La linguistique



La linguistique est l'étude scientifique du fonctionnement de la langue. Quand on fait de la linguistique, on se demande quelles sont les caractéristiques des langues humaines. On cherche à comprendre pourquoi le langage fonctionne comme il le fait, pourquoi il évolue comme il le fait, quels sont les points communs entre les langues, pourquoi il y a des différences entre les langues et quelles sont les sources de ces différences,  etc.

Le linguiste s'intéresse à comprendre le fonctionnement du système linguistique chez l'homme, autrement dit, il cherche à mieux comprendre la faculté de langage. En ce sens, on peut dire que la linguistique est une science cognitive, une branche de la psychologie. En linguistique, on construit des théories visant à expliquer les phénomènes linguistiques.

On distingue traditionnellement cinq branches de la linguistique. Ces domaines sont brièvement décrits ci-dessous. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les liens donnés sous le tableau.
 
 
Phonétique
La phonétique est l'étude des sons du langage: quelles sont leurs caractéristiques physiques? qu'est-ce qui les rend différents les uns des autres? qu'est-ce qui fait que certains sons sont faciles à confondre? comment les sons sont-ils produits? La phonétique est donc liée à l'acoustique et à l'articulation.
Phonologie
La phonologie s'intéresse à l'organisation des sons dans une langue. Quel est le système des sons utilisés dans telle ou telle langue? Que se passe-t-il lorsque ces sons sont regroupés pour faire des mots? Comment les sons s'influencent-ils mutuellement?
Morphologie
La morphologie est l'étude de la formation des mots. Quelles sont les règles qui gouvernent la composition des mots? Comment les mots d'une même famille sont-ils reliés ? Quels sont les mots possibles et les mots impossibles? Comment les langues diffèrent-elles entre elles du point de vue  des types de mots possibles?
Syntaxe
La syntaxe est l'étude des mots dans la phrase. Pourquoi tel ordre de mots est-il possible et pas tel autre? Pourquoi est-ce que telle langue permet de dire les choses d'une façon et que cette même construction est impossible dans une autre? Quelles sont les opérations qu'on retrouve dans toutes les langues? Quelles sont les contraintes sur les ordres de mots qu'on retrouve dans toutes les langues?
Sémantique
La sémantique est l'étude du sens. Pourquoi est-ce qu'en ajoutant le suffixe -ier au mot sucre on obtient un mot désignant un "contenant pour le sucre", tandis qu'en ajoutant -ier au mot pomme on obtient un mot désignant un "arbre produisant des pommes"? Pourquoi est-ce que le sens du mot bureau est passé de "type de tissu" au sens que l'on connaît maintenant? Comment se fait l'interprétation de la phrase à partir du sens des mots? Pourquoi est-ce que le même mot, mis dans deux positions différentes, n'est pas interprété de la même façon? Intelligemment, Jean a répondu signifie qu'il a été intelligent de la part de Jean de répondre; Jean a répondu intelligemment signifie que la façon dont Jean a répondu a été intelligente.

   
... et la GRAMMAIRE??? De par sa formation, le linguiste se considère comme un observateur de la langue, et il répugne souvent à policer la langue avec des affirmations du type:  «Dites X, mais pas Y».  Il s'intéresse à toutes les variétés de langues. Qu'il s'agisse du français normatif, du québécois, du français acadien ou du parler du marais poitevin, toutes ces variétés de français sont intéressantes pour celui qui veut comprendre la faculté de langage. 

Il est toutefois légitime de s'intéresser à la grammaire normative du français, à chercher à en comprendre les règles. Le programme de baccalauréat en sciences du langage comporte d'ailleurs une concentration en linguistique appliquée à l'étude de la grammaire. Mais ce n'est là qu'une petite facette de la profession de linguiste. Plusieurs linguistes ne s'intéressent pas du tout à la grammaire normative.  
 

Introduction à la linguistique sur internet: