référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2011-10/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?utf-8?Q?=C3=89ditions_l'Entretemps_?= =?utf-8?Q?Beno=C3=AEt_Gauthier?=





ÉDITIONS L'ENTRETEMPS
Éditeur spécialisé en arts du spectacle

Édito

Bonjour à tous,

Vous trouverez à ce message que j'adresse à nos lecteurs, nos amis, aux artistes et aux défenseurs de la culture, une tonalité plus grave qu'habituellement.

En effet, après treize ans d'effort éditorial et une centaine d'ouvrages réalisés au bénéfice de la connaissance et de la transmission dans les arts du spectacle, les éditions l'Entretemps sont confrontées à des difficultés majeures. Ces difficultés découlent de deux années de recul des ventes en librairie (et oui, la crise…) et se traduisent aujourd'hui par une mise en redressement judiciaire.

La possibilité de maintenir nos programmes de publication va donc dépendre du soutien de tous durant l'année qui vient et de notre propre énergie et inventivité ! 

Nous envisageons cette situation comme un nouveau départ, de profondes mutations sont à l'œuvre pour aller plus directement à la rencontre de notre public et trouver une meilleure stabilité économique. Un très beau programme de nouveautés que nous dévoilerons peu à peu se construit pour les mois à venir.

Première pierre de ce nouvel édifice : le formidable livre de Josette Féral (exactement le centième livre que nous publions), Théorie et pratique du théâtre, est sur le point d'être mis en vente. Vous pouvez encore jusqu'au 19 octobre nous le commander en souscription, ce qui, vous vous en doutez, nous comblerait de joie !
Bien cordialement,

Christophe Bara
Directeur des éditions l'Entretemps

Nouveauté

Théorie et pratique du théâtre
de Josette Féral

Parution octobre 2011
Commandez dès aujourd’hui et profitez de l'offre de souscription : 22,40 € au lieu de 28 €

Couverture Puck18
  • Collection : Champ théâtral
  • Théâtre
  • 15 x 21 cm
  • 448 pages
  • 28 euros

La question des liens entre théorie et pratique est au cÅ“ur de l’analyse théâtrale. Elle traverse tout le champ artistique, soulignant les ruptures et les complémentarités. Pour que l’étude en soit efficace et pertinente, il faut saisir toute la pratique et s’intéresser non seulement à l’analyse du spectacle (premier objet des études théoriques) mais encore à ce qui précède la représentation, c’est-à-dire aux processus de création. S’il reste indispensable de se pencher sur le passage du texte à la scène et sur la réception du spectacle — ce que fait habituellement la recherche théâtrale —, il faut aussi ouvrir le champ d’étude aux questions théoriques et aux concepts qui permettent de comprendre la création artistique aujourd’hui : théâtralité, performativité, performance, présence, inter-culturalisme.
C’est le phénomène théâtral dans toute son amplitude qui fait l’objet des études rassemblées dans ce livre. L’approche proposée ici est tantôt soucieuse des questions d’esthétique et centrée sur la représentation, comme en Europe, et tantôt plus proche des cultural studies, comme en Amérique et dans le monde anglo-saxon. Elle témoigne de cette double influence notamment en ce qui touche à toutes les questions de performance et de performativité, au centre de la pensée anglo-saxonne appliquée aux arts scéniques. En créant ainsi des ponts entre deux perspectives qui cultivent des conceptions si différentes de l’art du théâtre, c’est à une vision nourrie de cette dualité que convie ce recueil. Il propose un état des lieux qui demeure certes parcellaire mais dont l’objectif final est d’esquisser quelques voies possibles pour un cheminement autre.


Actualité

Remise des trois prix de l'Institut international de la marionnette.

Couverture memoires Couverture memoires Couverture memoires
Photos (milieu et droite) : Patrick Argirakis

Lors du Festival mondial des théâtres de marionnettes qui vient de se terminer, l'Institut international de la marionnette a décerné pour la première fois ses trois prix internationaux.
Alain Recoing, dont nous venons tout juste de publier les Mémoires improvisées d'un montreur de marionnettes s'est vu décerner le Prix de la transmission. Les deux autres lauréats sont : John Bell (Prix de la recherche pour son livre American Puppet Modernism) et Gisèle Vienne (Prix de la création / expérimentation).
Un hommage solennel a aussi été rendu à Margareta Niculescu, pour toutes les actions qu'elle a entreprises au cours de sa vie en faveur du développement des arts de la marionnette en Roumanie, en France et dans le monde. L'Entretemps, où elle dirige la collection « La main qui parle Â», lui doit particulièrement d'avoir stimulé et accompagné l'ouverture de son catalogue au domaine de la marionnette.
Autre clin d'œil paradoxal : au moment où notre maison doit faire face à de sévères difficultés, notre ministre de la Culture n'hésite pas à brandir nos deux dernières publications devant le public et les journalistes ! C'était en clôture de son discours de Charleville-Mézières, où fut précisé l'engagement de l'État en faveur de l'Institut, du Festival et aussi de la Maison de la marionnette à Paris.

Agenda

Tartar(e) livre  ses spectacles & ses livres à Marseille et Toulouse.

Marseille du 5 au 7 octobre 2011 dans le cadre de Small is Beautiful/Lieux Publics :

- 5 octobre de 19h à 21h - Square Berthie Albrecht : « Conakry et chuchotements » et « Âme américaine » ;
- 6 octobre de 19h à 21h - Square Berthie Albrecht : « Ailleurs » et Adieu ;
- 7 octobre dès 18h à 23h - Hauts de la place Corbière : L'intégrale AAAAA.A (Afrique, Asie, Amérique, Ailleurs, Adieu, Arbre) et Tartar(e) se livre (installation autour du Grand Fictionnaire).

En savoir plus sur ce festival

Toulouse :

- 15 octobre 2011 : L'Usine (Tournefeuille) - Tartar(e) se livre - 18h - 6 impasse Marcel Paul - Zone Pahin - 31170 Tournefeuille.

Plus de renseignements


Rencontres avec Anne Gonon à Paris autour d’In vivo.

Les 24, 25 et 26 novembre prochains se tiendra à Paris le colloque Pour une histoire des festivals, co-organisé par le Centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'université Paris I et le Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines de l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Samedi 26 après-midi, au Centre Malher (9, rue Malher, 75004 Paris), participation d'Anne Gonon à la table ronde intitulée L'expérience festivalière : rites, rythmes, publics et débats.