référence : http://listes.cru.fr/arc/webiblio-l/2007-07/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

RE: Nouvelle version de BDUQAM Neault, Gilles



Excusez-moi de reprendre le message de Lucie, je ne sais comment entrer directement dans Webiblio !
 
GNeault
 
 

Bonjour très amical à tous-tes,

 

J'ai lu et relu, hier, toutes vos bonnes pensées exprimées à l'occasion de mon départ de l'Université. Sachez que j'en ai été très ému et comblé ! Aujourd'hui même je vais m'informer auprès d'un courtier pour connaître à quel prix je pourrais assurer ce précieux document!

En vous lisant, je me suis aperçu par contre, que beaucoup de vous utilisaient erronément le mot Abitibi pour parler du lieu futur de mes pérégrinations. Il faut plutôt utiliser le terme Témiscamingue, nous sommes très chatouilleux sur ces mauvaises interprétations nous, ici, les gens de la région.

Je voudrais également vous remercier pour le très beau cadeau reçu. Pour ceux qui ne le savent pas, c'est un sonar! Un instrument en fait qui aide à trouver le poisson. Je sais, vous pouvez me traiter de tricheur, mais !!! je l'ai choisi portatif !! (oui ….. c'est vrai, j'étais présent lors de l'achat … l'on avait besoin de mes précieux conseils et j'en suis fort heureux!) . Ah oui ….. portatif, ça veut dire que je peux regarder juste un peu si je le veux, l'enlever immédiatement, et ainsi ne pas me sentir coupable ! Ingénieux n'est-ce pas? Je me sens presque confortable ! Mais moi la pêche …. bof …. ce que j'aime c'est les expéditions, les explorations, mais … avec ce petit bidule .. je dis pas .. que .. bon! C'est le fun en maudit!

Passons donc à d'autres choses plus importantes. Je pars, Réal est parti, et voilà je m'inquiète un peu pour ma belle Hélène (Bergeron) pour ne pas la nommer! Je ne serai plus là et je sens Hélène un peu désemparée. Seriez-vous d'accord avec moi si on nommait Pierre Nault, mon très cher petit cousin, pour prendre soin d'elle et la sécuriser!

Il est jeune, robuste et compétent ! Je ne vois vraiment pas comment il pourrait faillir à ce mandat. Je tiens à féliciter Linda (Racine) pour sa chanson "Jusqu'à dimanche", et de la photo suggérée de mon domaine au Témiscamingue. Elle était près de la vérité avec sa photo, mais fautive en utilisant le mot Abitibi, encore une fois un mot honni ici! Voici plutôt une photo de mon futur chez moi !

 

 

Avouez qu'à $ 20,000 c'est quand même pas mal ! Et le terrain, le terrain, je ne sais vraiment plus où ça s'arrête! Hi … hi .. Excusez-moi ça me reprend encore. Bon … je dis bonne retraite à Thérèse à qui le tour viendra très bientôt! Je dis salut à Roger et Benoît qui planifiaient à peu près tous les mauvais tours que j'ai joués et dont je m'excuse ! En fin de compte je pense avoir connu le taxage et les gangs de rue bien avant les autres ! Je pense que Carolle m'a très bien cerné en parlant de mon rêve d'ermite à l'instinct d'indien. Par contre je ne serais jamais parti si loin seul! Bye à Francine (Comtois, un beau clin d'œil pour toi!) , Lucie (Labrecque), Lise (Lefebvre), Lizon (je me demande bien pourquoi elle dit qu'on ne reconnaît pas mes chansons ?) Claude, (merci pour le beau message), Lyne, Carmelle (qui m'a bien fait rire avec son allusion à sa main bénéfique ..)toutes ces personnes avec qui j'ai partagées bien des fous rires et des émotions. Bye Yannick, Ariane (quelle fraîcheur), Francine (Beaudry). En fin de compte bye avec tous ceux-celles avec qui j'ai travaillé et tous les autres aussi que j'ai croisés! Bye à Claire, à tous les gens du catalogage, de la classification, du traitement, de la reliure et des arts, et des services informatisés. Je tiens à remercier sincèrement Jean-Guy aux Arts qui s'est occupé de moi ces derniers temps comme si j'étais soudainement devenu le personnage le plus important de la bibliothèque. Merci Jean-Guy. Bye-bye spécial aussi à Micheline (Picard) une collègue de travail admirable à la diapothèque avec qui j'ai partagé de très bons moments. Bye à Lynda, la patronne que vous voudriez tous avoir ! Mais … encore plus important … je voudrais saluer Patricia et vous dire comme elle est magnifique dans ce combat qu'elle mène contre la maladie. Nous avons eu la chance aux Arts d'échanger avec elle des courriels, de s'informer de sa santé, de lui raconter un peu notre petit quotidien et ces courriels de réponse nous ont souvent laissé estomaqués, bouche-bée, tout à fait subjugués! Car c'est une formidable conteuse d'histoires et nous en avons bénéficié agréablement ! Faisant fi de son état, elle nous balançait des tonnes d'énergie, en laissant ses doigts pianoter sur le clavier et produire pour nous des histoires enchantées. Hier, elle m'en a fait parvenir une autre, sur une jolie carte d'au revoir et avec vous je voudrais partager ce pur moment! Que Patricia m'excuse si je ne suis pas autorisé …. Au revoir à toi Patricia et bonne chance !

