Actualités
Appel à contribution - Congrès SPQ 2015

 

25 au 29 mai 2015

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI

 

APPEL DE COMMUNICATIONS

 

L’expérience trouve son origine dans la connaissance sensible. Elle est particulière à chacun, et pourtant elle conduit à la connaissance scientifique universelle. Sans le secours du langage, elle reste inaccessible, mais le langage lui-même semble provenir d’elle. Données à jamais privées ou clef de voute de toute connaissance possible, la question de l’expérience est au centre d’une multitude de théories philosophiques fondamentales.

Toute personne ayant acquis un niveau d’expérience pertinente reconnu est considérée comme un expert, mais à quoi tient l’expertise? Qui sont les experts et qu’implique la détermination de leur statut épistémologique? Selon quel critère la communauté fait-elle d’un individu un expert? Quels droits et privilèges exerce-t-il dans une société démocratique? La question de l’expertise, bien qu’au centre du domaine de l’épistémologie, peut être abordée tant par le féminisme, par la philosophie des sciences, que par la philosophie politique.

Quant à l’expérimentation, elle désigne une expérience d’un type particulier. Une expérience que l’on contrôle et réalise afin de « régler » certaines questions. L’expérimentation est une méthode puissante pour guider la connaissance et l’action. Toutefois, le lien qu’elle entretient avec la théorie dont elle découle est complexe. Les inférences sous-jacentes sont-elles toujours légitimes et suffisantes? De plus, les conditions des expérimentations soulèvent de graves questions éthiques. Qu’elles impliquent des sujets humains ou animaux, les expérimentations pharmaceutiques, par exemple, réduisent ces êtres à des outils scientifiques et peuvent dépasser une barrière éthique sous le couvert d’objectifs médicaux touchant une plus grande masse.

Le thème que représente la combinaison des concepts d’expérience, d’expertise et d’expérimentation et que propose la Société de Philosophie du Québec pour son congrès 2015 peut être déployé de manière multiple et propre à interpeler tous les champs de la philosophie.

Pour son Congrès 2015 qui se tiendra à Rimouski, la SPQ invite les membres de la communauté philosophique à proposer des communications orales, des communications par affiche, ainsi que des tables rondes. Le Congrès se tiendra dans le cadre du Congrès de l’ACFAS, sur le site de l’Université du Québec à Rimouski du 25 au 29 mai 2015.

 

Tables rondes

Par table ronde, nous entendons toute activité regroupant des communications verbales sur un thème et supervisée par un ou des responsables. Sont donc considérés à ce titre les symposiums, les colloques, rencontres autour d’un livre, etc. Les propositions de tables rondes portant sur tout autre sujet que le thème du Congrès sont les bienvenues.

Procédure : Les projets de table ronde doivent être adressés aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. avant le 15 décembre 2014. Ceux-ci doivent comprendre a) une description du projet ; b) une liste des conférenciers pressentis avec leur affiliation institutionnelle, leur statut et leur adresse électronique c) le titre et le résumé (1500 caractères) de chacune des communications ; d) une version préliminaire du programme de l’activité.

Si votre table ronde est retenue, vous aurez à vous assurer que tous les participants adhèrent à l’ACFAS et à la SPQ et s’inscrivent au Congrès de l’ACFAS, et vous aurez à nous transmettre toutes les informations relatives à leur statut professionnel et leur affiliation institutionnelle, ainsi que leur adresse électronique.

 

Communications libres

En ce qui a trait aux communications libres, nous demandons aux candidats de respecter et de rester près du thème du congrès (Expérience, expertise et expérimentation) (et de souligner ce lien lorsqu’ils soumettent leur proposition).

Procédure : vous devez faire parvenir le texte intégral de votre communication en fichier joint par courrier électronique aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , au plus tard le 15 décembre 2014. Il doit s’agir d’un document en format DOC (Word), PDF ou RTF, d’un maximum de 3000 mots, comprenant sur la première page un résumé de 1500 caractères. Notez que ce document ne doit comporter aucun renseignement permettant d’identifier l’auteur, puisqu’il sera ensuite soumis à deux évaluateurs qui doivent procéder dans l’anonymat. Votre courriel doit, en revanche, contenir toutes les informations suivantes : prénom, nom, statut professionnel, affiliation institutionnelle, et doit nous parvenir de l’adresse électronique qui vous sert ou vous servira pour votre inscription à l’ACFAS.

Notez que seules les propositions soumises directement à la SPQ pourront être considérées et intégrées au programme du congrès. Cependant, si votre proposition est acceptée, vous aurez l’obligation d’adhérer à l’ACFAS et à la SPQ et de payer les frais d’inscription au congrès de l’ACFAS.

