accueil \ axes de recherche
 

AXES DE RECHERCHE


L’équipe de recherche Zones de tension étudie les diverses expressions de la conflictualité dans les espaces littéraires et culturels contemporains. Ces études concernent les formes narrative, énonciative, discursive et émotionnelle de la conflictualité.

I. Les différents « lieux » de conflictualité dans la littérature :

  • conflit de langue
  • conflit de classe
  • conflit d’appartenance culturelle
  • conflit fondé sur l’axiologie des valeurs

II. Les différents domaines de sens :

  • les identités conflictuelles

Les identités conflictuelles décrivent l’existence d’antagonismes dans un univers isotopique, une communauté humaine possédant à première vue le même univers référentiel. Les figures littéraires du hors-la-loi, du rebelle, du marginal sont des exemples d’identités conflictuelles.

  • les appartenances conflictuelles

Les appartenances conflictuelles décrivent l’existence d’antagonismes dans un univers allotopique, une communauté humaine diversifiée (par l’immigration, la pratique du dissensus) qui entrecroise plusieurs univers référentiels. Les figures littéraires du migrant, du réfugié, ou du croyant dans un monde séculier sont des exemples d’appartenances conflictuelles.

  • les loyautés conflictuelles

Les loyautés conflictuelles traduisent l’existence d’appartenances en porte-à-faux dans un univers en proie à la violence de l’exclusion, à la désintégration du corps social, à la précarité de la survie matérielle et psychique. La figure littéraire de « l’étranger » stigmatisé serait un exemple de loyauté conflictuelle.