Mes enfants et moi on vous salue tous!

Au revoir

Gilles

Conte de Patricia : "Un ice-pak bien original"

Cette histoire se passe du côté du frère de mon copain et se situe au cœur même d'une "partie de pêche".

Noël, le frère en question, s'était mis en tête d'attraper un GROS poisson, car comme tout bon "gars" qui se respecte, il voulait "épater" la "galerie"! Comme les autres occupants de la "chaloupe", il jette sa ligne à l'eau (celle du Lac Champlain) et se mets en mode «attente» …. Il ne fallut que quelques battements de cœur gonflé d'espoir pour que "ça" morde avec conviction. Noël, persuadé qu'il avait fait "mouche", rêvait déjà de l'effet qu'il aurait sur les autres avec sa prise. Mais quelle ne fut pas sa déception lorsque celle-ci se révéla être un …. Gros brochet! Dépité, il lança ce dernier au fond de l'embarcation et rejeta la ligne à l'eau pour "taquiner" la truite. Le brochet fut hélas! sa seule prise de sa journée. En "bon perdant", il finit par considérer le brochet comme un prix de consolation et un signe que ce serait mieux la prochaine fois. Il ramena donc le poisson chez lui, l'arrangea et le mit au frigo pour le manger plus tard dans la soirée. La journée passa si bien qu'il oublia sa "prise" jusqu'au lendemain. Lorsqu'il y pensa, il la chercha dans le frigo pour réaliser qu'elle avait disparu. Ce fut un ami de passage, qui en ouvrant le congélateur, retrouva les morceaux de brochet. En réalité, ce fut par distraction que Noël l'y avait placé. A peine reconnut-il son poisson tellement il était gelé ben dur! Il en perdit le goût de le manger ….

Plusieurs semaines s'écoulèrent lorsque Noël, ayant décidé de partir en camping, se mit à fouiller le congélateur pour trouver un "ice-pak" lui permettant de garder au frais la bouffe qu'il voulait emporter. Il se rappela alors avoir égaré le seul qu'il avait, dans un précédent voyage. C'est avec frustration qu'il croisa le regard du brochet gelé le suppliant de l'utiliser à la place. L'idée semblait absurde mais à défaut d'autres moyens, le poisson pourrait peut-être, se dit-il, faire l'affaire … Il mit donc ce dernier dans un plastique (pour l'odeur au cas où) et l'utilisa comme "ice-pak".

Eh bien! Le poisson ne dégela jamais assez avant de retourner au congélateur pour qu'il puisse à nouveau servir dans ses nouvelles fonctions …. Si bien que Noël se vanta qu'il était le seul à avoir un "ice-pak" de cette envergure et originalité!

-----Message d'origine-----
De : owner-webiblio-l@uqam.ca [mailto:owner-webiblio-l@uqam.ca]De la part de Verreault, Lucie
Envoyé : 11 juillet, 2007 11:50
À : WEBIBLIO
Objet : Nouvelle version de BDUQAM

Bonjour,

Suite à la consultation qui s’était tenue ce printemps, la nouvelle version de BDUQAM a été rendue officiellement accessible aujourd’hui. Cette nouvelle version vise à faciliter le repérage pour l’usager : le lien se fait maintenant directement sur le titre de la base, des icônes indiquent 1/ si la base est accessible de l’extérieur et 2/ si on y donne accès à des documents plein-texte. Par ailleurs si le titre de la base n’est pas suffisamment révélateur du contenu, quelques descripteurs ont été ajoutés pour donner une idée de la couverture sans que l’usager n’ait à consulter la fiche descriptive. Un lien qui donne accès à cette fiche a également été conservé (cf. Plus d’informations).

Les bases disponibles en réseau sont également cliquables… Pour ceux qui voudraient accéder à ces bases de l’extérieur, de l’information est disponible si on clique sur le i (problème d’accès).

S’il y a des problèmes, vous pouvez communiquer avec Mohammed Harti, Anne Bourgeois (à compter du 23 juillet), ou avec moi (à compter du 6 août).

Lucie Verreault

 

P.S. Merci à Mohammed pour la programmation, à Catherine, pour le design et à Nicole Perron pour avoir resaisi l’ensemble des données nécessaires.

P1010005.JPG