 

Prix SPQ des meilleures communications étudiantes

Deux prix seront décernés aux meilleurs textes étudiants soumis au congrès de la SPQ. Cela comprend les communications libres et celles soumises dans le cadre de tables rondes, mais pas les présentations par affiche. Pour participer au concours, le texte définitif de la communication doit parvenir aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. avant le 30 avril 2015.

Pour plus de détails, consultez régulièrement le site de la SPQ : http://spq.uqam.ca

Pour plus d’informations sur l’ACFAS, ses modalités d’adhésion et l’inscription au Congrès, consultez régulièrement le site : http://www.acfas.ca.

 

Frais de transport et d’hébergement

La SPQ peut rembourser une partie des frais de transport et d’hébergement (2 jours) à tous les membres étudiants qui participent à l’Assemblée générale

 

RESPONSABLES

Marie-France Laurin Benoît Castelnérac
Département de philosophie Département de philosophie
Cégep de St-Jérôme Université de Sherbrooke
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 
La philosophie en région présente David Lefrançois et Marc-André Éthier - À quoi sert l'enseignement de la philo-sophie et des sciences sociales ? À éduquer à la citoyenneté ?

La philosophie en région présente

À quoi sert l'enseignement de la philosophie et des sciences sociales ? À éduquer à la citoyenneté ?

Conférence de M. David Lefrançois et M. Marc-André Éthier

Le mardi 29 avril de 12 h à 13 h
Cégep de Baie-Comeau
Amphithéâtre Jean L’Heureux

Pour aider les étudiants à comprendre et à transformer collec-tivement le monde dans lequel ils vivent, les programmes collé-giaux de philosophie et de sciences sociales doivent leur permet-tre d'enquêter sur les racines, la substance et les résultantes des luttes et des débats sociaux, politiques et économiques qui ont marqué, marquent et marqueront la société québécoise et le monde. Dans le cadre de cette présentation, nous nous poserons trois questions : L’institution collégiale a-t-elle le mandat d’édu-quer à la citoyenneté ? A-t-on besoin d’éduquer à la citoyenneté au cégep ? L'éducation à la citoyenneté passe-t-elle autant par la philosophie sociale que par les sciences sociales ? L'idée géné-rale que nous soutiendrons - en offrant des exemples concrets tirés de la jeunesse socialement engagée - est que ces discipli-nes permettent à l’étudiant de saisir l’incidence des actions hu-maines sur le cours de l’histoire et de prendre conscience des possibles.

 
Conférences départementales à l'Université de Sherbrooke (hiver 2014)

Conférences départementales à l’hiver 2014

Université de Sherbrooke, département de philosophie et d'éthique appliquée

Campus principal

Entrée Libre


Le lundi 10 février, 16 h, A3-131 (Sherbrooke) et L1-4688 (Longueuil) : M. Ronald Niezen (McGill University),  « Justice Lobbying and Indigenous Knowledge »

Le mardi 25 février, 16 h, A4-166 : M. David Lefrançois (Université du Québec en Outaouais), « L’éducation à la citoyenneté aux soins palliatifs : espoir de guérison ou acharnement thérapeutique? »

Le jeudi 27 mars, 16 h, A6-1002 : Mme Aude Bandini, (Université du Québec à Montréal), « Comment ai-je pu croire une chose pareille ? : irrationalité et responsabilité épistémique »

Longueuil

Entrée Libre


Le mercredi 22 janvier, 17h, L1-5655 : Mme Céline Bacon, conseillère en éthique (Fédération des caisses Desjardins), « L’éthique en organisation : les repères d’une pratique à chemins multiples »

Le mercredi 26 février, 17 h, L1-10745 (Longueuil) et A1-288 (Sherbrooke) : Mme Naïma Hamrouni, doctorante (Université de Montréal), « Au-delà du mythe de l’indépendance. Justice, genre et vulnérabilité ordinaire »

Le mercredi 19 mars, 17 h, L1-5655 : Lyse Langlois (Université Laval), « La mesure des composantes éthiques »

Le mercredi 9 avril, 17 h, Local L1-5655, M. André Lacroix (Université de Sherbrooke), 100e conférence de la Chaire d’éthique appliquée. Consultez : http://cea.recherche.usherbrooke.ca/

 
Offre d'emploi : Professeur·e en théories et fondements en sciences de l'éducation
OFFRE D’EMPLOI
Concours no 2014-05
Le 15 janvier 2014

PROFESSEURE OU PROFESSEUR EN THÉORIES ET FONDEMENTS EN SCIENCES DE L’ÉDUCATION

(Éducation interculturelle)

Poste menant à la permanence

Le Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais
sollicite des candidatures en vue de pourvoir à un poste de professeur régulier dans le
domaine des fondements en sciences de l’éd2ucation, et ce, dans le cadre du programme de
formation des maîtres.

