monographiques (de= Talma =E0 Mounet-Sully, de Melle Mars =E0 Rachel, ou de Marie Dorval =E0 S= arah Bernhardt) et de parcourir l?ensemble du 19e si=E8cle, afin de questio= nner la question des relations entre l?acteur et la notion d?h=E9ro=EFsme, = soit lorsqu?il est question de la relation de l?acteur avec son personnage,= soit lorsqu?il s?agit de rendre compte de l?engagement politique ou social= de l?acteur. De la naissance de la vedette =E0 l?av=E8nement de la mise en= sc=E8ne, de Talma =E0 Antoine et Lugn=E9-Poe, on interrogera la significat= ion de l?engouement du public fran=E7ais pour la vedette, non seulement dan= s le domaine strictement th=E9=E2tral ? notamment dans les relations instau= r=E9es avec la mise en sc=E8ne ou par les liens tiss=E9s avec les autres do= maines artistiques (peinture, musique, sculpture et, =E0 la toute fin de la= p=E9riode, avec le cin=E9ma et la photographie) ?, mais =E9galement au sei= n de la soci=E9t=E9 =E0 laquelle elle appartient. Ainsi, on se demandera si= l?acteur n?appara=EEt pas au th=E9=E2tre comme la figure h=E9ro=EFque que = les mutations politiques, sociales et id=E9ologiques du pays rendent progre= ssivement absente ou probl=E9matique sur la sc=E8ne de l?Histoire. Dans la = mesure o=F9, du drame romantique au drame naturalo-symboliste, de telles mu= tations trouvent un =E9cho dans les =E9critures dramatiques du 19e si=E8cle= , il sera judicieux de se questionner aussi sur la relation de la vedette a= u r=E9pertoire th=E9=E2tral. Un lien peut-il s?=E9tablir entre l?acteur (se= s pratiques et ses repr=E9sentations), les =E9critures dramatiques et l?His= toire ?
L?on abordera la question en privil=E9giant deux types de mat= =E9riaux. L?on s?interrogera d?une part sur la signification esth=E9tique, = sociale, culturelle du jeu et des pratiques de l?acteur tel qu?il les expos= e et (se) les repr=E9sente, =E0 travers les m=E9moires, la correspondance, = les arts th=E9=E2traux ou l?exercice d?une =AB dramaturgie =BB ef= fectu=E9e par les acteurs eux-m=EAmes. En questionnant d?autre part les rep= r=E9sentations de l?acteur dans la presse, les comptes rendus de spectacles= , les t=E9moignages et l?iconographie, on d=E9gagera le sens de cette figur= e de l?acteur : ce qu?il repr=E9sente dans le domaine th=E9=E2tral et = artistique bien s=FBr, mais aussi dans l?espace social o=F9 il prend une en= vergure singuli=E8rement colossale, dont l?expression =AB monstre sacr= =E9 =BB rend compte. Tout au long du 19e si=E8cle, pratiques et r= epr=E9sentations de l?acteur construisent une figure d?acteur dont nous vou= drions d=E9gager le sens en la confrontant avec la notion d?h=E9ro=EFsme. <= br />
Quatre axes d?=E9tude ont =E9t=E9 retenus :

1.&n= bsp;   L?acteur dans l?Histoire
Ce premier axe voudrait =E9t= udier l?acteur dans l?Histoire, et examiner les modalit=E9s d?inscription d= e l?acteur dans son =E9poque, dans un 19e si=E8cle secou=E9 par les r=E9vol= utions successives. Il s?agira de voir comment la figure de l?acteur engag= =E9 ? par exemple Talma dans la r=E9volution de 1789 et aupr=E8s de Napol= =E9on, Bocage dans celle de 1848, Sarah Bernhardt lors du si=E8ge de Paris = en 1870 ? telle qu?elle est construite par la presse ou par l?acteur lui-m= =EAme, participe ou non d?un processus d?h=E9ro=EFsation.

2.&nb= sp;   L?incarnation h=E9ro=EFque
Le deuxi=E8me axe souhaiter= ait mettre en lumi=E8re des mutations dans la rh=E9torique du geste h=E9ro= =EFque =E0 partir de l?=E9volution des techniques de jeu et de mise en sc= =E8ne. La relation de l?acteur =E0 son r=F4le, question incontournable de t= ous les =E9crits qui s?int=E9ressent =E0 la technique de jeu, la r=E9flexio= n sur les costumes, sur la gestuelle et sur la voix, abordent n=E9cessairem= ent la question de l?interpr=E9tation du h=E9ros ou de l?h=E9ro=EFne, en ru= pture avec une tradition par rapport =E0 laquelle l?acteur se positionne, l= a plupart du temps dans le but de la modifier voire de la surpasser.
=
3.    Les repr=E9sentations de l?acteur en h=E9ros
Ce troisi=E8me axe souhaiterait mettre en regard un certain nombre de rep= r=E9sentations de l?acteur en h=E9ros dans la peinture, la litt=E9rature, l= a presse, les ouvrages de spectateurs, mais aussi dans les =E9crits des act= eurs eux-m=EAmes, notamment les M=E9moires, qui proposent souvent une forme= de monument =E0 sa propre gloire. Ces repr=E9sentations, =E9tudi=E9es comm= e de v=E9ritables constructions, fa=E7onnent une image de l?acteur qui ne c= o=EFncide pas n=E9cessairement avec la r=E9alit=E9, mais qui dit n=E9cessai= rement quelque chose sur ce que l?acteur repr=E9sente ou veut repr=E9senter= , que ce soit dans l?art ou dans le monde.

4.    = Mises en crise
Dans ce dernier axe, il s?agit =E0 la fois d?examiner = l?invention de nouveaux types de h=E9ros tout au long du si=E8cle, de l?ant= i-h=E9ros que pourrait constituer Robert Macaire =E0 =AB la fin des h= =E9ros =BB que signe pour Christophe Charle le naturalisme. La repr=E9= sentation de l?acteur en h=E9ros semble =EAtre mise en crise =E0 la fin du = si=E8cle par les acteurs eux-m=EAmes, les auteurs, mais aussi l?apparition = du metteur en sc=E8ne, =E0 mesure que le personnel dramaturgique =E9volue, = des =EAtres plus surhumains de la trag=E9die aux hommes de tous les jours d= u drame.

Les propositions de communication (300 mots maximum, f= ormat rtf), accompagn=E9es d?une courte biographie (150 mots) sont =E0 envo= yer pour le 30 mai aux personnes suivantes :

Anne Pellois,= anne.pellois@ens-lyon.fr
Mireille Losco-Lena, mireille.losco@univ-ly= on2.fr
Olivier Bara, olivier.bara@univ-lyon2.fr