La personne recherchée devra être titulaire d’un doctorat en éducation, en sociologie, en
anthropologie, en philosophie ou dans un domaine connexe. Elle devra posséder une expertise
pertinente en éducation interculturelle. Les candidatures de personnes en fin de rédaction de
thèse pourront également être considérées. La personne devra connaître les programmes
québécois de formation et travailler dans une approche programme, notamment en éthique et
culture religieuse. Elle devra également être en mesure d’intégrer les technologies de
l’information à son enseignement.

La personne dont la candidature sera retenue devra démontrer un excellent potentiel en recherche et en enseignement universitaires, posséder des aptitudes à l’encadrement d’étudiants à tous les cycles et être disposée à offrir des services à la collectivité. Elle devra également faire preuve d’une excellente connaissance de la langue française orale et écrite.

Traitement: Selon les dispositions de la Convention collective
Site de travail: Gatineau
Date d’entrée en fonction: 1er mai 2014 ou selon toute entente à cet effet avec l’Université

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur dossier de candidature
accompagné d’un curriculum vitae détaillé, des attestations d’études pertinentes et des
coordonnées de trois répondants, avant 16 h 30 le 14 février 2014, à l’attention de :

Madame Francine Sinclair
Directrice du Département des sciences de l’éducation
Université du Québec en Outaouais
Case postale 1250, succursale Hull
Gatineau (Québec) J8X 3X7.
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Téléphone : 819 595-3900, poste 4415
Télécopieur : 819 595-4459

 

Note :

Conformément aux exigences relatives à l’immigration au Canada, ces postes sont offerts aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.
L’Université du Québec en Outaouais souscrit aux programmes d’accès à l’égalité en emploi et d’équité en matière d’emploi, et invite les femmes, les membres des minorités visibles, des minorités ethniques, les autochtones et lespersonnes handicapées à présenter leur candidature.

 
Congrès 2014 - Appel de communications

Philosopher en temps de crise :
Congrès annuel de la Société de Philosophie du Québec

12 au 15 mai 2014

Université Concordia, Montréal

Note des organisateurs : cette année encore, l’appel à contributions pour le Congrès 2014 de la Société de Philosophie du Québec a été un immense succès. Nous avons près de 100 participants qui ont manifesté leur intérêt, ce qui fait de ce Congrès un événement incontournable. À la demande générale, nous avons décidé de repousser les dates limites pour les dépôts de projets. Nous invitons tous les professeurs et étudiants, des universités et des cégeps à présenter de propositions de symposiums, ateliers, tables rondes et communications libres.

L’amorce de toute philosophie semble être l’expression d’un état de crise. De la crise de la démocratie athénienne sans cesse ressassée par Platon à celle des sciences européennes théorisée par Husserl, de la crise qui ébranle l’autorité des Anciens au moment où la modernité prend un certain essor à la crise de cette modernité même qui s’exprime chez ceux qui proclament l’imminence de son dépassement, chaque fois il semble que l’urgence de philosopher soit l’effet d’une crise que les philosophes s’efforcent de penser et à laquelle il prétendent réagir.

Tantôt c’est la philosophie elle-même qui se sent en crise et qui cherche à définir les conditions de légitimité de sa pratique – par exemple sous la forme de la critique kantienne, tantôt la philosophie met le monde qui l’entoure en crise parce qu’elle trouve qu’il ne s’interroge pas assez sur son ordre établi – comme dans l’annonce nietzschéenne de la mort de Dieu, tantôt enfin la philosophie s’offre comme réponse à une crise qui sème l’insécurité, on peut alors penser à la philosophie hobbesienne face à la guerre civile qui sévit en Angleterre. La crise, qu’elle soit à l’échelle individuelle, sociale ou qu’elle affecte l’être en son entier, commande l’urgence de philosopher.

Les questions qui sont ouvertes par ce thème sont nombreuses et cherchent à rendre possible la constitution d’échanges féconds entre philosophes issus de toutes les spécialisations et de toutes les écoles. De quelle crise le besoin exprimé par la société civile pour l’éthique est-il le symptôme? De quels types de crise la philosophie peut-elle être victime? Quels réconforts ou solutions peut-elle offrir lorsque le monde est en crise? Comment peut-elle accompagner les autres disciplines (arts, sciences, droit, …) dans les soubresauts de légitimité qu’elles subissent? Les crises n’ont-elles que des aspects négatifs? Comment penser leur utilité? On le voit, le thème proposé pour le Congrès 2014 de la Société de Philosophie du Québec peut être déployé de manière multiple et propre à interpeller tous les champs de la philosophie telle qu’elle se pratique aujourd’hui.

Pour son Congrès 2014 qui se tiendra à Montréal, la SPQ invite les membres de la communauté philosophique à proposer des communications orales, des communications par affiche, ainsi que des tables rondes. Le Congrès se tiendra dans le cadre du Congrès de l’ACFAS, sur le site de l’Université Concordia du 12 au 15 mai 2014.

Tables rondes

Par table ronde, nous entendons toute activité regroupant des communications verbales sur un thème et supervisée par un ou des responsables. Sont donc considérés à ce titre les symposiums, les colloques, rencontres autour d’un livre, etc. Les propositions de tables rondes portant sur tout autre sujet que le thème du Congrès sont les bienvenues.

Procédure : Les projets de table ronde doivent être adressés aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. avant le 31 janvier 2014. Ceux-ci doivent comprendre a) une description du projet ; b) une liste des conférenciers pressentis avec leur affiliation institutionnelle, leur statut et leur adresse électronique c) le titre et le résumé (1500 caractères) de chacune des communications ; d) une version préliminaire du programme de l’activité.

Si votre table ronde est retenue, vous aurez à vous assurer que tous les participants adhèrent à l’ACFAS et à la SPQ et s’inscrivent au Congrès de l’ACFAS, et vous aurez à nous transmettre toutes les informations relatives à leur statut professionnel et leur affiliation institutionnelle, ainsi que leur adresse électronique.

Communications libres

En ce qui a trait aux communications libres, nous demandons aux candidats de respecter l’un des axes suivants (et d’indiquer pour lequel de ces axes ils soumettent leur proposition) :

  • La philosophie révélatrice de crise : la philosophie, souvent, met au jour une crise qu’elle juge larvée, inaperçue du commun des mortels, et cherche à les en informer : quelle est cette crise à laquelle nous sommes aveugles? Comment la philosophie élabore-t-elle ce savoir sur ce que chacun ignore de soi-même?

  • La philosophie en crise : qu’est-ce qui met en crise la philosophie? Est-ce là son mode normal de fonctionnement? Y a-t-il une fin à la crise de la philosophie?

  • La philosophie face à la crise : la philosophie, souvent, s’offre comme le lieu où les raisons de la crise qui nous agite peuvent être réfléchies de manière à offrir des solutions. À quel type de crise la philosophie peut-elle répondre? Comment peut-elle défendre la pertinence de sa pratique pour sortir de la crise? Qu’est-ce que la philosophie a à offrir?

Procédure : vous devez faire parvenir le texte intégral de votre communication en fichier joint par courrier électronique aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , au plus tard le 31 janvier 2014. Il doit s’agir d’un document en format DOC (Word), PDF ou RTF, d’un maximum de 3000 mots, comprenant sur la première page un résumé de 1500 caractères. Notez que ce document ne doit comporter aucun renseignement permettant d’identifier l’auteur, puisqu’il sera ensuite soumis à deux évaluateurs qui doivent procéder dans l’anonymat. Votre courriel doit, en revanche, contenir toutes les informations suivantes : prénom, nom, statut professionnel, affiliation institutionnelle, et doit nous parvenir de l’adresse électronique qui vous sert ou vous servira pour votre inscription à l’ACFAS.

Notez que seules les propositions soumises directement à la SPQ pourront être considérées et intégrées au programme du congrès. Cependant, si votre proposition est acceptée, vous aurez l’obligation d’adhérer à l’ACFAS et à la SPQ et de payer les frais d’inscription au congrès de l’ACFAS.

 

Prix SPQ des meilleures communications étudiantes

Deux prix seront décernés aux meilleurs textes étudiants soumis au congrès de la SPQ. Cela comprend les communications libres et celles soumises dans le cadre de tables rondes, mais pas les présentations par affiche. Pour participer au concours, le texte définitif de la communication doit parvenir aux organisateurs à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. avant le 30 avril 2014.

Pour plus de détails, consultez régulièrement le site de la SPQ : http://spq.uqam.ca

Pour plus d’informations sur l’ACFAS, ses modalités d’adhésion et l’inscription au Congrès, consultez régulièrement le site : http://www.acfas.ca.

Frais de transport et d’hébergement

La SPQ peut rembourser une partie des frais de transport et d’hébergement (2 jours) à tous les membres qui participent à l’Assemblée générale

 

RESPONSABLES

Mitia Rioux Beaulne

Département de philosophie

Université d’Ottawa

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 23